Destiny Les Seigneurs de Fer est la nouvelle extension du jeu Destiny de Bungie et Activision. Sortie ce 20 septembre en parallèle de Destiny La Collection regroupant tous les DLC sortis sur le jeu, cette nouvelle expérience apporte du contenu tant en multijoueur qu’en PvE. Tout comme l’avait fait Le Roi des Corrompus en son temps, cette extension s’accompagne d’un contexte narratif et de nouveaux ennemis, les symbiotiques, qui ne sont au final que des déchus vénérant l’ARIA, une technologie dévastatrice.

Une histoire bien trop courte

La libération de l’ARIA ayant autrefois décimé les Seigneurs de Fer et compagnons d’armes de Seigneur Saladin est maintenant votre préoccupation. Presque tous les événements se dérouleront sur Terre dans une série de quelques missions histoire expliquant brièvement le triste sort des Seigneurs de Fer et l’utilisation de l’ARIA par les Déchus. Brièvement, car la nouvelle campagne de l’extension ne se termine qu’en une grosse heure seulement. Déception pour beaucoup de joueurs, ces missions seront également maintes fois recyclées par Bungie pour réaliser des missions donnant droit à quelques nouveaux bonus de la troisième année du jeu. Grosse déception pour un scénario assez pauvre. Le studio nous avait vendu du rêve en nous promettant de découvrir l’histoire des Seigneurs de Fer, mais la brièveté du récit nous rappelle les souvenir douloureux de Destiny durant sa première année et son récit brouillon.

Globalement, et puisque le scénario ne sera visiblement pas le coeur de cette extension, le but ici sera à nouveau d’atteindre le niveau de lumière maximum fixé à 400, en réalisant des tonnes de missions, défis, raids et assauts. Mais contrairement au Roi des Corrompus, Les Seigneurs de Fer est assez pauvre en contenu, puisque nous ne pouvons compter que 3 nouveaux assauts (dont 2 sont des anciens modifiés), un raid considéré comme certains de « fun, mais trop facile », quelques cartes multijoueur et un nouveau mode appelé Suprématie (une sorte d’élimination confirmée). Le tout sera enrobé par un système de livret d’objectifs à remplir pour débloquer des équipements exclusifs.

Destiny rise of iron supremacyQuoi de neuf, alors?

Mais l’extension apportera tout de même sa part de nouveautés du côté gameplay. Premièrement grâce aux nouvelles statistiques des équipements de l’année 3, ou encore par ses nouvelles reliques des Seigneurs de Fer donnant droit à des atouts intéressants en PvE comme en PvP. On adorera aussi certaines nouvelles armes comme le pistolet exotique L’Intrus ou les instants où l’on vivra la renaissance du très célèbre Gjallarhorn au travers quelques missions secondaires intenses. Enfin, tout comme l’avait fait Bungie avec l’Image de l’Esprit dormant pour le Roi des Corrompus, la quête pour obtenir le Pic Infectieux recèle plusieurs mystères cachés au fin fond du nouveau raid Fureur Mécanique (voir notre guide complet). Ecrans mystérieux, schémas énigmatiques et récepteurs étranges, on est à nouveau là en face d’un petit mystère assez plaisant à résoudre… a plusieurs.

destiny-le-raid-817x320La contrée infestée, un réel plus?

La Contrée Infestée fait aussi partie de ces ajouts intéressants. Même si une partie n’est en réalité que le Cosmodrome arrangé par l’ARIA et recouvert de neige, il n’y a pas moins de 4 – 5 nouvelles zones à explorer et dans lesquelles de nouvelles missions de patrouille et de nouveaux événements publics sont accessibles. Mais le tour de la zone sera fait en quelques heures et on s’attend dès lors à ce que Bungie nous prépare quelques activités surprise dans ce mode patrouille.

Les Seigneurs de Fer nous donne un petit goût de déception par rapport aux idées données par le studio. Les Seigneurs de Fer offre un scénario assez pauvre, et c’est bien dommage alors qu’il y a matière à faire concernant l’histoire des plus grands guerriers de Destiny. On y retrouvera aussi beaucoup d’idées recyclées comme les fragments d’ARIA remplaçant le système des Fragments calcifiés du Roi des Corrompus ou le manque flagrant d’imagination avec les des armes légendaires reprenant le même design que les précédentes excepté l’ajout du symbole de l’ARIA et d’une touche de rouge supplémentaire. On se tournera alors vers les quelques innovations offertes par l’extension, à savoir les quelques nouvelles armes exotiques n’étant pas non plus nombreuses, les nouvelles reliques, les revêtements permettant de customiser vos armes et armures, le nouveau raid et le nouvel assaut le Mauvais Oeil. On continuera donc notre chemin vers le plus haut niveau en farmant les assauts et les raids comme avant avec ce manque de satisfaction quant à la nouvelle direction narrative du DLC.


SITE OFFICIEL DE DESTINY LES SEIGNEURS DE FER


 

RÉSUMÉ DU TEST
NOTE GLOBALE
6,5
Article précédentCosplay du Dimanche n°12 – Star Wars
Article suivantLuke Cage : notre avis sur la nouvelle série originale Netflix Marvel
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here