Cela fait déjà plusieurs années que le fabricant Razer tente une percée dans le domaine des laptop de jeu. En 2020, la marque propose son tout nouveau Razer Blade Pro 15. Un ordinateur aux performances surprenantes et sculptées pour immerger au mieux les joueurs dans les jeux les plus récents. Nous avons récemment pu mettre la main sur l’un de ces bijoux, pour y déceler ses forces comme ses faiblesses. Avec un prix de vente compris entre 2000 et 4000€ selon la carte graphique, la résolution de l’écran, son taux de rafraîchissement et la taille de la mémoire SSD, il faut tout de même assurer derrière.

Nous pouvons comprendre que la portabilité d’un PC gamer de cette envergure fasse peur, et c’est tout à fait normal. Tous les composants d’une imposante tour se retrouvent miniaturisés et compressés au cœur de coques toujours plus fines d’année en année. Mais Razer a pu bénéficier de partenariats solides avec des leaders de l’industrie comme Intel et NVidia pour en tirer le meilleur et implanter des éléments à la pointe de la technologie. Le pari est-il donc réussi ?

razer-blade-bannerLa Razer Blade 15 Advanced, le gaming portable assumé

La marque californienne nous a permis de tester le modèle Blade 15 Advanced 2020 équipé d’un écran de 15,6″ pour 240 Hz ainsi qu’une carte graphique RTX 2070 Max-Q. La machine s’offre un châssis en aluminium brossé d’un effet noir mat très réussi. Le gros point noir cependant est qu’il tache trop vite et absorbe les traces de doigts comme un véritable aimant. Pour le nettoyer, il est conseillé d’utiliser des lingettes nettoyantes sans alcool. Une fois allumé, le PC illumine le logo Razer situé au dos de l’écran, en plein centre. La finition est donc très soignée et ne laisse transparaitre aucune faille de fabrication.

Le PC comprend aussi une connectique à jour. Il dispose d’un port USB 3.1 Type-C compatible Thunderbolt 3, 3 ports USB 3.1 Type-A teinté de « vert Razer », un HDMI et port mini DisplayPort. En revanche, le constructeur a décidé de supprimer la prise RJ45 pour garder une certaine finesse, ce qui obligera les joueurs à passer par des adaptateurs supplémentaires pour jouer en câblé.

L’allure sobre d’un champion

Lorsqu’il est ouvert, le Razer Blade 15 ne laisse entrevoir aucun défaut de conception. Le clavier ne dispose pas de pavé numérique. Il se contente du minimum et se dispose au-dessus d’un pavé tactile de même couleur que la coque. De part et d’autre se trouvent deux haut-parleurs dont l’efficacité est plaisante avec un effet stéréo très perceptible et un volume maximum élevé. L’aération se trouve en dessous du Blade 15, il n’y a donc aucune grille qui viendra entacher l’apparence du PC de manière visible.

Le clavier permet une frappe souple et efficace pour le jeu vidéo. Il est aussi entièrement rétroéclairé et compatible avec Razer Synapse, nous détaillerons le logiciel un peu plus loin. Le joueur peut de ce fait paramétrer l’éclairage de son clavier comme bon lui semble, touche par touche, comme tous les autres claviers de la marque. Lorsque le PC est allumé avec le bouton de démarrage noir situé sur le baffle droit, le rendu est tout simplement superbe dans l’obscurité comme en plein jour. Il est clair que le parti pris ici est de plaire à une communauté de joueurs désireuse d’obtenir des périphériques qui sautent aux yeux. L’esthétique est donc peu discrète de ce côté, ce qui est totalement assumé. Cela dit, le constructeur propose d’autres modèles de PC destiné à un usage plutôt dirigé bureautique comme le très récent Razer Book 13.

Lallure sobre du Razer Blade 15 nous a convaincueUne expérience de jeu 100% personnalisable

Comme nous avons affaire à un produit maison, le constructeur a intégré à ce PC deux logiciels propriétaires pour une gestion globale de la machine. Razer Synapse permet aussi de gérer l’éclairage global du clavier ainsi que du logo Razer situé sur le capot. Il est aussi possible de créer et paramétrer des profils de jeu pour disposer l’éclairage RGB de façon tactique, par exemple en éclairant les touches de déplacement, tir ou de saut d’une certaine manière. L’interface est plutôt bien fichue et offre même la possibilité de choisir entre le type de performances équilibré ou personnalisé (balance entre le CPU et GPU).

C’est par le second logiciel, Razer Cortex, que la personnalisation des performances se situe. Ce deuxième logiciel est installé d’usine dans le PC et offre une belle vue panoramique sur ce qui peut être optimisé. L’onglet Game Booster affiche diverses manières d’optimiser les performances du PC en nettoyant le système. Booster Prime est aussi un catalogue d’optimisations spécialement conçues pour certains jeux comme Apex: Legends ou Fortnite. Le seul souci de ce logiciel est qu’il ne comprend pas de traduction française.

Le Logiciel Razer Cortex personnalise les performances du laptopConcernant la chauffe, ce modèle 2020 ne change pas vraiment ses habitudes et conserve une chaleur émise assez importante entre le clavier et l’écran. Cela dit, l’énergie dégagée en dessous des touches du clavier semble légèrement réduite et se diffuse de manière moins évidente vers le pavé tactile, où le joueur pose ses paumes. C’était un problème connu des modèles antérieurs, et cette gêne est moins présente sur ce Razer Blade 15 Advanced.

La carte Nvidia RTX Max-Q du Razer Blade 15, c’est quoi?

Les innovations vont toujours plus loin dans le jeu vidéo. Dernièrement, la firme NVIDIA a établi un cahier des charges très lourd permettant à quelques fabricants d’opter pour des séries de cartes graphiques RTX Max-Q. L’objectif de cette nouvelle série est avant tout de permettre la création de laptop gaming plus fins, rapides et silencieux comme notre Razer Blade 15 Advanced. Elle est aussi un parfait point d’entrée à la technologie de ray-tracing. La RTX 2070 Max-Q qui équipe notre Razer Blade 15 Advanced est un modèle que nous jugerons « de base » pour cette nouveauté graphique puisqu’elle ne permettra pas d’en profiter avec les autres options graphiques à leur maximum. Elle est en revanche très costaude quand il s’agit de faire tourner un jeu récent sans opter pour cette option très gourmande en ressources.

Malheureusement, la miniaturisation des cartes RTX, habituellement imposantes, implique quelques concessions. Les versions Max-Q sont destinées aux portables fins et consomment donc moins d’énergie. Elles sont légèrement en deçà des performances des RTX 2070 portables traditionnelles. La puce TU106 reste identique, avec 2 304 nuanceurs et 8 Go de mémoire GDDR6 liés par une interface 12 GHz.

Des performances bridées au profit de la miniaturisation ?

Contrairement à la RTX 2070 classique, la carte Max-Q comporte une enveloppe thermique et une fréquence inférieure. Les pilotes de cette version portable plus fine sont aussi paramétrés pour êtres moins énergivores, ce qui n’est pas plus mal pour un portable. Sa grande sœur, en revanche, carbure et donne le maximum puisque les desktop fonctionnent sur secteur.

Le système de refroidissement est cette fois lourdement optimisé, ce qui lui donne un léger avantage en jeu par rapport à une RTX 2080 Max-Q dans un châssis identique qui consomme plus d’énergie et est donc moins bien refroidie. Un point essentiel pour ne pas brûler ces coques toujours plus fines. Mais pour se faire, inutile de monter dans les tours avec le ventilateur, qui sont limités à du 40 dB.

En comparaison aux autres modèles sur le marché, la Nvidia RTX 2070 Max-Q se situerait en dessous de la RTX 2060 desktop et au-dessus de son modèle portable. En mode Boost, la RTX 2070 Max-Q présente une fréquence maximale qui oscille entre 1185 MHz et 1440 MHz contre 885-1215 MHz en fréquences de bases.

Un processeur 9ème génération qui n’a rien pour faire rougir son prédécesseur

Le Razer Blade 15 Advanced qui nous a été fourni comprend également un processeur Intel de 9ème génération, le i7-9750H lancé en mai 2019 par le constructeur Intel. Si l’architecture de base et le procédé de gravure ne changent pas par rapport au Core de 8e génération, le bénéfice se remarque très légèrement autour de la fréquence de fonctionnement. Le nombre de cœurs (6 pour 12 threads) et l’enveloppe thermique de 45 W restent aux aussi similaires à la version précédente.

L’avancée est donc minime et l’intérêt de cette nouvelle série de processeurs était d’intégrer le Core i9 à 8 cœurs pour 16 threads dans la liste des références. Dans le cas de ce Blade 15 Advanced, le gain est donc imperceptible vis-à-vis de la 8ème génération.

Un écran calibré pour les hautes performances du Razer Blade 15

Passons rapidement en revue l’écran de la bête. Ce dernier est paramétré d’usine. Il s’agit d’un modèle 15.6″ (environ 39cm de diagonale) Full HD de 240Hz. D’autres modèles du Razer Blade 15 Advanced comportent des écrans Full HD de 144Hz et même 300 Hz ou 4K à 60Hz et tactiles. Ces options faisant donc augmenter ou diminuer le prix de vente. Avec la carte NVIDIA RTX 2070 Max-Q intégrée, il y a de quoi pouvoir tirer parti de cette résolution HD convenable tout en profitant d’une framerate de haute volée sur la plupart des jeux qui le permettent. Avec un écran mat, il empêche toute gêne due à l’un ou l’autre rayon de soleil trop présent.

