Les joueurs de Call of Duty font face à de grosses frustrations ce week-end dues à la prise d’assaut de la bêta cross-plateforme de Vanguard par les tricheurs.

Ce week-end marque le lancement de la bêta cross-plateforme de Call of Duty Vanguard. Mais les joueurs font déjà face à de nombreux tricheurs venant ruiner les parties des autres sur PlayStation, Xbox et PC. En moins de 48 heures, plusieurs faits ont déjà été relayés sur les réseaux sociaux.

Activision et Sledgehammer Games ont pris connaissance de ces tricheurs sur Vanguard. Le problème est récurrent sur les récents jeux de la franchise. D’un autre côté, les développeurs promettent le déploiement dun système anti-triche pour la fin d’année, en même temps que le lancement de la nouvelle map de Call of Duty Warzone, lui aussi victime de ce problème.

Le mois dernier, Activision publiait un message d’avertissement à destination des tricheurs. On y voyait la vidéo d’un joueur s’étant fait bannir tous ses comptes après avoir utilisé un logiciel illégal. Le message de la firme était clair: « Nous savons ce que vous faites, et nous venons vous chercher » tout en précisant que près de 100 000 comptes avaient été bannis de Warzone lors de la dernière action des développeurs. Le free-to-play comptabilise à ce jour plus de 600 000 bans permanents depuis son lancement en mars 2020.

La bêta ouverte de Call of Duty Vanguard est disponible du 18 au 20 septembre sur toutes les plateformes. Le jeu sortira quant à lui le 5 novembre sur PS4, PS5, Xbox et PC.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here