Il est loin le temps où l’on s’amusait durant des heures à Crash Bandicoot sur PS1. La franchise de Naughty Dog a su marquer toute une génération de joueurs dans les années 90. Il y a près de 3 ans maintenant, le petit marsupial avait de nouveau réussi son coup en revenant tout lisse dans Crash Bandicoot N.Sane Trilogy. Mais en 2020, c’est au tour d’une toute nouvelle aventure de pointer son museau avec Crash Bandicoot 4: It’s About Time.

Tout en oubliant ce qui a été fait après le troisième opus, le studio Toys for Bob s’est attelé à la réalisation de cette suite en bonne et due forme. L’objectif est clair, délivrer aux joueurs des sensations authentiques et un jeu digne des réalisations originelles.

Des sensations de jeu authentiques, c’est gagné !

La première chose que nous avons ressentie lorsque nous avons joué à Crash Bandicoot 4: It’s About Time est le fait de retrouver les mêmes sensations de jeu que sur la trilogie originale. De base, le gameplay reste globalement le même. Crash doit sauter et tourbillonner pour engranger les fruits Wumpa, expulser ses adversaires et surtout ne pas tomber dans le vide. La physique est bien respectée dans l’ensemble, et le titre se pare de ses plus beaux niveaux pour nous faire vibrer et rager. Bien évidemment, ce nouveau titre vient avec son lot de surprises que nous décrirons plus loin. Dans un premier temps, l’hommage à la série semble réussi.

Un level design génial et une aventure authentiqueSur le plan visuel, nous assistons à du grand spectacle. Au de la quarantaine de niveaux constituant l’aventure principale, le jeu nous livre une vaste panoplie de décors riches et plus variés les uns que les autres. La créativité des développeurs est impressionnante, et les variantes semblent infinies. Le bestiaire va de pair avec ces différents niveaux. A chaque monde ses créatures. Une fois qu’un monde est terminé et son boss vaincu, on passe au suivant et on change carrément de registre. Tout s’imbrique pourtant très bien, et l’aventure est agréable. Le scénario n’est évidemment pas le point fort de cet opus, qui met en avant son gameplay avant toute chose. Mais le joueur peut tout à fait varier les plaisirs en adoptant le look de Crash ou de Coco en un simple clic.

Une réalisation captivante et amusante

Les graphismes sont eux aussi très convaincants. L’aliasing ne se laisse presque jamais entrevoir. Chaque personnage est aussi modélisé avec soin, depuis la méchante bébête aux personnages principaux. Une chose encore étonnante dans Crash Bandicoot 4: It’s About Time est sa palette de couleur saturée aux mélanges maitrisés, jamais indigestes. Depuis sa révélation avec un artwork principal annonçant un jeu visuellement attrayant, Crash n’a jamais failli à sa mission de captiver l’oeil de chacun. C’est un vrai feu d’artifice, et on ne s’en lasse pas.

Comment aborderez-vous les niveaux dans Crash Bandicoot 4: It's About Time ?Chaque niveau possède une excellente rejouabilité. Crash Bandicoot 4: It’s About Time met en avant divers défis poussant le joueur à se dépasser. Pour le récompenser de ses efforts, le jeu comprend un système de trophée sous forme de cristaux. Ceux-ci peuvent être échangés contre un skin propre à chaque niveau. Si l’on veut une apparence bien précise pour Crash, mieux vaut maitriser le niveau concerné à fond. Il ne faudra manquer aucune caisse, récolter au moins 80% des fruits Wumpa, ne pas mourir plus de 3 fois ou encore réussir le niveau dans un temps imparti. Les niveaux ne sont déjà pas très évidents, alors le défi sera corsé pour compléter le jeu à 100%.

Pour nous y aider, Crash Bandicoot 4: It’s About Time comprend un mode de jeu Moderne. Une fois sélectionné, le compteur de mort n’est que symbolique. Au contraire, le mode Rétro reprend le concept de base selon lequel un nombre déterminé de morts ramène le joueur au début du niveau. Mais nous vous mettons en garde ! Si le mode Moderne peut s’avérer trop facile, il serait peut-être intéressant de l’activer pour les néophytes ou les derniers niveaux de l’aventure, très exigeants.

