Depuis sa sortie il y a maintenant près d’un mois, Returnal ne cesse d’alimenter les débats concernant la difficulté dans les jeux vidéo. Décrié par certains et adoré par d’autres, le gameplay que propose le dernier titre de Housemarque a fait couler beaucoup d’encre. Returnal n’est pas à la portée de tous et présente un système de combat extrêmement punitif.


Découvrez notre interview du studio Housemarque pour Returnal

Pire encore, le système de progression force le joueur à recommencer les mêmes niveaux jusqu’à arriver dans de nouveaux biomes et clôturer l’aventure. Ce système de boucle de gameplay a un certain charme et attire beaucoup de joueurs hardcores, comme le montrent les chiffres rapportés par les développeurs.

Quand la mort fait partie du voyage dans Returnal

Même s’il aura vraiment divisé la communauté de joueurs PS5, Returnal semble être un canevas de ce vers quoi tend le studio pour ses prochaines réalisations. Le concept a touché en tout cas pas mal de joueurs puisque le jeu s’est retrouvé dans le top 1 des meilleures ventes françaises sur PS5 pendant une grosse période selon le S.E.L.L.

Étant donné que la mort est fréquemment au rendez-vous dans le dernier soft des créateurs de Resogun, il est finalement à moitié surprenant d’apprendre que 9,02 millions de défaites ont été comptabilisées auprès des joueurs depuis sa sortie le 30 avril passé.

Mais ces échecs n’auront pas été vains puisqu’ils auront permis de totaliser plus d’un milliards d’ennemis abattus au cours du dernier mois. On apprend aussi dans ces statistiques que les joueurs ont totalisé plus de 5,8 millions d’heures de jeu (forcément, l’acharnement est là!) et que Phrike serait le plus gros Némésis des joueurs. Ces résultats vous surprennent-ils ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here