Fiche technique de Grand Blue Tome 1 & 2 :


Public
 : 10+
Éditeur : Meian
Date de sortie du tome : 23 février 2021
Période de sortie du prochain tome : 21 juin 2021 (Tome 4)
Pagination : 192 pages
Genre : Seinen
Dessinateur : Kimitake Yoshioka
Auteur : 
Kenji Inoue
Prix : 6,95 €
Nombre de volumes VO : 16
Nombre de volumes VF : 3
Situation de la série : En cours

Synopsis de la série

Pour son entrée à l’université, le jeune Iori emménage chez son oncle, propriétaire d’une boutique de plongée en bord de mer. Plein d’entrain pour cette nouvelle vie d’adulte qui commence, il n’était pas préparé à se faire recruter de force dans le club de plongée totalement désinhibé de sa fac, qui enchaîne les beuveries sans aucune retenue ! En plus de ça, Iori a peur de l’eau…

Synopsis du tome 2

Alors qu’Iori commence juste à s’habituer au quotidien mouvementé (et très alcoolisé) du club de plongée Peek a Boo, le festival printanier de leur université commence ! L’occasion pour le club de se réunir au complet et de gagner un peu d’argent grâce à un concours de beauté. Bien décidés à tout faire pour éviter de devoir y participer, Iori et Kôhei tentent de convaincre Chisa de se présenter. Mais ont-ils vraiment une chance d’y échapper ?

Nous avons mis longtemps à nous jeter sur Grand Blue, il est vrai que suivre les aventures d’un club de plongée au premier coup d’oeil n’est pas très intéressant. Et pourtant, une fois le tome entamé, nous sommes partis pour de gros fous rires et des scènes rocambolesques hilarantes.

Il est vrai qu’au terme de la lecture du premier tome, nous regrettons d’avoir mis si longtemps à lire Grand Blue. Dans les premières pages, on réalise que le manga est un ensemble de gags, de scène gênante et de beuverie comme on en connaît peu. Grand Blue, c’est l’histoire de Iori qui vient suivre ses aventures universitaires près de la mer et qui habitera chez son oncle qui tient un club de plongée qui porte le nom de manga. Très rapidement, le personnage est accueilli par les membres du club qui ne font que boire, se mettre nu, boire et se jouer des tours entre eux. Le premier tome nous a fait rire au point de lâcher une larme. Outre les scènes, les visages des personnages sont si expressifs qu’on ressent leur malaise, leur gêne et désespoir.

Il faut avouer que le premier tome est un enchaînement de moments hilarants plutôt qu’un véritable manga sur la plongée. Les quelques dernières pages permettront de commencer à comprendre cet univers sous marin et ce qui passionne vraiment les personnages.

Le second tome quant à lui comme justement la ou le premier ne s’attardait pas assez, sur la plongée. Nous avons droit à un rapide cours sur le matériel de plongé, quelques normes de sécurité et nous pouvons admirer ce que les personnages voient sous l’océan.

Par la suite, Grand Blue relance la surenchère avec des gags et des scènes toujours aussi drôles en incorporant cette fois-ci de nouveaux personnages aussi déjantés que les autres. En réalité, si nous devions comparer Grand Blue, le premier qui nous vient en tête est Prison School. Selon nous, il s’en rapproche à la fois sur la libido de certains personnages même si moins flagrant dans Grand Blue, mais les réactions et têtes des personnages nous donne l’impression d’être dans l’univers carcéral cité précédemment.

Nous avis sur Grand Blue

En réalité, Grand Blue nous a véritablement fait passer un excellent moment. Nous avons ri encore et encore et nous avons découvert un univers qui nous est personnellement inconnu, la plongée. On viendrait presque même à envier les personnages et nous dire finalement, pourquoi ne pas essayer en vrai. Grand Blue enchaîne les situations comiques, mais sait se concentrer sur son thème tout en nous permettant d’apprendre des choses sur le sujet. Nous ne pouvons donc que recommander cette oeuvre qui selon nous, commence merveilleusement bien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here