Depuis plusieurs années maintenant, HyperX est très présent sur le marché du jeu vidéo. Pourtant, le fabricant ne dispose pas d’une gamme des plus étendue. En outre, son modèle de casque HyperX Cloud II profite d’une excellente mise en avant par les créateurs de contenu et médias, ce qui booste totalement les ventes. Il faut avouer que ce modèle de casque filaire n’a pas beaucoup de mal à convaincre. On se dit du coup que la version sans fil devrait pouvoir bénéficier du même traitement, puisque cette connectique devient la nouvelle norme grâce à de très belles avancées en matière de temps de réponse quasi neutre. Nous avons récemment pu mettre la main sur un exemplaire du HyperX Cloud II Wireless et avons tiré quelques conclusions intéressantes.

Une ergonomie au top niveau pour le HyperX Cloud II Wireless

Il faut savoir sur le modèle d’origine possède déjà une excellente ergonomie. Alors pourquoi changer quoi que ce soit pour une version sans-fil ? HyperX tient ici un casque fermé tout confort dont la qualité des matériaux est évidente.

Le confort du HyperX Cloud II Wireless est au top !Nous avons d’abord deux oreillettes recouvertes de coussins à mémoire de forme. Ils sont englobés dans un délicat revêtement en cuir pour une isolation passive des sons extérieurs. Le résultat est sans appel, nous sommes directement immergés dans l’audio sans perturbation dérangeante. Même avec des lunettes, les oreillettes restent moelleuses. Seul le problème de l’accumulation de chaleur peut se poser lors de la période estivale, ce qui est propre à tous les casques adoptant le cuir / similicuir.

De son côté, l’arceau dispose aussi d’un mousse assez bien rembourré et aidant le joueur à supporter les 300 grammes du casque sur de longues sessions de jeu. On aurait peut-être aimé quelques millimètres de mousse supplémentaires pour annuler à tout prix le point de pression, mais nous sommes assez satisfaits du résultat. Nous avons certes constaté une petite gêne après une ou deux heures de jeu, mais ce n’est pas un mal de crâne insupportable, d’autant plus que le HyperX Cloud II Wireless n’est pas le plus léger de sa catégorie.

L’élégance est le maître mot

L’arceau comporte une finition exemplaire pour un produit vendu à un prix conseillé dépassant les 170 euros. Il se compose d’aluminium souple permettant de s’ajuster à différentes tailles de tête sans jamais trop serrer les oreilles. Il est englobé de similicuir et arbore le nom de la marque en relief. Le fabricant a aussi le souci du détail puisque des surpiqures rouges, couleur phare de la marque, viennent coller avec le rouge présent au niveau des charnières. L’équilibre entre le noir et le rouge est donc excellent pour un produit à l’allure très élégante.

Le HyperX Cloud II Wireless va droit au but

L’oreillette droite comporte un bouton d’allumage. Celui-ci, lorsqu’une pression de 3 secondes est effectuée, sert également à l’activation du son spatial 7.1. Une option qui peut s’expliquer par le fait que le casque HyperX Cloud II Wireless veut être aussi polyvalent que possible et déborder du contexte vidéoludique. En désactivant l’audio 7.1, on peut ainsi profiter de la lecture de musiques ou de films sans déformer le rendu. On y retrouve enfin un bouton servant à activer le micro et le port USB-C pour la charge. Le côté droit ne s’encombre pas lui non plus et n’embarque qu’une molette de réglage de volume sonore délicatement crantée. Le cycle de rotation n’est pas délimité et l’utilisateur est averti par un léger bip lorsqu’on atteint le volume maximum.

