Deux ans après sa sortie sur PS4, Days Gone débarque maintenant sur PC. Il fait suite à une série de jeux PlayStation Studios déjà propulsés sur la plateforme, et n’est qu’un titre parmi tant d’autres à venir. La plateforme Steam accueille en effet désormais une section entièrement consacrée aux jeux PlayStation. Le  soft de Sony Bend Studio nous parvient cette fois en version optimisée avec un tas d’options graphiques pour un rendu toujours plus fou.

Le test de Days Gone sur PC a été réalisé à partir d’un Razer Blade 15 Advanced équipé d’une RTX 2070 Max-Q design et d’un processeur Intel i7-9750H. Nous y avons relié un moniteur LG UltraGear 34GN850-B Nano IPS d’une résolution de 3440 x 1440.

Days Gone optimisé, mais pas au goût du jour

Bien que cette nouvelle version du jeu propose de belles améliorations en termes de graphismes, on notera avant tout l’absence de technologies récentes. En effet, Days Gone ne propose aucun Ray-tracing sur PC, et n’embarque pas la technologie DLSS de Nvidia. Cela dit, nous avons tout de même pu remarquer la belle optimisation du titre. Il a en effet été très facile de pleinement profiter de Days Gone en 2K Ultra Wide (ration 21:9) avec des paramètres d’affichage assez élevés.

Dans les options du jeu, nous retrouvons plusieurs paramétrages dans une interface très ergonomique. Les outils de personnalisation de rendu ne sont pas très étoffés et vont au plus simple. Mais dans le cas où le PC est un haut de gamme, la différence se fait vite ressentir. En effet, lorsqu’on touche à un paramètre graphique, le jeu modifie instantanément le rendu du jeu. Le joueur peut ainsi constater directement les bienfaits d’un réglage, ou de savoir si le gain visuel vaut le coup par rapport au sacrifice de framerate.

Avec toutes ces possibilités et la puissance des PC actuels, le jeu parvient à purifier certains défauts qui lui collaient au train. La version PS4 souffrait par exemple d’une framerate aléatoire, provoquant des chutes inexpliquées. Il en est de même pour le clipping et les bugs qui semblent ici avoir pratiquement disparus. Dans le cas où l’on fait face à une horde, l’expérience reste pratiquement intacte sur PC si l’on possède une bonne machine. De plus, le nombre de zombies qui la constitue a dans certains cas bien augmenté. Ces rencontres sont donc encore plus impressionnantes.

Le ratio Ultra Wide, l’expérience Days Gone ultime

Lorsque l’on peut pleinement profiter de Days Gone à son maximum, l’expérience visuelle est excellente. Nous avons expressément mis l’angle de vision à son maximum. Quand on parcourt les routes désolées de l’Oregon en moto, les superbes paysages font place à d’excellentes sensations de vitesse. Voir défiler le décor avec un effet de flou artistique lorsque l’on fonce à moto, ça n’a pas de prix. Il est également plus facile de comprendre une situation de danger et positionner les ennemis.

Il faut toutefois clarifier la chose pour les joueurs qui possèdent un PC en deçà de la configuration recommandée. S’il est impossible pour vous de profiter de belles options graphiques sur Days Gone ou au minimum d’un affichage étendu, nous vous conseillons vivement de vous diriger vers les versions PS4 ou PS5 du titre. Sur la plateforme next-gen de Sony par exemple, le jeu de Bend Studio offre un rendu déjà spectaculaire en 4K à 60fps.

Sur PC, Days Gone dévoile donc son plein potentiel. Les effets d’éclairage, les ombres, le flou cinétique couplé au grand angle de vue immergent complètement le joueur dans cette aventure post-apocalyptique inoubliable. Le résultat est complètement bluffant. Days Gone était déjà incontournable sur PS4, il l’est maintenant encore plus sur PC. Nul doute que les joueurs PlayStation pourraient à nouveau tomber sous le charme du titre. Notre seul regret est de ne pas pouvoir profiter de ray-tracing. On tente donc de nous rassurer avec les paroles du studio qui nous promettent l’arrivée du DLSS. C’est déjà ça.

Points positifs:

  • Des graphismes au top niveau
  • L’expérience totalement immersive en 21:0 avec grand angle de vue
  • Une aventure incontournable
  • La totale compatibilité manette ou clavier/souris
  • Une très bonne optimisation générale
  • Des hordes toujours plus massives

Points négatifs:

  • Pas de ray-tracing
  • Pas de DLSS au lancement

Configuration minimale requise:

  • Système d’exploitation et processeur 64 bits nécessaires
  • Système d’exploitation : Windows 10 64-bits
  • Processeur : Intel Core i5-2500K@3.3GHz or AMD FX 6300@3.5GHz
  • Mémoire vive : 8 GB de mémoire
  • Graphiques : Nvidia GeForce GTX 780 (3 GB) or AMD Radeon R9 290 (4 GB)
  • DirectX : Version 11
  • Espace disque : 70 GB d’espace disque disponible

Configuration recommandée:

  • Système d’exploitation et processeur 64 bits nécessaires
  • Système d’exploitation : Windows 10 64-bits
  • Processeur : Intel Core i7-4770K@3.5GHz or Ryzen 5 1500X@3.5GHz
  • Mémoire vive : 16 GB de mémoire
  • Graphiques : Nvidia GeForce GTX 1060 (6 GB) or AMD Radeon RX 580 (8 GB)
  • DirectX : Version 11
  • Espace disque : 70 GB d’espace disque disponible
RÉSUMÉ DU TEST
NOTE GLOBALE
9
Article précédentCall of Duty Warzone: un demi-million de joueurs déjà banni
Article suivantComment connecter sa manette PS5 DualSense sur PC
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here