Comme tout bon PC de nouvelle génération, le Razer Blade 15 Advanced comporte un disque SSD NVMe de 512GB, ce qui pourra s’avérer très limité pour le jeu vidéo. Cet espace comprend également le système d’exploitation, Windows 10 Home et limite l’installation à 2 ou 3 gros jeux au maximum, sans compter sur d’autres types de fichiers volumineux comme les photos ou vidéos. Il est clair qu’il faudra envisager à la longue d’étendre la mémoire SSD avec une plus grosse capacité ou travailler avec de la mémoire externe.

Là où le Razer Blade 15 Advanced marque des points, c’est sur son système de mémoire Dual-Channel de 2×8 GB en DDR4 2667MHz. Cela permet au PC de cumuler la bande passante, et leur facilité d’accès offre la possibilité aux joueurs de les changer avec aisance en démontant simplement le PC par le dessous avec un simple tournevis.

Un bilan très rassurant pour le Razer Blade 15 Advanced

Que ce soit pour créer du contenu ou jouer, le Razer Blade 15 Advanced s’en tire donc très bien. L’utilisateur a le loisir de bidouiller ses performances par Razer Cortex afin de mettre la priorité sur l’un ou l’autre aspect, forçant sur le CPU pour de la création ou le GPU pour le gaming. Dans une expérience d’utilisation équilibrée, le PC fait parfaitement l’affaire et offre un rendu Full-HD en Ultra sur la quasi-totalité des jeux actuels.

Le Razer Blade 15 est aussi beau que performantIl ne reste que le ray-tracing un peu mis de côté, car les capacités de la RTX2070 Max-Q sont tout de même réduites par rapport à sa grande sœur desktop au profit d’une allure plus fine au refroidissement optimisé. Malgré sa fine taille, le Razer Blade ne laisse pratiquement transparaître aucun défaut si ce n’est une chauffe un peu trop présente au-dessus du clavier. L’allure est quant à elle parfaite avec un effet noir mat faisant au mieux ressortir l’effet RGB du clavier et le logo de la marque sur le capot. Il ne reste qu’à corriger cet aluminium brossé qui tâche trop rapidement mais il se situe clairement parmi ce qui se fait de mieux dans le jeu portable.

Points positifs:

  • Des performances au top
  • L’écran au taux de rafraîchissement élevé
  • L’esthétique sobre et un RGB efficace
  • Le système audio de très bonne qualité
  • La connectique nouvelle génération

Points négatifs:

  • Razer Cortex uniquement en anglais
  • La chauffe peut parfois être gênante
  • La coque tache beaucoup trop rapidement
  • Un stockage de base un peu juste pour du gaming


Fiche technique du Razer Blade Pro 15:

  • Processeur: 9th Gen Intel® Core™ i7-9750H 6 Core (2.6GHz/4.5GHz)
  • OS: Windows 10 Home
  • Ecran: Full-HD 15,6″ 240 Hs 100% sRGB
  • Carte graphique: NVIDIA® GeForce RTX™ 2070 with Max-Q (8GB GDDR6 VRAM)
  • Stockage: 512 Go PCIe NVMe
  • Mémoire: 16GB Dual-Channel (8GB x 2) DDR4 2667MHz
  • Clavier: RGB par touche alimenté par Razer Chroma
  • Connectivité: Intel® Wireless-AX200 (802.11/a/b/g/n/ac/ax), Bluetooth® 5
  • Batterie et adaptateur: 80 WHr
  • Pavé tactile en verre de précision
  • Entrées et sorties: USB 3.2 de 2e génération (USB-A) x3, USB 3.2 2e génération (USB-C), Thunderbolt™ 3 (USB-C), sortie Mini DisplayPort 1.4, sortie HDMI 2.0B
  • Son: Haut-parleurs stéréo, Série de microphones, Prise en charge de Dolby® Atmos, Prise en charge Codec 7.1 (via HDMI)
  • Finition: Noir avec le logo vert rétroéclairé et ports USB verts
  • Dimensions: 17.8 mm x 235 mm x 355 mm
  • Poids: 2,15 kg

razer-blade-banner

RÉSUMÉ DU TEST
NOTE GLOBALE
9
Article précédentCONCOURS – Tentez de remporter la figurine Watch Dogs Legion: Resistant Of London
Article suivantUbisoft: Comment activer la cross-progression sur toutes les plateformes
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here