Godfall était le tout premier jeu PS5 à avoir été annoncé. La nouvelle s’est ensuite répandue sur les réseaux sociaux à une vitesse éclair en décembre dernier. Sony venait d’officialiser sa prochaine console. Depuis, plusieurs mois se sont écoulés et les joueurs pourront enfin mettre la main sur cette grosse nouveauté dès le 19 novembre en Europe. Godfall n’est toutefois pas une exclusivité PS5. Le titre de Counterplay Games est en effet disponible sur l’Epic Games Store, mais la console de Sony propose malgré tout un argument de taille face à la version PC, l’utilisation des fonctionnalités inédites de la DualSense.

Godfall, c’est une histoire de trahison fraternelle

Dans Godfall, on incarne Orin, un guerrier trahi par son propre frère, Marcos. Ce dernier s’est emparé d’éléments lui permettant d’atteindre le statut de Dieu, ce qui signifierait que la perte des trois royaumes du jeu. Dès les premiers instants, une cinématique incroyable s’affiche sous nos yeux, donnant clairement le ton de cette aventure épique. C’est à coups d’épée et de trahisons que l’on se retrouve en bas de l’échelle, à devoir gravir les échelons pour vaincre les lieutenants de Macros pour enfin arriver jusqu’à lui. Mais les apparences peuvent être trompeuses. Aussi bien amorcée l’histoire soit-elle, le scénario reste assez bien en arrière-plan tout au long de l’aventure. Affronter les lieutenants est une excellente excuse pour demander aux joueurs d’arpenter les trois royaumes de Godfall à la recherche de ressources pour s’améliorer puis débloquer le passage vers le lieutenant suivant.

Godfall, une histoire de guerre fraternelleDes Valorplates pour titiller la collectionite des joueurs

Pour nous aider à affronter les innombrables bestioles, toutes plus originales les unes que les autres, le jeu met à notre disposition des Valorplates. Il s’agit de 12 armes au design exceptionnel que le joueur peut fabriquer à l’aide de ressources récoltées en mission. Chaque Valorplate a besoin de ressources spécifiques pour être obtenue. Par conséquent, certaines d’entre-elles ne seront accessibles qu’à un moment donné dans la Campagne. L’intérêt est que chaque armure possède ses propres statistiques et sa capacité ultime appelée Colère d’Archon. Il s’agit d’une technique activée lorsque la jauge prévue est pleine. À l’aide d’un appui sur les deux Joysticks de la DualSense, le joueur peut invoquer un pouvoir spécial et dévastateur pour éliminer le plus d’ennemis dans le temps imparti.

Un aspect RPG complet et addictif

Le jeu dispose également d’un arsenal très complet. L’intérêt principal de Godfall est le loot. En mission, le joueur croisera des coffres ou des ressources ainsi que des ennemis qui laisseront derrière eux du loot. Celui-ci se traduit sous la forme d’argent, d’armes , d’orbes de vie ou d’équipement de rareté variable (le classique vert, bleu, mauve, doré). Orin peut s’équiper de divers éléments, à commencer par deux armes. En combat, le joueur peut alterner entre ces armes avec la touche triangle et, par exemple, utiliser une épée lourde, mais efficace ou une plus légère et rapide. Le choix est avant tout stratégique. Il y a également des amulettes, des anneaux… bref, tout ce qu’il faut pour augmenter ses statistiques comme l’attaque, la probabilité de coups critiques, la durée de la Colère d’Archon et bien plus encore.

Le loot fait partie intégrante du gameplay de GodfallOn assiste à une RPG plutôt classique, mais assez bien construit. On ne pourra peut-être que lui reprocher qu’un loot régulièrement peu intéressant, constitué d’éléments de rareté et de valeur bien moindre que ce dont nous sommes déjà équipés. Les fans du genre qui n’ont pas peur de farmer les mêmes activités pour se body-builder et accéder aux niveaux suivants seront servis.

Si d’aventure le joueur tombe sur une arme qui lui convient parfaitement, il aura la possibilité de l’améliorer dans le hub du jeu. C’est également le cas pour toutes les reliques et babioles accrochées à notre Valoplate. En échange de certaines ressources, le joueur peut améliorer jusqu’à 5 fois un équipement. Cela augmente sa statistique principale comme son bonus de vie ou d’attaque par exemple. Cela dit, ses statistiques secondaires ne changent pas pour la cause. Pour en disposer de meilleures, il faudra looter un autre équipement.

