11123669-1774300310160159

Fiche technique :

Développeur : Bethesda Softworks
Éditeur : Bethesda Softworks
Date de sortie : 10 novembre 2015 sur PS4, Xbox One et PC
Type : Post-apocalyptique | RPG
Multi: non
Langues : français
Version testée: PS4

Depuis son apparition lors de la conférence de presse de Bethesda qui se tenait au salon international du jeu vidéo à l’E3 en juin dernier, le quatrième titre de la saga principale de Fallout a énormément fait parler de lui. De multiples trailer rendaient les assidus de la franchise nostalgiques, et faisait baver les néophytes avec de multiples démonstrations artistiques. Le véritable étonnement était lors des premières démonstrations de gameplay qui promettait une trame narrative de grande qualité, un gameplay riche et approfondi en fournissant aux joueurs un système de craft – et favorisant les joueurs PC/Xbox One en intégrant les mods au coeur même du jeu -,mais surtout une continuité par rapport aux titres précédents, et notamment Fallout 3, premier titre 3D sur console qui, pourtant, paraissait un peu froid dans son histoire aux yeux de plusieurs joueurs. Réalisant un carton plein lors de sa sortie en ce mois de novembre 2015, Fallout 4 est bien évidemment attendu au tournant et pourrait bien être un des cadeaux de Noël les plus prisés des gamers. Voyons donc cela !

CONTEXTE HISTORIQUE… HEU, FUTURISTE :

Vous voilà ainsi parti en 2077, dans votre petit quartier paisible du Massachusetts (USA) avec votre femme, votre fils et le fameux Codsworth, le robot domestique à trois yeux ayant fait maintes apparitions dans les trailers du jeu. La guerre entre les américains et les chinois est au comble de sa tension et une guerre nucléaire pointe le bout de son nez. Durant ce temps, des représentants de chez Vault-tech, une société fabriquant des refuges familiaux antiatomiques frappent aux portes, et aussi à la vôtre, vous proposant une place fraîchement réservée à votre nom pour vous et votre famille dans l’abri 111 (bizarre…). Peu de temps après, ce qui devait arriver arriva, et une bombe atomique s’écrasa sur les États-Unis d’Amérique alors que vous vous réfugiez dans l’abri pour y être cryogénisé à votre insu avec vos proches. A votre réveil, près de 200 ans plus tard, tout à changé et le monde de dehors vous paraît soudain hostile et méconnaissable. C’est à peu près ainsi que commence votre aventure dans Fallout 4. Dès ces instants, on comprend donc que le jeu vous demandera de survivre par vos propres moyens, peu importe le prix, en vous faisant utiliser des outils de création approfondie tel que nous avions déjà pu le voir dans le menu de création de votre avatar en début de jeu.

Fallout-4-ville-Attaquée

FALLOUT EST LÀ! FALLOUT EST LÀ! 

Bethesda ayant avoué avoir réalisé un portage de Skyrim sur Xbox One pour pouvoir donner naissance à ce dernier épisode de Fallout, nous en profiterons pour réaliser une comparaison de ces deux-ci avec également le récent RPG incontournable The Elder Scrolls Online, qui proposent chacun un gameplay équilibré entre histoire et craft au sein d’une map gigantesque ou les tactiques d’approches sont aussi nombreuses que les possibilités deScreen-Shot-2015-09-10-at-10.28.35-AM-615x309 création. Fallout 4 propose bon nombre de quêtes principales bien sûr, mais aussi secondaires. Vous pourrez réaliser celles-ci à votre guise, mais vous serez parfois limités à cause de votre niveau trop faible ou d’une compétence manquante ou d’un équipement insuffisant pour faire face à certaines contraintes. Fallout 4 permet ainsi aux joueurs de parcourir leur map librement, tout en lui imposant certaines limites discrètes pour que ceux-ci ne se perdent pas dans les nombreux objectifs. On soulignera également le superbe travail de Bethesda Softworks pour son bestiaire surdéveloppé. Vous rencontrerez ici moult créatures en déformée par les décennies de radiation. A côté du paysage dévasté que propose le jeu et ses environnements également variés et originaux, on tient entre nos mains un pur RPG post-apocalyptique, dans la lignée de Mad Max ou même The Last of Us qui proposait aussi de survivre dans un environnement dévasté.

Fallout 4 offre une gestion d’inventaire très aisée et intuitive, grâce au grand retour du Pip Boy, un objet au design rétro se mettant cette fois à votre bras – un objet grandeur nature que proposait d’ailleurs l’édition collector qui aura rencontré un énorme succès auprès des fans -, et servant aussi de 151117-0114-11carte, de gestionnaire de compétences ou encore de console de jeu portable! Car oui, le Pip Boy possède un mini-jeu caché auquel vous pourrez jouer à n’importe quel moment. Loin d’être la révélation du jeu, il permettra toutefois aux collectionneurs de trophées d’en débloquer un nouveau. Les compétences se référant aux capacités S.P.E.C.I.A.L sont nombreuses et vous aurez à choisir votre propre équilibre en augmentant de niveau grâce à la réalisation de missions, à la découverte de lieux dévastés ou aux multiples éliminations d’ennemis humains ou non. Autre fait intéressant, le Pip Boy possède également son application smartphone, non seulement pour coïncider avec le faux Pip Boy du collector, mais pour pouvoir aussi gérer son inventaire sans devoir farfouiller dans des menus du jeu et mettre votre action en pause.

