Razer se dote dès maintenant d’une nouvelle gamme de souris intitulée Ultimate. Celle-ci se veut sans fil, ergonomique, efficace et surtout très facile d’utilisation. Parmi les modèles disponibles, nous avons récemment mis la main sur la Razer Basilisk Ultimate. Si l’un des objectifs est visiblement d’ajouter un cran supplémentaire aux performances déjà bien développées de ses périphériques, Razer semble avant tout séduire les adeptes de souris filaires. Ceci passe notamment par l’ajout d’un socle de recharge et d’une batterie très costaude.

Une ergonomie irréprochable si l’on a les bonnes mains

La première chose que nous pouvons remarquer sur la Razer Basilisk Ultimate est son ergonomie. Conservée en grosse partie depuis le modèle V2, elle arbore une forme convenant parfaitement pour toutes les prises en main. Que ce soit du Claw Grip, Palm Grip ou Fingertip, elle s’accorde à la plupart des mains, petites ou grandes.

Pour cette fois, notons une molette pouvant être actionnée horizontalement et dont la résistance peut être allégée ou durcie via une minuscule molette située sous la souris. Sur ses deux tranches, un revêtement antidérapant y a été placé. Celui-ci semble d’excellente qualité et délivre une meilleure adhérence pour la souris lors des lifts off et de la manipulation en général. Sur le dessous, la souris Razer Basilisk Ultimate se dote de 5 patins en PTFE. Sur un revêtement solide ou soft, la glisse se fait donc sans mal.

Côté boutons additionnel, les joueurs les plus exigeants ne seront pas déçus. Premièrement, les deux boutons situés sur la tranche gauche sont parfaitement placés. En théorie, leur position évite tout déclenchement accidentel de l’un ou de l’autre. Un peu plus loin, vers l’avant de la souris, nous découvrons qu’il est possible d’y greffer une petite palette fournie. Celle-ci est un raccourci supplémentaire bienvenu. Néanmoins, les plus petites mains auront sans doute plus de mal à aller la chercher pour exécuter une commande supplémentaire. Sur la face supérieure, deux commutateurs accompagnent la molette. Placés sous celle-ci, il servent par défaut à régler la sensibilité des DPI. Mais via le logiciel Razer Synapse gratuit, ils sont de toute façon paramétrables à souhait, stout comme les autres boutons.

La charge à portée de main

L’atout principal de cette Razer Basilisk Ultimate est certainement le petit socle de recharge fourni avec. Une fois connecté en USB au PC, il suffit de poser la souris dessus pour que celle-ci se recharge. Cerise sur le gâteau, l’éclairage du socle varie du rouge au vert selon l’état de la batterie de la Basilisk Ultimate lorsqu’elle y est posée. Sur papier, le fabricant annonce tout de même une autonomie de 100 heures. Mais dans la pratique, il ne faut alors pas utiliser l’éclairage RGB et veiller à éteindre la souris après chaque utilisation. Lors d’une utilisation intensive, comptez plus de 50 heures de jeu tout de même, toujours en pensant à éteindre la souris après chaque utilisation.

La Razer Basilisk Ultimate tend les bras aux dernières technologies de la marque

Voyons maintenant l’aspect technique de la souris. La Razer Basilisk Ultimate use de la très récente technologie Razer HyperSpeed Wireless pour supprimer toute latence indésirable en utilisation sans fil. L’atout principal de cette connexion est la conservation d’une communication stable entre la souris et le PC, même en milieu perturbé par de nombreuses autres ondes. De son côté, le capteur est un Focus+ de 20 000 DPI. Il peut accepter des accélérations allant jusqu’à 50G avec une précision de 650 IPS. Grâce au logiciel Razer Synapse, il aussi possible de déterminer la sensibilité du capteur par rapport au lift off. Dans des termes pratiques, il est possible de paramétrer la distance à partir de laquelle le capteur recommence à suivre la trajectoire de la main lorsque la souris est levée puis rabaissée.

Un paramétrage infini

Sur papier, la marque fait aussi état de 11 boutons programmables. Mais en réalité, nous ne pouvons en compter que 9 en retirant les deux clics principaux. Cela laisse tout de même bon nombre de possibilités aux joueurs. En outre, il est aussi possible de paramétrer un bouton pour le mode HyperShift. Ce dernier est très intéressant et augmente considérablement le nombre de touches paramétrables sur la souris. À l’instar d’une touche Fonction pour un clavier, l’activation du mode HyperShift permet d’attribuer et enclencher une deuxième fonction à chaque bouton de la souris. Cela dit, il va de soi qu’utiliser ce mode sur la palette en plus d’un bouton de tranche gauche est chose impraticable. Dans la pratique, encore une fois, ce mode n’est utile qu’à quelques boutons de la souris mais ajoute tout de même son lot de possibilités tactiques.

