Fiche technique de Batman Joker War Tome 1 :

  • Prix : 22,5 EUR
  • Public : 12+
  • Collection : DC Rebirth
  • Date de sortie : 18 septembre 2020
  • Pagination : 272 pages
  • Scénariste: James Tynion IV
  • Dessinateur: Guillem March, Jorge Jimenez, Tony Daniel
  • Contenu vo: Batman #86-92 + Batman Secret Files #3

James Tynion a démarré en 2020 un nouveau run ambitieux intitulé Batman Joker War proposé depuis octobre par Urban Comics. La nouvelle étoile montante de DC Comics James Tynion IV n’en est pas à son premier essai quand il s’agit de proposer un scénario hors du commun. En marge de son travail remarqué sur la saga Batman Metal et ses excellents crossovers avec le croisé à la cape et les Tortues Ninja, l’homme revient ici aux fondamentaux. Avec Batman Joker War, nous découvrons une nouvelle grande énigme, mortelle, qui occupera notre justicier et fera intervenir de nombreux personnages cultes de Gotham.

Synopsis:
À présent que la ville de Gotham est libérée du joug de Bane, Batman et Catwoman ont décidé de s’associer pour rendre la justice dans la ville déchue. Mais une affaire ancienne qui a impliqué la féline cambrioleuse et les plus grands ennemis du Chevalier Noir menace de refaire surface quand le Designer, un super-vilain oublié, fait sa réapparition. Selina va devoir faire un choix entre ses anciennes et ses nouvelles relations.

 

Batman Joker War présente une intrigue précise et envoûtante

Comme la plupart des réalisations de James Tynion IV, l’histoire de Batman Joker War est étonnement bien ficelée. Le scénariste place subtilement toutes les pièces d’un grand échiquier dont l’issue finale est encore une fois de faire tomber Batman. L’ouvrage place au centre de ce début de jeu le Designer, un personnage fort mystérieux. Ce dernier fera appel aux plus grands criminels de Gotham pour échafauder son plan. Pour mettre la main sur la ville, il faut faire tomber Batman. Mais cela implique d’avoir plusieurs coups d’avance sur lui. Pas facile !

L’auteur de cette nouvelle histoire porte donc une énorme attention à positionner correctement le moindre élément de ce plan machiavélique. Au fil des chapitres, on se demande qui joue quel rôle. À un moment donné, tout devient un peu confus pour ensuite devenir clair comme de l’eau de roche. Le final est tout simplement excellent et fait grandir notre impatience quant à la découverte du second tome qui surviendra en 2021.

Du « Batman Detective-like » que l’on adore !

Les dessinateurs ont aussi fait un boulot exceptionnel. Les traits de visage et les expressions faciales sont aussi soignés que le dynamisme apporté aux scènes d’action. On notera aussi quelques superbes réalisations de mise en scène réparties de manière éparse dans les quelque 270 pages du bouquin.

En guise de prélude, nous retrouvons également de courts récits destinés à introduire quelques antagonistes de seconde zone avant de les propulser dans Joker War. Cela apporte de la substance au contexte de cette aventure, avec une petite préférence pour l’histoire sur Cheshire de Vita Ayala, sublimée par les dessins de Andie Tong. C’est un petit bonus qui fait sens à la suite et que l’on dévore en quelques minutes.

Une introduction de très bonne augure

Ce premier tome de Batman Joker War est en définitive l’amorce de ce qui s’annonce être un excellent run. On revient aux fondamentaux où Batman tente de dénouer une énigme colossale attentant à la ville de Gotham et tout l’héritage de Bruce Wayne.

Les enjeux sont énormes et de multiples personnages emblématiques font leur apparition. Un  nouveau scénario qui mettre à mal notre Chevalier Noir, le poussant dans ses derniers retranchements.

Le récit est sombre et bourré de rebondissements, synonyme d’une lecture envoûtante. A surveiller de près !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here