FAITES DES ÉCONOMIES, FAITES APPEL AU S.V.A.V

Le principe du S.V.A.V (Système de Visée Assistée Vault-Tec en français) n’est pas nouveau dans la série des Fallout. Ce mécanisme permet aux joueurs de viser certaines parties du corps de vos ennemis en ralentissant le temps. Cette fois, ce ralentissement n’est pas complet. Les ennemis pourront toujours vous blesser, mais le S.V.A.V permettra tout de même d’économiser des balles pour viser les parties du corps des adversaires les plus fragiles. Lors de la visée, le corps de l’ennemi est en effet scindé en plusieurs parties, chacune d’entre elles présentant un nombre de dégâts plus ou moins élevé en cas de blessure, dévoilant ainsi ses points faibles. Tout comme un certain Metal Gear Solid V et son bullet-time, ce mode pourrait paraître cheaté aux yeux de certains joueurs, et se révèle aussi être une aide précieuse pour d’autres. Toutefois, contrairement à Solid Snake qui n’est pas avare en munitions, Fallout 4 requiert une certaine économie de ressources. Il vous arrivera bien souvent de tomber a court de munitions ou de ressources, et le moindre avantage est donc conseillé et à prendre. Le S.V.A.V

Au fil des heures de jeu, nous avons été impressionnés par l’immensité des possibilités de fabrication. Vous pourrez en effet récolter sur le terrain plusieurs armes au squelette léger, que vous pourrez améliorer grâce aux pièces d’armes également récoltées lors de vos explorations pour donner naissance à une arme redoutable, pouvant parfois atteindre le top niveau en terme de futurisme…Voir de l’absurdité! Les armes ne sont également pas les seules à pouvoir être modifiées. L’armure assistée, emblématique de Fallout, est une exosquelette  vous rendant bien plus résistant aux chutes, aux balles, et vous permettant d’augmenter la capacité de votre inventaire. Celle-ci fait également partie du système de craft approfondi que propose Fallout. La première que vous trouverez au début des quêtes principales n’étant certainement pas unique, elle pourra être améliorée grâce aux pièces détachées d’autres armures assistées que vous aurez trouvées et ramenée à votre campement.

Enfin, ce dernier sera aussi votre QG où les miliciens, votre faction de personnes aspirant à reconstruire l’humanité pour repartir de l’avant et surmonter ce drame nucléaire, pourront s’y installer. S’en suivra fabrication de divers ateliers de construction d’armes, de mobilier et d’armures pour tenter de forger une colonie viable et dense dans votre quartier natal. Mais ne vous en faites pas, la carte de Fallout 4 étant tout de même grande sans non plus battre des records, les points de voyage rapide seront au rendez-vous. A chaque endroit découvert correspondra a un point de spawn qui vous seront bien utiles pour aller d’un point de mission à l’autre, ou pour partir à la recherche d’objets se trouvant à un endroit précis dont vous aurez pris connaissance.

LE POST-APO / RPG DÉVASTATEUR

Fallout 4 se résume pour l’instant à un lancement incroyable rempli de succès, et se voit déjà nominé à la prestigieuse cérémonie des The Game Awards aux États-Unis, qui récompense les meilleures sorties de l’année. Un résumé qui lui colle parfaitement à la peau, car il est très prometteur tant au niveau de son gameplay, très riche et plaisant, que son univers toujours aussi authentique et bien unique, adoptant un équilibre idéal entre style rétro et futuriste. On regrettera cependant le  manque de travail sur les textures et l’aliasing bien présent sur console, un point qui lui alourdira un peu sa côte dans une époque où les jeux new-gen accordent une importance primordiale à ce point, ainsi que plusieurs bugs ennuyeux, mais qui pourront toujours être corrigés au fil des patches. Il n’en reste pas moins totalement addictif, proposant des tonnes de choses à réaliser. Ces différentes créations s’inscrivent dans une identité de gameplay propre à chaque joueur. Ceci forge évidemment un réseau communautaire de partage de créations et d’astuces propre aux RPG digne de ce nom. Fallout 4 tient ainsi pas mal de ses promesses et délivre ici un Fallout avec une trame narrative bien plus significative que ses prédécesseurs, se rangeant dans la catégorie des jeux scénarisés, tout en proposant autant de divertissement et de possibilités. Un des jeux de l’année 2015? Incontestablement.

POINTS POSITIFS :

  • Le système de craft approfondi
  • Un univers toujours aussi emblématique de la franchise
  • On retrouve toujours cette touche d’absurdité dans certaines créations et dialogues, une touche d’humour à la Fallout
  • La narration prend un peu plus d’ampleur, et on s’attache aux personnages
  • La carte, pas trop grande, mais riche en contenu
  • Le bestiaire
  • La bande-son, totalement magique

POINTS NÉGATIFS :

  • De nombreux bugs
  • De beaux paysages, mais des graphismes laissant à désirer
  • Beaucoup d’aliasing sur console

NOTE :

18

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here