Peu de temps après sa première apparition, le coup de Poker de la décennie a surpris tout le monde. Nous nous souvenons du jour où Microsoft a fait l’achat de Bethesda et de toutes ses licences. Évidemment, cela englobe 2 titres qui pourtant, étaient prévus en exclusivité temporaire sur PlayStation 5. Xbox et Bethesda ont maintenu leur accord en permettant à Sony de sortir le premier titre, Deathloop. Découvrons ensemble si c’était une bonne idée de la part du géant japonais.

Une boucle sans fin

Dans Deathloop, vous incarnez le personnage de Colt, ce dernier se réveille sur une plage étrange après avoir été violemment assassiné. Il va découvrir que l’île sur laquelle il se trouve est prise dans une boucle qui répète inlassablement la même journée. Votre rôle sera de mettre un terme à cette boucle afin d’être libéré de cette prison.

Arkane Studios propose un scénario véritablement très intéressant. Si au début de votre aventure, vous ne pouvez qu’incarner Colt pour briser la boucle, par la suite, vous pourrez aussi incarnez Julianna, afin de protéger la boucle. Dans les deux cas, vous incarnerez des tueurs redoutables qui n’hésiteront pas à faire tout ce qui est en leur pouvoir afin d’aller au bout de leur mission.

Certains environnements de Deathloop ne sont accessible qu'à certains momentsLe scénario de Deathloop est l’un des gros points forts de ce jeu, il vous proposera plusieurs manières de venir à bout de votre mission et sera riche en découvertes. Seul bémol qui peut bloquer certains joueurs, c’est la manière dont l’histoire commence. En effet, le titre vous balance dans l’histoire, enchaînent les phases d’actions, les nombreux tutos afin d’expliquer le jeu et puis c’est tout. Deathloop donne l’impression de convenir pour les joueurs déjà habitués au genre d’Arkane Studios comme Prey ou Dishonored. Si vous arrivez malgré tout à passer ce détail, il est certain que vous découvrirez une histoire prenante et fun.

Un gameplay rapide et violent

C’est là très certainement l’un des nombreux points qui caractérise Arkane Studios. Deathloop reprend fortement certaines mécaniques des jeux cités précédemment ne seraient-ce que sur le principe de l’infiltration, des assassinats ou des combats. Le dernier-né du studio est rapide, sanguinaire et vous propose d’avancer dans vos missions comme vous le sentez. Vous pouvez autant conclure vos quêtes en étant discret et en ne tuant personne, mais aussi bien en faisant un véritable carnage sur votre chemin. Vous avez la chance de parcourir les différentes villes comme bon vous semble, vous êtes seul maître à bord.

Juliana, le némésis de Colt, peut être incarné par un autre joueur dans DeathloopSi vous optez pour des duels, et parfois, il est difficile de ne pas y participer, vous aurez à votre disposition un véritable arsenal d’armes. Vous aurez l’occasion de les personnaliser en modifiant des composants, mais aussi en y ajoutant certains artefacts magiques qui vont grandement changer votre style de jeu. C’est également la même chose pour votre héros, durant votre périple, vous aurez l’occasion de dénicher des items qui pourront vous prodiguer certains pouvoirs.

Il y a aussi un point important à souligner, c’est la réalisation des missions. En effet, Deathloop peut être vu comme un Rogue-Like, mais assez léger. De là, nous voulons vous dire que votre personnage pourra mourir jusqu’à deux fois dans la même journée. Si vous atteignez ce nombre de décès, Colt reviendra au tout début, soit sur la plage, sans armes et sans le matériel que vous avez obtenu. Il est donc important de bien réfléchir à ce que vous faites avant de vous jeter tête baissée dans des combats. Cependant, la mort ne veut pas dire que vous retournez entièrement à zéro, vous aurez la possibilité de sauvegarder du matériel ou des armes grâce à une substance particulière. Vous devrez donc faire des choix afin de commencer une nouvelle journée avec vos meilleurs atouts.

L'IA de Deathloop laisse à désirerUne technique imparfaite, mais bourrée de bonnes intentions

Dans la technique et la réalisation, il est certain que le studio n’a pas voulu que Deathloop soit une claque graphique. Le soft du studio est avant tout un condensé d’action pure et rapide. Et sur ce dernier point, difficile de dire le contraire, le jeu est extrêmement fluide même si nous avons eu quelques freeze au début du jeu, mais dans son ensemble, il est difficile de lui reprocher des choses. Et pourtant, autant dire que graphiquement parlant, que ce soit avec le mode performance ou non, Deathloop n’impressionne pas.

Certaines textures vues de près sont simplement moches et même parfois floues. Sur une vue d’ensemble, on pourrait se laisser être bercé par un coucher de soleil, mais ce n’est clairement pas le cas lorsqu’on fait un peu plus attention à ce qui nous entoure.

Deathloop impressionne plus par son originalité que ses graphismes
Deathloop impressionne plus par son originalité que ses graphismes

Il en va de même pour les ennemis qui par moment, ne vous détecteront pas alors que vous êtes devant eux. On est loin d’être à un niveau de Fallout 76, mais quelques patchs pour régler certains détails ne seraient pas mal venus. Mais tout n’est pas à jeter dans ce Deathloop. On ne peut pas ne pas vous parler de la bande-son qui est simplement géniale. Avec son côté rétro, voire même vintage, les musiques collent à merveille avec cette ambiance année 70-80. On retrouve même des décorations et styles vestimentaires d’époques, ce qui ajoute encore plus de crédibilité au jeu.

En fin de compte, que retenir de ce Deathloop ?

Si vous êtes un fan des jeux produits par Arkane Studios, que vous souhaitez découvrir un scénario riche et original et que vous voulez aussi un gameplay nerveux et rapide, foncez. Ce jeu possède de nombreuses qualités comme son gameplay, son histoire, ses personnages, une VF très convaincante et d’excellentes musiques. Il laisse désirer au niveau des graphismes et de l’IA des ennemis, mais dans l’ensemble, cela faisait très longtemps que nous n’avions pas un bon jeu de chez Bethesda.

Points positifs:

  • Un scénario original et fun
  • Un gameplay nerveux et dynamique
  • Un grand choix d’armes
  • Violent et dans l’ADN du studio
  • Un level-desgin qui vous offre beaucoup de possibilités
  • Des musiques de qualités et qui collent à l’environnement
  • Une liberté accrue
  • De nombreux choix pour mener à bien vos missions

Points négatifs:

  • Un début d’histoire brouillon
  • Quelques légers freezes
  • Une IA parfois à la ramasse
  • Graphiquement pas éblouissant


Fiche technique de Deathloop :

DeathloopÉditeur : Bethesda
Développeur : Arkane Studios
Date de sortie : 14 septembre 2021 sur PS5 et PC.
Type : FPS/action-aventure
Multi : oui
Langue : français

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here