atoniumCe vendredi 27 novembre s’est déroulé à Bruxelles un événement organisé par Sony et comme toujours, la boîte aura mis le paquet pour que les invités y passent un très bon moment. C’est donc vers midi, directement au cœur d’une des boules de l’Atomium que nous avons été conviés, afin d’y manger un morceau, boire un verre et, il va de soi, jouer et encore jouer ! Après quelques mini-sandwichs avalés en compagnie de l’équipe des Players du Dimanche, nous avons pu mettre la main certaines prochaines sorties qui arriveront sur le PSN.

Le premier jeu que nous avons essayé a été Alienation, vendu comme un shooter en co-op mais malheureusement, nous n’avons pas pu le tester à plusieurs, et du coup le titre perd un peu de son intérêt… bah oui c’est mieux quand on s’attaque aux aliens en équipe, tout comme on avait goût de le faire dans un certain Dead Nation. Cependant, le titre reste un très bon défouloir bourré d’action qui ne déplaira pas aux fans du genre. Personnellement, ce qui m’a bien plu, c’est le fait de pouvoir choisir entre 3 classes différentes avant votre partie, ce qui sera sans doute intéressant lorsque l’on pourra y jouer à plusieurs.

Ensuite nous avons totalement changé de registre avec What Remains of Edith Finch, un titre narratif racontant l’histoire d’une famille maudite qui vit dans une énorme maison cachée en pleine forêt, bon ça vous situe plus ou moins le contexte. En l’espace de 15 minutes de jeu, j’ai pu incarner en vue subjective une enfant morte de faim qui se transforme en chat, en aigle, en requin et pour finir en beauté, en un monstre tentaculaire avalant tout sur son passage. Bizarre n’est-ce pas? Il va de soi que ce titre a très certainement encore bien de choses à dévoiler, et qui s’inscrira sûrement dans la lignée de Life Is Strange.

Nous avons aussi pu nous essayer à Gravity Rush, qui était sorti sur PS Vita en 2012 et bien, il faut avouer que sur la PlayStation 4, il est tout aussi sympathique et graphiquement plaisant. Pour ceux qui ne connaissent pas, le titre vous plonge dans la peau d’une héroïne qui possède la capacité de contrôler la graviter autour d’elle. Cette dernière, se réveillant sans souvenir dans une ville flottante, va essayer de remettre la ville sur pied et de la reconstruire peu à peu. Pour les personnes l’ayant raté sur la console portable de Sony, je vous le conseille.

S’ensuit Shadow of the beast, ce jeu d’action en 2,5D prévu pour le 2 mars 2016 était aussi présent sur les consoles de Sony. Le principe est simple, avancer en martelant vos boutons afin de tuer tous les ennemis qui oseront se mettre en travers de votre chemin. Cependant, ce remake offre quand même un certain challenge lorsqu’il s’agit de finir un niveau ou d’affronter un boss.

J’ai gardé mon petit coup de cœur pour la fin, Fat Princess Adventures. Bien qu’au premier abord le titre semble avoir été dessiné pour les enfants tout gentils tout mimis, vous allez saigner vos ennemis jusqu’à l’os pour repeindre le décor de rouge une fois le combat commencé. Plusieurs classes sont disponibles, 4 en tout, et il vous sera possible de changer de classe en plein milieu d’une partie. L’avantage à ces changements est de pouvoir choisir les armes avec lesquelles nous affronterons certains boss et donc modifier notre stratégie de combat.

12316524_917016115020319_8991115194747654937_nAprès avoir fait le tour des jeux à essayer et avoir visité un peu l’Atomium, nous avons dit au revoir à nos contacts Sony qui nous ont gracieusement offert une manette Dualshock 4 Silver Edition ainsi que des boutons de manchettes Uncharted 4 . Nous tenons enfin à remercier Sony pour cet événement et merci à vous de nous avoir lu !

LAISSER UN COMMENTAIRE