Troisième épisode depuis qu’Ubisoft a décidé de livrer une autre version de sa saga, aujourd’hui, c’est à l’ère des Vikings que nous nous sommes dirigés. Nous avions donc la promesse d’un troisième opus qui a logiquement su apprendre des erreurs des précédents afin de nous offrir une expérience hors du commun. Voyons ensemble si Assassin’s Creed Valhalla nous emmènera au firmament des dieux ou au contraire, directement en enfer.

Pour le Valhalla

Vous incarnez Eivor, un viking qui rêve de gloire, de conquête et de combats dignes des dieux. Avec votre frère Sigurd, vous partez dans un nouveau pays où tous vous craignent encore plus que le diable, l’Angleterre. Une fois arrivé, vous allez pouvoir mener une vie de Vikings afin d’accroître votre légende et surtout votre fief. Cependant, n’oublier pas que vous êtes sur une terre chrétienne et donc, vous n’êtes pas le bien venu. Vous allez devoir lutter contre des chevaliers en armure et des rois corrompus qui cachent de lourds secrets. Il est l’heure pour vous de prendre les armes et de montrer aux dieux ce que vous valez sur un champ de bataille.

Assassin’s Creed tu as dit ?

S’il y a bien une critique qui revient sans cesse depuis Origins, c’est le rôle et la présence des assassins. En effet, bien que l’on était aux prémices de la confrérie, nous avions la sensation que la saga Assassin’s Creed perdait l’essence même de son jeu. Cette fois-ci, Ubisoft semble avoir compris qu’il était primordial de renouer avec l’intérêt même de la série, la confrérie des assassins. Nous ne rentrerons pas plus dans les détails afin d’éviter de vous spoiler, mais disons simplement que leur présence est accrue dans cet opus et que cela est vraiment apprécié.

L’art du pillage par Ubisoft

Il est maintenant temps pour nous de vous expliquer ce qui rythmera vos jours dans la peau de Eivor. Étant donné que vous êtes sur une nouvelle terre, il sera de votre devoir d’étendre votre territoire et de l’améliorer. Pour cela, une mécanique très importante et propre au Viking a été implantée, le raid. Ce dernier consiste parcourir l’Angleterre avec votre armée à bord de votre drakkar afin de trouver un monastère, un village ou même un château à pillé. Vous devrez pour cela accoster sur les rives de l’endroit choisi et massacré tous ceux qui prendront les armes contre vous tout en ramassant leur richesse. Une fois le butin récupéré, vous pourrez utiliser les ressources afin d’améliorer votre fief en y créant des commerces.

Dans l’ensemble, l’idée est très intéressante et permet à la licence de se réinventer grâce à cette mécanique. Il est important de choisir l’endroit où vous voudrez vous rendre pour votre pillage et bien choisir la région. Cela ayant pour but de ne pas tomber sur une résistance trop élevée et mourir inutilement.

Un point très apprécié selon nous et très important se trouve au niveau du système de combat. Contrairement aux précédents, Assassin’s Creed Valhalla propose une façon de combattre qui colle plus avec l’ère des Vikings. Plus sanglant, cet épisode vous proposera de mettre fin à la vie de vos ennemis de manière spectaculaire. Le soft vous permettra d’ailleurs de choisir dans le mode option de laisser ou non le démembrement et la décapitation. S’il offre malgré tout un renouveau de ce côté avec des finish exceptionnels et des combats intenses, il garde la même manière de combattre sans la moindre technicité, c’est-à-dire de spammer le bouton de frappe faible ou forte en attendant que votre ennemi y succombe.

Du neuf avec du vieux

Cependant, Assassin’s Creed Valhalla n’amène pas avec lui que de bonnes idées, il emprunte certaines mécaniques à ses prédécesseurs. Nous retrouvons le même système RPG avec l’amélioration de l’équipement et le remplacement lorsque vous en disposerez d’un plus puissant. Nous retrouvons également un ami volant qui sera vos yeux dans les airs et un arbre de compétence qui pourra être amélioré grâce à des points obtenus en ayant accompli des missions. Ce dernier ne ressemble en rien à celui de Odyssey étant donné qu’il prend une direction dont son but est d’améliorer globalement votre héros et non simplement lui fournir un ensemble de compétences à utiliser.

En effet, Ubisoft vous permet d’améliorer votre personnage de manière générale. Chaque point de compétence obtenue pourra être attribué à des compétences qui augmenteront votre attaque, défense, discrétion, corps à corps, etc. Vous pourrez à certains paliers uniquement, débloquer des compétences spéciales qui feront d’Eivor le plus sanglant des Vikings.

Un monde plein de richesse

Ne vous y trompez pas, nous ne parlons pas de trésor, mais bien du monde créé par Ubisoft. Que ce soit l’Angleterre ou la Norvège, l’univers qui s’offre à vous et d’une richesse et d’une complexité sans pareil. Que ce soit en termes d’activité lié à votre sang de Vikings (raid, joute verbale, prise de château, jeu de divinité…) ou bien au niveau de l’écosystème, Assassin’s Creed Valhalla saura vous plonger dans la vieille Angleterre. Pour commencer, adieu la Grèce et ses longs voyages en bateau. Vous pourrez à la fois parcourir ces vastes terres à cheval, à pied ou avec votre drakkar. Vous pourrez en même temps admirer des vestiges de l’époque romaine qui aura de nombreux secrets à vous dévoiler tout au long de vos expéditions.

Quid de la version next-gen ?

Nous avons également eu la chance de poser les mains sur la version Xbox Series X d’Assassin’s Creed Valhalla. Bien évidemment, la nouvelle machine de Microsoft apporte ses améliorations au jeu de base, et prouve ainsi qu’elle en a dans le ventre. En effet, le titre tourne enfin à 60 images par seconde pour un affichage en 4K.

Pour les yeux, c’est une sacrée claque graphique que l’on se prend. La colorimétrie est parfaitement balancée et donne le ton aux aurores boréales pour un spectacle qu’on ne peut tout simplement pas manquer. La qualité des ombrages ainsi que les jeux de lumière sont mieux gérés. A défilement rapide, comme lorsqu’on est à cheval par exemple, aucun effet de clipping ne vient perturber notre contemplation de paysage. La distance d’affichage est aussi plus nette, et les effets de brume ou de pluie ne viennent pas perturber le détail des éléments en arrière-plan.

Pour terminer, le disque SSD de la console aide évidemment à réduire les temps de chargement. Si l’on venait à mourir ou se rendre à un point de voyage rapide, cela prendrait environ 5 à 6 secondes pour revenir sur le terrain. L’expérience ultime de Valhalla sur console est donc clairement sur next-gen puisque nous pouvons parier sur les mêmes gains de performances sur PS5.

En conclusion

Pour conclure, ce voyage avec Eivor a été grandement apprécié à la rédaction et ça grâce à de nombreux points. Le scénario met en avant deux frères qui évoluent dans un monde ou ils ne sont pas les bienvenus et rêvent de gloires ainsi que de batailles sanglantes. On retrouve les assassins qui sont mis en avant et de nombreuses mécaniques qui font qu’on s’immerge entièrement dans le monde viking. Même si le soft a quelques bugs par moment et peine à se renouveler au niveau du système de combat il s’agit clairement selon nous de l’épisode le plus aboutit parmi les 3 derniers opus sortis.

Points positifs:

  • Un scénario qui renoue avec l’origine d’Assassin’s Creed
  • Des personnages intéressants, bien écrit et très touchant
  • De nouvelles mécaniques liées au Viking très apprécié
  • Un grand nombre d’activités à faire tout au long de l’histoire
  • Graphiquement bluffant
  • L’amélioration d’Eivor mieux pensé (compétence)
  • Une VF très correcte
  • Les performances sur next-gen améliorent l’environnement de jeu

Points négatifs:

  • Un système de combat répétitif même si le sanglant et le gore ont été ajoutés
  • Des quêtes qui se répètent
  • Quelques bugs de collision et de voix


Fiche technique de Assassin’s Creed Valhalla :

Éditeur : Ubisoft
Développeur : Ubisoft
Date de sortie : 10 novembre 2020 sur PS4, Xbox One X/S Series X/S, PC et le 19 novembre sur PS5
Type : Action/Aventure
Multi : Non
Langue : français

RÉSUMÉ DU TEST
NOTE GLOBALE
9
Article précédentTEST – DIRT 5 sur Xbox Series X
Article suivantRainbow Six Siege : Ubisoft présente Aruni et la nouvelle Map Gratte-Ciel
Immense fan de jeux vidéo, manga, cinéma et comics. Le jeu vidéo a pris une place importante dans ma vie plus qu'un simple passe-temps, une véritable passion c'est grâce à 4WAG que je peux enfin réaliser un rêve de gosse. Joueur sur Playstation 4, les meilleurs jeux à mes yeux sont Assassin's Creed, Last of us, God of war et uncharted.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here