Après les vidéos focus sur le développement et les serveurs du jeu, le studio Respawn Entertainement nous propose de faire un arrêt sur image pour nous expliquer comment a été pensé le système de matchmaking du prochain Titanfall 2. Pour l’occasion, Jon Shiring (Lead Engineer) et Mike Kalas (Engineer) nous expliquent tout cela en vidéo.

Le matchmaking de Titanfall était obsolète

Dans un premier temps, l’équipe de développement fait le point sur l’expérience acquise sur le premier volet de Titanfall. Un système de matchmaking simple où les joueurs étaient affectés à une partie en cours ou en commençaient une nouvelle si jamais ils n’en trouvaient pas. Jusque-là rien de particulier si ce n’est la complexité que pouvaient rencontrer les joueurs solos dans des games complètement déséquilibrées. Tout système a ses atouts et ses inconvénients et selon Mike Kalas, Titanfall premier du nom bénéficiait d’un matchmaking dynamique afin que les joueurs attendent peu de temps. Une très bonne chose en soi, mais cela était au détriment de l’équilibre de forces qui allaient se rencontrer in-game. Par ailleurs, les serveurs ne s’adaptaient pas au niveau réel des joueurs laissant les meilleurs continuer à terrasser les plus faibles sans aucun ré-ajustage. La solution était de quitter la game et d’en relancer une nouvelle. Pas terrible, mais les derniers FPS n’ont guère fait mieux pour le moment.

Conscients de ces fébrilités, Jon Shiring et son équipe ont souhaité remédier aux problèmes en repensant un tout nouveau système plus en adéquation avec l’attente des joueurs :

« La totalité des joueurs pouvant désormais ré-accéder au matchmaking après chaque partie, nous avons fait en sorte de créer des parties beaucoup plus rapidement qu’avant. C’est aussi la garantie que ces parties soient gratifiantes pour tout le monde. Les joueurs ne devraient plus être bloqués dans des parties mal équilibrées, sans oublier que ces parties se joueront au complet bien plus souvent ».

La promesse d’un matchmaking actualisé

Par ailleurs, à l’image de ce qui peut se faire sur Call of Duty ou Battlefield, les joueurs pourront, après chaque partie, changer d’équipement, examiner leurs statistiques et performances. Justement le ratio victoires/défaites ne sera pas la seule donnée pour évaluer un joueur. La contribution générale d’un joueur, dans une partie, déterminera également ses aptitudes. Cela devrait permettre d’affiner le matchmaking et d’opposer ou associer des joueurs de niveaux équivalents.

Au final le système reste le même, mais les mécanismes semblent avoir été actualisés. De plus, afin de ne pas fausser les données du matchmaking, toutes les cartes du second volet de la franchise seront gratuites. Nous ne savons pas encore si la Bêta fera l’objet de toutes ces promesses annoncées, cependant il ne reste plus beaucoup de temps à attendre avant la sortie de Titanfall 2 qui sortira le 28 octobre prochain sur PS4, XBOX ONE et PC.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE