Fiche technique de Kingdom Tome 44 :


Public : 14+
Éditeur : Meian
Date de sortie : 25 mai 2020
Date de sortie du prochain tome : 24 août 2020
Pagination : 207 pages
Genre : Seinen
Auteur : Yasuhisa Hara
Prix : 6,95 €
Nombre de volumes VO : 58
Nombre de volumes VF : 46
Situation de la série : En cours
Critique du tome précédent : Kingdom Tome 43

Synopsis de la série

La Chine qui n’est pas encore unifiée, traverse une grande guerre de cinq siècles, Shin un jeune garçon contemporain de ces temps violents et houleux, cherche par la seule force de son épée, à se faire un nom sous ces cieux obscurs !!

Synopsis du tome

Alors que le cliquetis des armes résonne bruyamment dans toute la région de Kokuyou, l’unité Hi Shin s’apprête à réussir ce qui lui vaudra incontestablement les plus grands mérites de cette bataille. Sur qui la foudre de Shin et de ses camarades va-t-elle tomber ? Le seigneur Kisui, général talentueux de Zhao, dont le nom était demeuré mystérieusement méconnu jusque-là, ne compte toutefois pas déposer les armes. Kanki, sortie de son silence, laisse alors planer sur les deux armées, l’ombre de son plan terrible et fait entrer directement la bataille de Kokuyou dans sa dernière phase !!

Sur le point d’atteindre le grand général Keisha de l’état de Zhao, Shin et son unité se frayent un chemin pour prendre la tête de leur ennemi. Cependant, ils tombent sur une résistance de la part de la garde personnelle de Keisha et l’unité ne peut plus compter que sur leur capitaine pour les galvaniser. Un moment intense et riche en frissons.

C’est en tout cas de cette manière que s’est clôturé le tome 43 et cela a réussi à provoquer chez nous un moment agréable à découvrir. Ce 44e tome reprendre donc directement avec la confrontation entre Shin et Keisha. Si le stratège a prouvé son talent dans le domaine intellectuel de la guerre, on ignore tout de ses talents de combats. Et malheureusement, on ne le saura jamais, car aussi étonnant que cela puisse paraître, il quitte l’aventure Kingdom assez tristement et surtout assez simplement.

Notre réaction fut assez étonnante, car nous hormis dans l’arc de la Coalition, Keisha n’a pas pu autant briller que d’autres antagonistes avant lui. Durant tout cet arc, les alliées de Qin et ennemies encensent Keisha, mais ce dernier n’aura pas énormément marqué l’oeuvre de Yasuhisa Hara puisqu’il n’a pas pu bénéficier de scènes suffisamment importantes selon nous.

Hormis cela, on commence a ressentir de plus en plus le mal aise qu’à l’unité Hi Shin à travailler avec le général Kanki qui a des pratiques plus que douteuses même dans le domaine de la guerre. Cet arc est clairement construit pour mettre en avant tout son talent stratégique, sa malfaisance et motiver également un potentiel affrontement avec Shin. Même s’il commet des actes aberrants, on ne peut finalement qu’aimer détester ce personnage qu’est Kanki.

En conclusion

Au final ce tome 44 nous laisse pour l’une des rares fois un petit goût amer et de trop peu dans la bouche. On aurait souhaité que Keisha puisse jouir de scènes plus importantes voir d’une mort plus marquantes que celle qu’il a eue ici. Heureusement, la présence et le diabolisme de Kanki est là pour remettre à niveau cet arc, mais il ne trônera clairement pas à côté d’autres passages comme ce fut le cas avec la Coalition.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here