Crash Bandicoot 4: It's About Time possède une richesse incroyable, ses niveauxChanger de héros pour varier les plaisirs

Pour varier les plaisirs, le jeu met en place un système de niveaux Timelines. C’est avec ceux-ci que le joueur pourra incarner d’autres personnages que le duo Coco / Crash. Il s’agit d’un élément purement fan service. Que ce soit Dingodile, Docteur Neo Cortex ou encore Tawna, ces personnages ne révolutionnent pas l’expérience. Il adoptent plutôt un approche distincte d’un niveau de Crash, calqué sur leurs propres compétences. Le premier possède un aspirateur, le second un pistolet qui transforme les ennemis en plateforme ou un grappin pour Tawna. Ces différents personnages jouables font partie intégrante du lore de la saga, et il est toujours intéressant pour un fan d’en prendre le contrôle. Mais l’expérience se veut tout de même moins marrante qu’avec nos deux protagonistes principaux et, d’un point de vue extérieur, peu attrayant.

En parlant de différents personnages, Crash fera la rencontre de 4 Masques Quantiques différents. C’est d’ailleurs le pilier central de cette aventure et ce pour quoi le jeu s’appelle It’s About Time. Chacun d’eux apparaîtra de manière bien définie dans les niveaux. Ils donneront à Crash ou à Coco des pouvoirs hors norme comme la capacité de ralentir le temps ou effectuer une tornade perpétuelle, difficile à manier, mais dévastatrice. Un autre encore permet de « changer de phase » et ainsi faire apparaître certains éléments de décors et en faire disparaître d’autres. Des éléments ingénieux destinés à enrichir le level-design.

Quatre masques apporteront de la variété dans Crash Bandicoot 4Des heures de plaisir pour le trophée final

Afin de prolonger durablement sa durée de vie, le jeu opte enfin pour un mode N.Versé dans lequel il est possible d’effectuer tous les niveaux de l’aventure en mode miroir. Aussi, les cassettes Flashback sont disséminées dans ces niveaux et accessibles uniquement si le joueur les atteint sans mourir depuis le début du niveau. Une fois collectée, chaque cassette donne l’accès à un niveau à l’allure rétro dans les labos de Cortex dans les années 90. Une lettre d’amour aux jeux d’origine, en somme.

S’il ne constitue pas un élément majeur, le jeu comprend tout de même une dimension multijoueur. Il s’agit en réalité d’un mode local au tour par tour. Il est jouable de 2 à 4 joueurs et comprend deux expériences différentes. Dans « Course de points de contrôle« , c’est au joueur qui parcourra le niveau le plus rapidement qui gagnera. Le mode « Combo caisse » comme son nom l’indique, demande aux participants de casser le plus grand nombre de caisses dans un niveau donné. Cette facette de Crash n’est donc pas la plus attrayante, mais c’est à essayer au moins une fois.

Pari réussi pour ce retour de Crash Bandicoot. Malgré nos craintes, Crash Bandicoot 4: It’s About Time s’en tire très bien. En plus de rendre aux joueurs des sensations de jeu d’antan, le soft délivre une bonne dose de sueurs froides, un personnage toujours aussi déjanté et un univers unique, varié pour une énorme dose d’amusement. Puisque l’objectif n’était pas de chambouler le gameplay ni même l’univers du marsupial, il est clairement le digne successeur de la trilogie de Naughty Dog. La production est ambitieuse. Toys for Bob maîtrisent parfaitement le sujet, même si quelques nouveautés implantées n’étaient vraiment pas nécessaire. Un plateformer incontournable de plus à faire cette année, pour les petits et les grands !


Crash Bandicoot 4: It’s About Time a été testé sur PS4 Pro et une TV LG OLED 65 CX


Points positifs:

  • Une très bonne rejouabilité
  • Des sensations de jeu digne de la première trilogie
  • L’ingéniosité du level-design
  • Les différents masques qui apportent un plus
  • D’autres personnages jouables que Crash, c’est toujours sympa
  • Les différents skins pour Crash
  • Des défis corsés

Points négatifs:

  • Un mode multijoueur inintéressant
  • Le manque d’originalité des niveaux bonus

Fiche technique de Crash Bandicoot 4: It’s About Time:

Éditeur : Activision
Développeur : Toys for Bob
Date de sortie : 2 octobre 2020 sur PS4 et Xbox One
Type : Aventure/Plateforme
Multi : local au tour par tour
Langue : français

RÉSUMÉ DU TEST
NOTE GLOBALE
9
Article précédentPlaystation 5 : Sony dévoile en détail l’intérieur de sa console
Article suivantRainbow Six Siege : Lord Tachanka présente son nouveau contenu en vidéo
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here