A moins d’avoir été enfermé dans un caveau durant plusieurs jours, vous n’êtes pas sans savoir que Bandai Namco a présenté à cette Gamescom Little Nightmares, une toute nouvelle franchise de type plateformer dans un style axé sur les créations de Tim Burton. Faites-le plein d’étrangetés, et découvrez ici notre avis sur ce nouveau jeu intriguant, recélant plusieurs secrets et de nombreuses qualités.

Le concept de Little Nightamres repose sur des visions enfantines, entre rêve et cauchemar. De longs et répugnants bras sortant d’une pièce sombre, des meubles anormalement hauts et impressionnants, un monde tordu, sombre et intimidant… Vous incarnez ici un petit personnage au manteau jaune devant faire face à de nombreux phénomènes étranges et créatures hostiles. Dans la démo sur laquelle nous avons pu mettre la main, nous avons fait gamescom little nightmares the chefface à une créature appelée le Chef. Cette immonde bestiole n’attend que le son d’un de vos pas précipités pour se retourner subitement vers vous en hurlant et vous dévorer. Little Nightmares nous met donc directement une certaine pression sur les épaules, et le jeu requiert de la discrétion pour ne pas se faire dévorer et devoir reprendre le test depuis le début. Vous escaladez donc le décor un peu à la manière du jeu Among the Sleep. Ici, tout paraît grand et hors d’atteinte. Aussi, il faudra utiliser divers éléments du décor pour vous frayer un passage vers la salle suivante où vous attend la prochaine énigme ou le prochain défi, et finir par fuir L’Antre, un vaste et mystérieux vaisseau habité par des âmes corrompues en quête de leur prochain repas !

« Nous avons travaillé sur le projet Little Nightmares toute cette année et dès le moment où nous avons rejoint le projet, il nous a paru évident que l’identité artistique distinctive du jeu méritait d’être soutenue. Son univers sombre et fantaisiste le démarque vraiment et offre une expérience singulière mêlant moments effrayants et joyeux. Nous avons hâte de voir le public y jouer à la Gamescom et de découvrir leurs réactions », déclare Samuel Gatté, Senior Director of Production et Product Support chez Bandai Namco Entertainment Europe.

Globalement, Little Nightmares se laisse jouer en toute simplicité. Les contrôles sont en effet assez basique, mais le level design est réalisé de telle façons à ce que les petits secrets et certains « trucs » permettant au joueur de passer à la salle suivante ne soient pas mis en évidence tout de suite. Le jeu mettra en évidence quelques éléments du décor pour faire travailler les méninges du joueur afin qu’il puisse tout mettre en relation et trouver l’issue. Le jeu est également très beau. Les jeux de lumière et les angles de caméra sont réalisés pour qu’une ambiance assez oppressante règne constamment dans l’Antre.

Little Nightmares gameplay Gamescom 2016 L'antreAu final, cette nouvelle franchise sent bon la nouveauté. Du jamais vu chez Bandai Namco, le horror/plateformer qui passe bien. L’univers y est glauque mais intriguant, et la jouabilité accessible à tous.

Little Nightmares de Bandai Namcosera disponible au printemps 2017 sur PC, PlayStation 4 et Xbox One en version digitale.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE