Razer enchaîne beaucoup les sorties de périphériques gamer. Ces derniers temps, le constructeur compte quelques dizaines de références actives. L’une des plus étonnantes révélations en date reste sans doute le clavier Razer Balckwidow V3 Mini Hyperspeed. Le modèle très compact et performant peut maintenant s’accompagner d’une souris tout aussi discrète, la Razer Orochi V2.

La Razer Orochi V2, la plus petite et performante souris gaming jamais vue ?

Cette nouvelle souris vient en deux coloris, noir ou blanc. La marque donne aussi la possibilité d’obtenir une édition personnalisée pour un prix de 100€ au lieu des 80 demandés initialement. Vantant la légèreté et la compacité de cette Orochi V2, Razer nous le montre depuis le packaging. La boite est très petite et suit le design du reste de la gamme. Une fois déballée, la souris dévoile ses courbes étudiées et mensurations effectivement limitées. Elle se veut finalement un peu plus compacte que le modèle Atheris. Avec un peu plus de 10 centimètres de long et 6 de large, il s’agit aussi d’un périphérique pratique à transporter. Sur la balance, la Razer Orochi V2 affiche 59 grammes, soit l’équivalent d’une petite souris de bureau, mais il y a un twist.

Le retour des périphériques à piles

Cette nouvelle version de la Razer Orochi est exclusivement sans-fil. Il n’y a aucun port USB pour l’utiliser branchée ni même la recharger. Elle ne dispose pas de batterie. En revanche, Razer donne la possibilité de faire varier à la hausse ces 59 grammes de deux façons différentes. Le joueur peut choisir d’utiliser une pile AA ou AAA. Outre la durée de vie et le poids, rien ne change au niveau des performances. On nous annonce alors près de 1000 heures d’autonomie en Bluetooth ou 425 heures en mode sans-fil 2.4 GHz avec des piles au lithium AA.

Evidemment, ces données dépendront des piles utilisées, mais il ne faut en tout cas pas utiliser deux piles à la fois sous peine de constater des défaillances sur la souris. Pour accéder à l’encoche des piles, il suffit de soulever le capot de la Razer Orochi V2 depuis l’arrière. On peut alors accéder aussi au petit dongle USB permettant d’utiliser la souris en 2,4 GHz qui est inséré dans un compartiment prévu à cet effet.

La Razer Orochi V2 est entièrement paramétrable selon nos envies

Comme pour tous les autres produits de la marque aux serpents, l’Orochi s’accompagne de Razer Synapse 3. Le logiciel dispose de différents onglets. Dans le premier, nous pouvons configurer les 6 boutons de la souris et leur attribuer une fonction. La technologie HyperShift, présente sur différents modèles depuis un bon bout de temps maintenant, nous permet également d’attribuer une seconde fonction à chaque bouton lorsque la touche destinée à l’activer est actionnée. Les boutons de tranche peuvent par exemple accueillir des macros, une fonction du clavier ou actionner l’ouverture d’un programme. L’interface est claire et ergonomique. C’est très facile de déterminer une fonction à l’une des touches de la souris.

Pas de RGB au profit de l’autonomie pour la Orochi V2 de Razer

Viennent ensuite les réglages des performances. Ici, on retrouve les paramétrages du Polling Rate, comprenez par là le taux d’interrogation, par 3 paliers : 125, 500 et 1000 Hz. Un choix étrange puisqu’on ne voit aucune raison de sélectionner l’option la plus élevée, car les ordinateurs actuels peuvent la gérer sans problème. La seconde option est la réglage des 5 paliers de DPI disponibles sur la souris. Passer de l’un à l’autre à l’aide du bouton situé sous la molette se résume à l’illumination de la seule petite LED en différentes couleurs pour identifier le palier utilisé. Ils peuvent être modifiés par 100 unités sur une échelle de 100 à 18 000.

La Razer Orochi V2 dispose en effet d’un capteur optique très performant équipant déjà énormément de souris du constructeur. D’ailleurs, celui-ci peut gérer des accélérations allant jusqu’à 40G pour un suivi très précis à 450 IPS. C’est plus que suffisant pour des sessions de jeu traditionnelles et compétitives.

Enfin, un autre onglet permet de calibrer la souris par rapport à la surface du tapis utilisé. D’usine, ce petit modèle est parfaitement réglé pour les tapis de même marque. Forcément. Puis nous n’avons jamais vraiment ressenti le besoin de le faire. D’autre part, un second paramètre nous donne la possibilité d’ajuster le décrochage du capteur optique lorsque l’on soulève la souris. Très pratique pour ne pas effectuer de mouvements indésirables lorsque l’on replace la souris sur le tapis.

Précisons enfin qu’aucune option RGB n’est disponible dans Razer Synapse. C’est normal puisque notre petite souris ne dispose d’aucun artifice lumineux. Un excellent moyen de préserver la batterie pour un modèle qui ne peut ni s’utiliser avec un câble ni se recharger par USB.

Un petit modèle passe partout

Cette nouvelle venue arrive donc à pic pour les utilisateurs de petits périphériques ou de laptop. La Razer Orochi V2 se veut très compacte et l’utilisation de piles, bien qu’elle puisse rendre fous certains joueurs, délivre finalement une excellente durée de vie. Bien que sa petite forme lui confère une très bonne portabilité et une maniabilité fluide, l’Orochi ne permet toutefois pas aux grandes mains une utilisation facile. Même si cela est vanté par la marque, la prise en paume n’est pas évidente. Avec ses connexions Bluetooth et HyperSpeed, elle offre une grande polyvalence, que ce soit pour le gaming ou la bureautique. Son prix de 80 euros est certes un poil élevé, surtout pour une souris à piles, mais elle vaut en tout cas le détour pour les joueurs qui voyagent pas mal.

Points positifs:

  • Une forme très compacte hors norme pour un modèle gaming
  • L’autonomie impeccable
  • Les performances haut de gamme
  • Razer Synapse très permissif sur les performances et la consommation d’énergie

Points négatifs:

  • Une forme ambidextre avec un placement de touches qui force l’utilisation à la main droite
  • Un seul profil embarqué


Fiche technique de la Razer Orochi V2:

  • Forme: Conception symétrique pour droitier
  • Connectivité: Double mode sans fil : 2,4 GHz et Bluetooth basse consommation (BLE)
  • Durée de vie de la batterie: Jusqu’à 425 heures (2,4 Ghz), 950 heures (BLE) avec les piles lithium Energizer AA incluses
  • Eclairage RGB: Non
  • Capteur: optique
  • Sensibilité max (DPI): 18 000
  • Vitesse max (IPS): 450
  • Accélération max (G): 40
  • Boutons programmables: 6
  • Type de switch: Switchs mécaniques de souris Razer de 2e génération
  • Cycle de vie des switch: 60 millions de clics
  • Profils de mémoire intégrés: 1
  • Pieds de souris: Pieds de souris en PTFE naturel
  • Câble: Non
  • Molette de souris inclinable: Non
  • Tailles:  Longueur: 108 mm, largeur: 60 mm, hauteur: 38 mm
  • Poids: Poids inférieur à 60 g/2,2 oz (masse centralisée)
RÉSUMÉ DU TEST
NOTE GLOBALE
9
Article précédentGhost of Tsushima Director’s Cut: un trailer pour le DLC de l’île d’Iki
Article suivantBattlefield 2042 : Un mode sans précédent leak avant la conférence d’EA
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here