Depuis quelque temps maintenant, Activision part à la recherche des tricheurs sur ses jeux de la licence. Avec le très attendu Call of Duty Vanguard, il est hors de question que les tricheurs coulent le titre, c’est pour cela que le studio a mis en place RICOCHET.

L’initiative RICOCHET Anti-Cheat est une approche à multiples facettes pour lutter contre la tricherie, avec de nouveaux outils côté serveur qui surveillent les analyses pour identifier la tricherie, des processus d’enquête améliorés pour éliminer les tricheurs, des mises à jour pour renforcer la sécurité des comptes, etc. Les fonctionnalités de sécurité anti-triche backend de ce système seront lancées aux côtés de Call of Duty Vanguard, et plus tard cette année avec la mise à jour Pacific à venir dans Call of Duty: Warzone.

En plus des améliorations de serveur à venir avec RICOCHET Anti-Cheat, il y aura un nouveau pilote au niveau du noyau PC, développé en interne pour la franchise Call of Duty, et lancé en premier pour Call of Duty: Warzone. Ce pilote aidera à identifier les tricheurs, renforçant et renforçant la sécurité globale du serveur. Le pilote au niveau du noyau sera lancé parallèlement à la mise à jour Pacific pour Warzone plus tard cette année. Alors que le pilote du noyau, qui n’est qu’une partie de RICOCHET Anti-Cheat, sera disponible sur PC, par extension, les joueurs sur console jouant en cross-play contre des joueurs sur PC en bénéficieront également. Le pilote au niveau du noyau sera ensuite publié pour Call of Duty Vanguard à une date ultérieure.

Lors du lancement de cette nouveauté, l’éditeur a l’intention d’amplifier son arrivée, à la fois dans le jeu et en utilisant leurs canaux de communication – le blog, les réseaux sociaux et d’autres formes de sensibilisation – pour tenir tout le monde informé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here