Par ailleurs, notez que la souris peut embarque 5 profils différents. Ces deux boutons bénéficient d’ailleurs des tout récents switchs optiques de la marque, délivrant une durée de vie de 70 millions d’activations. En temps normal, de bons switchs mécaniques peuvent aller jusqu’à 50 millions.

La souris Razer Basilisk Ultimate est très personnalisable

Une souris qui convient à tous les bureaux

Enfin, nous avons constaté que la Souris Basilisk Ultimate offrait assez bien d’options RGB. Elle dispose en effet de 14 zones d’éclairage que l’on peut colorer de façon indépendante. Chroma Studio offre aussi plusieurs animations sympas pour personnaliser son bureau, et il en va de même pour le socle de recharge.

Un RGB très permissif, sur le socle et la souris

En définitive, la Razer Basilisk Ultimate est véritablement l’une des meilleures du marché actuellement. En plus de proposer une ergonomie extra et suffisamment de boutons supplémentaires, elle est ultra personnalisable et très élégante. Il s’agit du compagnon idéal pour le joueur désireux d’augmenter son niveau de jeu en bénéficiant des technologies de point et d’une autonomie redoutable. La Razer Basilisk Ultimate  est la souris des possibilités. Le logiciel Razer Synapse offre mille et une options de paramétrage. La mémoire embarque de la souris offre aussi sa part de flexibilité. Le joueur peut alors embarquer son périphérique en conservant tous les réglages établis pour chacun de ses jeux sans se soucier du PC sur laquelle elle se retrouvera.

Toutefois, il ne faudra pas avoir froid aux yeux et le portefeuille bien chargé puisqu’il faut compter 169€ pour la bête, ce qui n’est vraiment pas donné. Si vous cherchez une souris sans fil et sans faille, elle se trouve ici. Autrement, des solutions filaires très efficaces, peut-être moins clinquantes, existent aussi à moindre prix.

Points positifs:

  • Le mode HyperShift
  • La personnalisation RGB de la souris et du socle
  • Une excellente ergonomie
  • L’unboxing est une expérience à elle seule!
  • Une autonomie redoutable
  • Aucune latence ne se fait ressentir
  • 5 profils intégrés

Points négatifs:

  • Son prix très élevé ne la rend vraiment pas accessible à tous


Fiche technique de la Razer Basilisk Ultimate:

fiche technique de la Razer Basilisk UltimateVue d’ensemble

  • Technologie sans fil Razer HyperSpeed
  • 11 boutons programmables
  • 14 zones d’éclairage RGB Razer Chroma™ personnalisables
  • Résistancede de défilement de la molette personnalisable
  • Capteur optique Razer Focus+

Capteur

  • Véritable capteur optique Focus+ de 20 000 DPI avec précision de la résolution de 99,6 %
  • Accélération : jusqu’à 1651 cm par seconde / 50 g
  • Réglage de la sensibilité à la volée (par défaut : 800/1800/4000/9000/20 000)
  • Personnalisation avancée de la distance de soulèvement/pose

Connectivité

  • Modes d’utilisation avec et sans fil
  • Technologie Hyperspeed Wireless (dongle de 2,4 GHz)
  • Câble Speedflex de 1,8 m /6 pieds pour le chargement et utilisation avec le câble

Durée de vie de la batterie

  • Environ 100 h (sans éclairage)
    (La durée de vie de la batterie dépend des paramètres d’utilisation)

Boutons

  • Onze boutons indépendamment programmables
  • Gâchette multifonctions remplaçable

Switch

  • Switchs optiques de souris Razer™ d’une durée de vie de 70 millions de clics

Molette

  • Molette tactile conçue pour le jeu, avec une résistance personnalisable à l’infini

Mémoire intégrée

  • 5 profils de mémoire intégrés (4+1 profils)

Éclairage RGB

  • 14 zones d’éclairage Razer Chroma™ avec 16,8 millions de couleurs personnalisables
  • Synchronisation des couleurs inter-périphériques

Dimensions et poids

  • 130 mm / 5,11 pouces (longueur) x 60 mm / 2,36 pouces (largeur des prises) x 42 mm / 1,65 pouce (hauteur)
  • Poids approximatif : 107 g /3,77 oz (câble exclu)

Compatibilité

  • Compatible avec Razer Synapse 3
  • Compatible avec station d’accueil pour souris Razer
RÉSUMÉ DU TEST
NOTE GLOBALE
9
Article précédentXbox Games with Gold : les jeux d’avril 2020 sont annoncés
Article suivantPS Plus: les jeux du mois d’avril confirmés par Sony
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here