Fiche technique de Toriko Tome 2 :

toriko

Public
 : 12+
Éditeur : Kaze Manga
Date de sortie : 11 novembre 2011
Pagination : 208 pages
Genre : Shonen
Auteur : Shimabukuro Mitsutoshi
Prix : 6,89 €
Nombre de volumes VO : 43
Nombre de volumes VF : 43
Situation de la série : Terminé
Critique du tome précédent : Toriko Tome 1

Synopsis de la série

 

Dans un monde où la gastronomie règne sans partage, les plus grands restaurants rivalisent d’ingéniosité pour offrir les menus les plus succulents ! Mais les meilleurs ingrédients sont souvent rarissimes et très risqués à obtenir… Chargé de mettre la main sur de la viande de galala-­‐gator, le chef cuisiner Komatsu fait la rencontre de la crème des chasseurs de denrées rares : l’herculéen Toriko. Commence alors une  périlleuse quête à travers une flore pleine de mystères et peuplée d’un bestiaire aussi farfelu que dangereux…

Synopsis du tome

 

Une fois tous les dix ans, les “fugu-baleines”, de mystérieuses créatures possédant une poche venimeuse, se rendent dans les hauts-fonds afin d’y frayer. Pour mettre la main sur ces “délices des profondeurs”, Toriko, accompagné de Komatsu, décide de faire appel à un autre des quatre légendaires Gourmet Hunters : Coco, l’une des seules personnes sur Terre capable de préparer les fugu-baleines sans mourir empoisonné.

On retrouve notre duo Toriko et Komatsu en route pour rencontrer l’un des 4 légendaires Gourmet Hunters, Coco. Tous les 3, ils vont embarquer dans un périple bourré de danger afin de traquer un animal tellement rare qu’il n’apparaît qu’une fois tous les 10 ans.

Ce tome 2 reste pour le moment dans la même lignée que le précédent tome, Toriko cherche à avoir le menu parfait. Pour cela, il a besoin des talents d’un autre Gourmet Hunter tout aussi puissant et charismatique que lui. Cependant, ce volume sera bien plus riche en combats et en mystère. L’oeuvre commence lentement à vouloir placer des personnages récurrents et il ne serait pas étonnant qu’on aperçoive un futur méchant dans les tomes qui vont suivre.

Un détail intéressant à souligner que nous n’avons pas noté dans le précédent se trouve au niveau de la qualité des dessins et plus particulièrement au niveau de la nourriture. En effet, bien que ces mets soient purement imaginaires, le talent de Shimabukuro Mitsutoshi arrive à sublimer et à nous donner envie d’être dans ce monde pour pouvoir goûter la nourriture. Mais le plus grand succès à ce niveau pour nous se trouve dans la représentation diabolique qu’est Toriko lorsqu’il se bat sérieusement. On comprend juste avec ce dessin toute l’ampleur et la dangerosité qu’il représente pour les créatures qui le rencontrent.

Ce tome 2 nous présente également Coco, ce Gourmet Hunter terriblement attachant et badass qui est loin d’être le personnage stéréotype secondaire de tout shonen. Dans les premières pages, on s’attache et lui et même lorsqu’on vient à apprendre sa vraie nature, on ne peut rien faire d’autres que l’aimer plus.

En conclusion

Finalement, ce tome 2 a définitivement réussi à nous faire aimer Toriko. Même si on se demande encore où veut en venir son scénario mis à part qu’il souhaite faire son menu, le titre dispose d’un humour toujours plus décalé et avec des personnages incroyablement attachants. Le mystère qui plane à la fin de ce tome nous ronge au point à vouloir découvrir le prochain volume.

 

RÉSUMÉ DU TEST
NOTE GLOBALE
8.5
Article précédentAVIS – Toriko Tome 1
Article suivantSony dévoile son casque WH-1000XM4
Immense fan de jeux vidéo, manga, cinéma et comics. Le jeu vidéo a pris une place importante dans ma vie plus qu'un simple passe-temps, une véritable passion c'est grâce à 4WAG que je peux enfin réaliser un rêve de gosse. Joueur sur Playstation 4, les meilleurs jeux à mes yeux sont Assassin's Creed, Last of us, God of war et uncharted.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here