Resident Evil Village pointe enfin le bout de son nez, et les nombreux fans pourront ainsi lever tant de mystères entourant la fin du septième opus, et les images aperçues dans les bandes-annonces de ce nouveau chapitre.

Le cauchemar n’est pas terminé pour Ethan Winters avec Resident Evil Village

Resident Evil Village est une suite directe de Resident Evil VII, et se situe 3 ans après ces évènements. Alors qu’il apprécie sa vie en famille avec Mia et sa petite fille Rosemary, Ethan se fait prendre d’assaut par Chris Redfield et ses troupes. A partir de là, c’est le flou total pour notre protagoniste, mais aussi les joueurs qui se demanderont pourquoi ce personnage si charismatique semble devenir fou. Mia est assassinée et, sans comprendre pourquoi, Ethan Winters se retrouve entraîné dans un village hostile, à l’ambiance pesante, sans sa fille. Rosemary est en effet portée disparue dans de mystérieuses circonstances. Sur base de cette introduction, on peut aisément comprendre que le jeu met immédiatement un coup de pression au joueur. Une fois de plus, Ethan se retrouve malgré lui embarqué dans une nouvelle aventure cauchemardesque.

Le soft de Capcom ne tarde pas à nous présenter une magnifique vue panoramique sur la map du jeu. Celle-ci est très étendue. Nous avons d’abord la zone du village, infestée de créatures, le château de Lady Dimitrescu (que l’on ne présente plus), mais également d’autres zones que nous garderons pour nous afin de ne pas vous gâcher le plaisir. Resident Evil Village n’est pas un jeu très linéaire. Le joueur aura le loisir de parcourir encore et encore les différentes zones de la map pour tenter d’en percer tous les secrets.

Lady Dimitrescu dans Resident Evil VillageUn gameplay riche, mais toujours très accessible

Si l’aventure principale est le véritable fil conducteur de ce nouveau chapitre, rien n’empêche en effet le joueur d’explorer les lieux durant des heures. Il trouvera diverses armes et objets, mais également des coffres et puzzles à résoudre pour débloquer des récompenses juteuses. Le jeu comprend aussi un système économique basé sur la récolte et la revente de ressources. Les nombreux ennemis que compte Resident Evil Village laisseront régulièrement tomber de l’argent ou des objets de valeur et Ethan pourra aussi en trouver d’autres en fouillant les lieux. Ceux-ci serviront à gagner encore plus de biftons à la revente auprès du Duc afin de s’offrir des balles, soins, explosifs, armes ou des bonus de santé et de résistance pour ne citer qu’eux. De ce côté, le titre de Capcom est très compréhensible et donne une bonne sensation de progression.

Resident Evil Village continue l’angoisse

L’expérience de jeu de ce Resident Evil Village est très proche de ce qu’a pu nous offrir Resident Evil VII. Nous sommes une fois de plus embarqués à la première personne et l’ambiance reste aussi dans la continuité de son prédécesseur. La campagne est très prenante, mais étonnamment assez courte. Il faut dire que les joueurs habitués y trouveront très leurs marques et avanceront sans trop de problèmes. En tout et pour tout, en explorant assez bien les lieux, il ne nous aura fallu que 9 petites heures pour tout conclure en mode normal.

Mais qui est heinsenberg, le nouvel ennemi d'EthanUne réalisation minutieuse, un rendu impeccable

Chapeau bas à la direction artistique du jeu qui force le respect. Le RE Engine a bénéficié d’une bonne mise à niveau et le rendu est pour ainsi dire irréprochable sur next-gen. Seuls quelques légers soucis de clipping ou de physique viendront éventuellement perturber discrètement l’ambiance.

Le joueur peut bénéficier sur Xbox Series X et PS5 d’un gameplay en 4K avec Ray-tracing pour 45 fps non constants, ou opter pour du 60 fps sans ray-tracing. Dans les deux cas, Resident Evil Village reste le titre le plus beau de la franchise, et de loin.

Resident Evil Village est magnifique sur PS5Le jeu est angoissant, surtout durant les premières heures. Les différents ennemis qu’Ethan devra affronter sont tous plus impressionnants les uns que les autres. Hélas, on reprochera aussi au jeu de faire passer l’action en avant-plan à partir d’un certain stade, laissant l’horreur en arrière en usant des mêmes mécaniques qu’en début de partie.

Quelle rejouabilité pour Resident Evil Village ?

Bien sûr, le jeu comporte du contenu end-game. Une fois l’aventure clôturée, un marchand spécial se débloque dans le menu principal. À partir de là, il est possible d’acheter des armes spécifiques, des munitions infinies et même le fameux mode mercenaire qui donnera du fil à retordre aux plus téméraires. Ces divers bonus se monnaient contre des points gagnés en accomplissant des défis durant la campagne.

Terminer l’aventure en soi rapporte déjà une belle somme, mais le jeu demande également de réaliser certaines tâches pour pousser les joueurs à recommencer le jeu. Les différents niveaux de difficulté aideront à diversifier l’expérience. Et de toute façon, Resident Evil Village comporte vraiment pas mal de petits recoins que l’on aura certainement loupés durant le premier run. La rejouabilité est donc satisfaisante dans l’ensemble.

Le mode mercenaire de Resident Evil Village apporte un atout au jeuUn avenir radieux pour la franchise

Resident Evil Village est bien le successeur de RE7 que l’on pouvait attendre. Le jeu repose son scénario sur le chapitre des Baker, mais apporte tout de même de nouveaux éléments venant enrichir une trame solidement conçue. Les développeurs ont fait de très gros efforts concernant la narration, mais aussi sur la conception même du jeu. Les environnements sont riches, les ennemis très originaux et le gameplay ne dénature en rien l’expérience FPS qu’a prise la franchise.

On ne reprochera à Resident Evil Village que sa durée de vie un peu faiblarde et l’horreur tirant petit à petit sa révérence au court de l’aventure. Ce n’était pas forcément le cas pour son prédécesseur qui maintenant la barre très haut avec les différents membres de la famille Baker. Néanmoins, Resident Evil Village présente un ou deux twists qui raviront sans aucun doute les fans de la première heure. Le meilleur est-il à venir ?

Points positifs:

  • Une suite directe de Resident Evil 7 bien conçue
  • Les nombreux mystères de la map et son étendue
  • Le niveau de détail et la finesse des décors, tout est très joli !
  • L’exploitation des gâchettes adaptatives sur PS5
  • Des personnages très charismatiques
  • Des mécaniques de jeu compréhensibles
  • Le mode mercenaire et les nombreux défis en fin de jeu, ce qui favorise la rejouabilité

Points négatifs:

  • Une aventure un peu courte, surtout pour les habitués
  • L’action prend le pas sur l’horreur assez tôt
  • RE:Verse finalement absent à la sortie

Resident Evil Village a été testé sur PS5 et une TV LG OLED 65CXDécouvrez la gamme de téléviseurs LG


Fiche technique de Resident Evil Village :

Éditeur : Capcom
Développeur : Capcom
Date de sortie : 7 mai sur PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series X/S et PC
Type : Action- horreur
Multi : Non
Langue : Français

RÉSUMÉ DU TEST
NOTE GLOBALE
9
Article précédentSunset Overdrive pourrait débarquer chez Sony
Article suivantTony Hawk’s Pro Skater 1 et 2 daté sur Nintendo Switch
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here