1 mois avant sa sortie dans les magasins, nous avons eu l’occasion de jouer à Balan Wonderworld afin de nous faire un premier avis. Nous voici avec le jeu au complet afin de nous faire un avis définitif et autant le dire, ça risque d’être vite expédié.

Une histoire à dormir debout

Pour commencer, nous suivons de jeunes enfants du nom d’Emma et Léo qui sont mystérieusement attirés par un monde magique. À l’intérieur, ils vont découvrir un être spécial et loufoque qui répond au nom de Balan. Leur mission, s’échapper de ce monde en récupérant diverses statues disséminées dans le monde de Wonderword. À travers 12 récits, vous allez parcourir des mondes colorés avec plusieurs plateformes, obstacles et costumes à découvrir.

Dès lors, on comprend assez vite que ce soft est avant tout destiné à un public plus jeune. Comme expliqué lors de notre Preview, Balan Wonderworld propose un gameplay qui va avant tout s’axer sur de la plate-forme en s’inspirant directement de titres qui ont inventé le mode. Ce n’est pas pour rien puisque son créateur derrière est à qui nous devons principalement le jeu Sonic. Il faudra donc résoudre des puzzles, trouver des statuettes à certains endroits cachés et trouver des costumes. Le système de costume vous donnera des pouvoirs différents qui vous permettront d’affronter différentes situations.

Il est donc facile de deviner que nous allons rapidement nous ennuyer sur ce Balan Wonderworld. Entre les nombreux allers et retours dans les différents mondes, le changement constant de costumes qui n’est d’ailleurs pas très bien pensé ni rapide et la simplicité du jeu, on cherche à savoir quand nous allons rapidement nous amuser.

Un gameplay qui manque d’intérêt

Si on peut dire que l’histoire n’est pas très bien pensée, le gameplay lui n’est pas exempt de ce problème. En effet, outre le nombre abusif de costumes présents et l’inutilité de certains, plusieurs d’entre eux viennent littéralement handicaper le gameplay. Pour citer un exemple, vous devrez utiliser la touche X qui est associée au saut afin de progresser dans le jeu ou passer un obstacle. Le problème est que les pouvoirs liés aux costumes se trouvent également être la touche X. Ainsi, certains costumes rendent par définition le saut tout bonnement impossible.

Et c’est ce genre de détail et d’imprécision qui pullulent dans le jeu A cela, il faut ajouter une caméra qui n’en fait qu’à sa tête, des combats ennuyeux à mourir et une impression que bien que le titre soit destiné pour un public plus jeune, il est sous-estimé. Le jeu est d’une simplicité déconcertante et sans réelle difficulté, comme si Square Enix avait jugé les enfants pas assez compétents pour pouvoir maitriser le gameplay.

Pas totalement à jeter

Bien que Balan Wonderworld comporte de nombreux défauts, il a malgré tout quelques points positifs et intéressants. On parle évidemment de son design. En termes de graphismes, le titre opte pour un monde coloré et joyeux qui nous renvoie directement à l’âge d’or des jeux de plate-forme 3D. On peut également y ajouter des mélodies qui se marient parfaitement bien à l’univers et à l’épopée qu’on découvre. On terminera ce point par le level design qui également, nous ramène en arrière avec des constructions et des plates-formes à casser ou explorer. Nous pourrions dire que le monde entier est bien construit, mais sans c’est compté la linéarité du titre qui encore une fois, rajoute un ennui perpétuel durant notre aventure.

Notre conclusion sur Balan Wonderworld

Au final, on se doutait un peu lors de notre Preview que ce Balan Wonderworld ne serait pas à la hauteur de ce qu’a été le jeu Sonic. Entre un gameplay qui manque cruellement d’équilibre et de finition, une difficulté dérisoire et un ennui constant, rien ne va dans ce jeu. Ainsi, Square Enic ne fait qu’enchainer les échecs et les jeux qui sont rapidement abandonnés. Il est donc fort probable que ce titre finissent dans l’oubli collectif voir qu’il apparaît dans un top de fin d’année des pires flop de 2021.

Points positifs:

  • Des graphismes qui font honneur aux premiers titres du genre
  • Les musiques en lien avec le style du jeu
  • Des monstres et boss joliment réalisés
  • Un gameplay basé sur la récupération de costumes avec différents pouvoirs

Points négatifs:

  • Linéaire à en mourir
  • De gros soucis de caméra
  • Un gameplay entaché par de nombreuses imperfections
  • Des costumes trop nombreux et qui ne servent à rien
  • Facile, beaucoup trop facile même pour des enfants


Fiche technique de Balan WonderWorld :

Balan WonderWorldÉditeur : Square Enix
Développeur : Balan Company
Date de sortie : 26 mars 2021 sur PS4, PS5, Xbox Series X/One, Switch et PC
Type : Aventure – Plate-forme
Multi : multi-local
Langue : français

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here