La conclusion de la trilogie Hitman de IO Interactive débarque fin janvier. Hitman 3 mettra un terme à la saga « World of Assassination » en plongeant les joueurs dans la peau de l’Agent 47 une dernière fois. Ce troisième titre est d’ailleurs intimement lié aux deux précédents. Les développeurs ont pris soin de transposer le personnage des joueurs et ses items vers cet ultime épisode pour s’assurer d’une continuité irréprochable.

Un level design toujours aussi exquis

Comme nous le disions déjà dans notre preview du jeu, Hitman 3 fait partie de ces jeux au level design exemplaire. Chacun des 6 niveaux est d’une densité incroyable. Les décors sont aussi détaillés que riches en secrets.

le level design de Hitman 3 est tout simplement fabuleuxUne fois arrivé sur les lieux d’une mission, le joueur peut activer sa concentration et déterminer les dizaines d’objets d’intérêt. Chacun de ces niveaux est aussi conçu pour que le joueur puisse s’y perdre, découvrir et se surprendre. Il est agréable de se balader dans un bâtiment sous haute sécurité, une boîte de nuit, une ville asiatique ou un manoir en changeant de peau pour déverrouiller de nouveaux passages.

Grâce à cet aspect d’exploration, Hitman 3 déballe petit à petit son potentiel d’approche. Toutes les destinations imaginées par IO Interactive incite le joueur à explorer, mais aussi à contempler. Le Ray-tracing n’est d’ailleurs pas présent dans le jeu à son lancement, mais on ressent clairement que tout l’univers de Hitman 3 pourrait largement bénéficier de cette technologie qui débarquera plus tard dans l’année.

Les voyages forment la jeunesse

Hitman 3 ne déroge pas à la règle quand il s’agit d’emmener les joueurs aux quatre coins du monde. Ce troisième opus commence d’ailleurs très fort avec le Sceptre, le plus haut building fictif du monde imaginé par IO Interactive. Les décors sont dignes de cette ville à la richesse démesurée.

De son architecture à l’esthétique des PNJ avec un soupçon de traditions, Hitman 3 veille à toujours respecter le contexte dans lequel la mission est menée. L’élaboration des niveaux parmi tant de destinations exotiques est grandiose.

Il a aussi cette boîte de nuit que l’on explore un peu plus tard dans l’aventure. Celle-ci représente donc un environnement de jeu plutôt restreint, et l’alliance des néons et des effets de gaz à une foule très dense rend le tout immersif. Il est facile de se plonger dans l’ambiance de cet univers nocturne tout en menant à bien son assassinat. Le niveau de Chongqing, en Chine, est un excellent exemple de la fidélité graphique que le jeu peut offrir.

Que ce soit l’une où l’autre, les destinations de Hitman 3 ont toute une histoire incroyable à raconter. Le scénario comme leur conception sont intéressants. Sur ce point, le dernier titre de la trilogie d’IO Interactive frappe fort, très fort.

Des possibilités presque infinies de terminer une mission

Chaque mission offre de multiples objectifs, et le jeu met à disposition du joueur divers outils pour les terminer de différentes façons. Il ne suffit pas de réussir une mission une seule fois. La rejouabilité de Hitman a toujours fait la fierté du studio qui réitère cet exploit avec brio.

Dans Hitman 3, il est possible de commncer à des endroits différentsSi l’on joue et rejoue une mission, on débloque de nouveaux outils, de nouvelles armes, des costumes et de nouveaux lieux de départ. Dans Hitman 3, il existe des dizaines de façons de terminer un niveau. Mais l’équipement n’est pas le seul point à prendre en considération. Les PNJ représentent un élément à observer. En fonction de la ronde des gardes, du comportement ou des dialogues d’un PNJ d’intérêt, de nouveaux secrets se débloquent, encore une fois. Tout l’intérêt de cette nouvelle trilogie réside donc dans cet exploit de toujours innover en matière de meurtre. Le joueur y développera sa curiosité et son esprit tactique.

Comment assassinerez-vous votre prochaine victime ?

Qu’il s’agisse d’empoisonner un repas, de se déguiser en une personne en particulier ou surprendre une conversation pour obtenir un renseignement clé, Hitman 3 ne cesse de nous surprendre à chaque partie. Si on aime un minimum les jeux tactiques où l’infiltration représente l’entièreté du gameplay, le titre est d’ores et déjà un must-have.

Hitman 3 c'est 6 missions et d'infinies possibilitésLe soft met d’ailleurs sur la table trois niveaux de difficulté rendant l’expérience plus ou moins immersive. Les difficultés Professionnel ou Maître usent par exemple des caméras de surveillance, des combats plus difficiles et abandonnent les sauvegardes automatiques. Sur ce dernier point, la difficulté recrue permet de revenir sur ses échecs assez facilement.

Le seul couac reste l’Intelligence Artificielle. Bien qu’assez élaborée pour voir venir vos magouilles à 300 mètres, son état d’alerte reste plutôt contestable. On ressent clairement ses limites lorsque l’on se fait repérer. Les recherches ne vont jamais bien loin, et il suffira bien souvent de se cacher dans une armoire puis se changer pour avoir une paix totale. Cet aspect gâche un peu l’immersion puisqu’il est assez aisé de se remettre d’une poursuite d’agents de sécurité sans trop d’efforts.

Hitman 3, une conclusion digne des plus grands films d’espionnage

Alors oui, Hitman 3 est une conclusion digne de la saga. Grâce à une intrigue assez bien scénarisée, l’Agent 47 parvient sans trop de mal à plonger le joueur dans son univers à glacer le sang. Le jeu bénéficie du gameplay très bien ficelé de ses prédécesseurs, et s’octroie même plusieurs bonus de gameplay et une IA encore améliorée quoique imparfaite sur certains aspects. La plus grande force du titre, outre ses niveaux resplendissants, est sa grande rejouabilité. Le titre met en place une vaste panoplie d’accessoires pour donner aux joueurs l’envie d’approfondir leurs techniques de meurtriers. C’est un grand retour gagnant d’IO Interactive avec Hitman 3 qui se présente déjà comme un jeu d’infiltration incontournable de 2021.

Points positifs:

  • Des niveaux d’une richesse incroyable
  • Une rejouabilité du tonnerre
  • Esthétiquement très joli
  • Une mise en scène vraiment sympa
  • La possibilité d’importer son agent de Hitman 1 ou 2

Points négatifs:

  • L’état d’alerte des ennemis assez limité
  • Pas de ray-tracing au lancement
  • Certaines techniques de meurtre qui résonnent trop avec ce qui a déjà été fait auparavant


HITMAN 3 a été testé sur un PC Razer Blade 15 Advanced


Fiche technique de Hitman 3 :

Éditeur : IO Interactive
Développeur : IO Interactive
Date de sortie : 21 janvier 2021 sur PS4, Xbox One et PC
Type : Shooter tactique
Multi : co-op en ligne ou locale
Langue : textes français

RÉSUMÉ DU TEST
NOTE GLOBALE
9
Article précédentAVIS – Chainsaw Man Tome 4
Article suivantPour son créateur, Jurassic World: Dominion culmine toute la franchise
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here