N’y allons pas par quatre chemins, le rendu sonore du HyperX Cloud II Wireless est excellent. Il tient facilement tête à ce que la version filaire peut délivrer. Que ce soit sur PS4, PS5 ou PC, la précision du son est évidente avec une légère accentuation des graves pour des effets d’explosion intenses. Cet effet est aussi légèrement boosté par le système fermé des oreillettes et leurs mousses en cuir. Cela dit, nous avons été agréablement surpris de constater que cette petite insistance du côté des fréquences basses n’entachait pas le rendu des sons plus aigus qui profitent d’un bon détail. Sur un jeu compétitif, il est assez facile de positionner l’ennemi et l’entendre arriver. Avec ses haut-parleurs de 53mm, le casque n’a pas grand-chose à envier à ses concurrents.

Avec cette version s’affranchissant du câble, HyperX inclut donc un dongle USB 2,4 GHz pour une communication pratiquement sans latence. La réactivité est très bonne, tout comme la portée qui se met au niveau d’autres casques haut de gamme. Pendant notre test, nous pouvions aller d’une pièce à l’autre sans perdre l’audio du jeu.

Le casque HyperX Cloud II Wireless à intérêt à se suffire à lui-même

Au-delà du périphérique à proprement parler, la marque nous joint le pilote HyperX Ngenuity sur PC. Toujours en phase bêta, ce logiciel gratuit permet notamment de jeter un oeil au niveau de la batterie, ajuster les volumes du micro et de l’audio ainsi que d’activer la spatialisation du son. On ne vous cache pas notre déception quant à l’utilité du programme. Au-delà des quelques fonctions listées ci-dessus, nous n’avons pas la possibilité de paramétrer l’égalisation du son, ce qui fait que nous n’avons qu’un rendu signature, qu’on l’aime ou non. Un peu faiblard lorsque l’on voit les possibilités offertes avec iCUE (Corsair Gaming) ou Razer Synapse pour ne citer qu’eux.

Pari réussi pour HyperX qui propulse son modèle phare

C’est donc une belle réussite pour HyperX qui parvient à délivrer une version sans-fil de son modèle phare. Il n’y a pour ainsi dire rien à reprocher au HyperX Cloud II Wireless, si ce n’est l’absence d’options permettant d’ajuster l’égalisation sonore. Il dispose d’une excellente ergonomie et d’un rendu précis, quelle que soit la plateforme, pour prendre l’avantage sur ses adversaires. Le micro est quant à lui correct et offre des discussions claires, mais dont la suppression de bruit aurait pu être améliorée. Nous ne sommes ceci dit pas fans des microphones amovibles puisque la fiche jack peut s’user sur le long terme.

Points positifs:

  • Le rendu sonore en 7.1 est précis
  • L’égalisation signature est très bonne, quelle que soit la plateforme
  • Le mode stéréo pour la lecture de contenu musical ou vidéo
  • Le design tout simplement excellent
  • Une connexion sans-fil irréprochable

Points négatifs:

  • La suppression de bruit du micro pourrait être meilleure
  • L’accumulation de chaleur propre aux casques fermés
  • Le manque cruel d’options dans le logiciel pilote
  • Un câble de charge très court

Caractéristiques techniques du casque HyperX Cloud II Wireless:

Ecouteurs:

Haut-parleur dynamique, 53mm avec aimants en néodyme
Type circumaural, fermé
Réponse en fréquence 15Hz–20kHz
Impédance 60 Ω
Niveau de pression acoustique 104dBSPL/mW à 1kHz
Distorsion harmonique totale (THD) ≤ 1%
Poids 300g
Poids avec micro 309g
Type et longueur du câble Câble de charge USB (0,5m)
Autonomie de la batterie2 30 heures
Portée de la connexion sans fil3 2,4 GHz
Jusqu’à 20 mètres

 

Micro:

Élément Microphone à condensateur Électret
Diagramme polaire Bidirectionnel, réduction de bruit
Réponse en fréquence 50Hz-6,8kHz
Sensibilité -20dBV (1V/Pa à 1kHz)
RÉSUMÉ DU TEST
NOTE GLOBALE
9
Article précédentXbox Games with Gold : les jeux d’octobre 2021
Article suivantTEST – NBA 2K22 sur PS5
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here