Améliorez votre équipement pour poursuivre l'aventureLes combats de Godfall sont vifs, surtout en mode performance

Les combats de Godfall sont assez impressionnants. Bien que le jeu dispose d’un mode graphique amélioré avec de la 4K native, nous avons préféré le mode performances qui offre 60 images par secondes. Cela ajoute un certain cachet à ces affrontements coriaces entre Orin et les créatures de chaque Royaume. Les combos effectués à l’aide des touches R1 et R2 délivrent des sensations de puissances inégalées et aidées par les gâchettes adaptatives de la DualSense. Lorsque l’on manie une épée lourde, la gâchette s’active avec une plus grande résistance et on ressent alors tout le côté écrasant de la chose. C’est assez impressionnant. Mais dans le cœur du combat design, il n’y a pas grand-chose de nouveau à notifier mais le jeu use habilement de la stratégie d’attaque/parade à maitriser dans un timing de fer pour vaincre les ennemis plus rapidement. Godfall se veut donc relativement assez classique, mais néanmoins plaisant.

La Colère d'Archon, un ultime spectaculaireEst-ce qu’une PS4 pourrait faire tourner Godfall ?

A priori oui, une PS4 pourrait tout à fait se contenter de ses spécificités pour faire tourner Godfall en se contenant du minimum syndical. Ce qu’elle ne pourrait pas faire, en revanche, c’est délivrer une framerate si satisfaisante dans un jeu d’action. Les rares fois où nous sommes passés en mode fidélité pour retomber à 30fps au détriment de quelques reflets sur les murs et le sol ont été désagréables. La fluidité rend Godfall encore plus appréciable, c’est incontestable. Il y a aussi un autre argument de poids que la PS5 peut aussi proposer, sa DualSense. La nouvelle manette de Sony fait vraiment un bon boulot dans ce cas-ci, délivrant aux joueurs un supplément de sensations en combat qui ne peut être ignoré.

Mais ne vous y trompez pas. Les environnements de Godfall sont resplendissants. Il ne s’agit peut-être pas du titre le plus impressionnant jamais vu à l’heure actuelle. Mais ces décors faits d’or, de soleil rasant, de corail et de somptueux bâtiments d’envergure nous laissent rêveurs.

Différents royaumes constituent le monde de GodfallGodfall offre un bilan plutôt rassurant, grâce aux spécificités de la PS5

Dans l’ensemble, Godfall se contente d’une recette RPG usée et réusée. Mais c’est avant tout son design si particulier, les performances que lui permet la PS5 et les fonctionnalités de la DualSense qui parviennent à donner une brise d’air frais sur l’expérience. Pour venir à bout de l’aventure, il faut s’accrocher et attacher de l’importance au loot et au farm. La répétitivité de certaines missions, comme les chasses où une cible prioritaire nous donnera de quoi poursuivre l’aventure, pourrait refroidir plus d’un non-initié.

La coopération à 3 joueurs est aussi un élément bonus très plaisant pour parcourir les décors enchanteurs du jeu et affronter les hordes de créatures qui se mettent sur notre chemin. On mettra également une mention d’honneur sur les efforts incommensurables des développeurs à délivrer un character design efficace au possible pour rendre l’aventure très épique.

Cela dit, le tout manque un peu de lore. Godfall se contente de façon trop assumée de poser les bases d’un conflit peu détaillé pour justifier cette ascension de puissance que l’on vit pendant plus de 20 heures.

Points positifs:

  • Les combats avec les gâchettes adaptatives
  • Des environnements somptueux
  • Les Valorplates qui ont totalement la classe
  • Des mécaniques RPG classiques mais efficaces

Points négatifs:

  • Un scénario qui aurait mérité plus de consistance
  • Aucune verticalité dans les niveaux
  • La répétitivité des activités pourrait en refroidir plus d’un
  • Quelques freezes en mode performance


Fiche technique de Godfall :

Éditeur : Gearbox Publishing
Développeur : Counterplay Games
Date de sortie : 12 novembre 2020 sur PS5 et PC
Type : Looter Slasher
Multi : oui
Langue : français

RÉSUMÉ DU TEST
NOTE GLOBALE
7,5
Article précédentCyberpunk 2077: découvrez le toute nouvelle bande-annonce de gameplay
Article suivantCyberpunk 2077 dévoile ses configurations PC
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here