Depuis quelques mois, on entend parler d’une renaissance marketing de la marque Sennheiser sous le nom EPOS | SENNHEISER. En effet, le fabricant de produits audio compte bien s’implanter plus profondément au coeur du monde vidéoludique en proposant une nouvelle gamme de casques de qualité. Après avoir récemment proposé un avis sur le modèle GSP370, nous nous attaquons aujourd’hui au EPOS | SENNHEISER GSP 670, un modèle haut de gamme proposé tout de même à 320€ (prix catalogue).

Unboxing du EPOS|SENNHEISER GSP 670

Le packaging du casque reste dans la lignée des nouveaux produits de la marque. La boite est relativement sobre, blanche, affichant le casque en son centre et son intitulé sur le coin supérieur droit. Sur le dessous, on remarque les 3 points forts du modèle qui sont, outre le son surround 7.1 personnalisable, la durée de vie de la batterie (20 heures), la technologie Bluetooth intégrée et la connexion à faible latence. Mais ce sera véritablement sur la tranche gauche de la boite que nous découvrirons un aperçu des spécificités techniques du casque.

Une fois ouverte, la boite laisse directement entrevoir le GSP 670 entouré de mousse protectrice noire. En dessous, une boite en carton au lettrage argenté et délicat renferme les différents Guides d’Utilisation, le câblage et le dongle USB. Par ailleurs, la firme mentionne ses 70 ans d’expérience dans le domaine audio, ce qui n’est pas rien.

Au premier regard, le casque EPOS | SENNHEISER GSP 670 paraît assez massif. Son ossature principalement constituée de plastique inspire la confiance. Ceci principalement grâce à un design particulier et une épaisseur certaine. Ce n’est pas pour autant que le GSP 670 place une contrainte au niveau de son poids. Même s’il accuse tout de même 398 grammes, il donne la sensation d’envelopper la tête du joueur avec un grand confort sans l’écraser de toutes parts. Même si cela reste conséquent, c’est tout de même inférieur à ce que le précédent GSP 670 uniquement brandé « Sennheiser » proposait (409 grammes).

Des réglages essentiels

L’oreillette droite présente une grosse molette de volume général. Sa taille imposante permet au joueur de facilement régler le son, mais celle-ci s’incruste parfaitement dans le design du casque et ne choque pas. Une autre molette, plus petite, permet de son côté le réglage du volume chat sur PC, et sur PS4 pour les jeux compatibles. Enfin, un bouton situé sous l’oreillette est de son côté personnalisable via l’application de bureau EPOS Gaming Suite. On peut par exemple s’en servir pour changer de profil audio (musique/film/e-Sport avec accentuation des aigus…). Du côté droit, le casque comprend le port micro-USB servant à la charge ainsi qu’un commutateur servant à allumer le casque ou mettre en fonction le Bluetooth. Sur ce point, on aurait préféré avoir un port de charge en USB-C, devenu la nouvelle norme chez beaucoup de constructeurs. Enfin, le micro unidirectionnel s’active lorsqu’il est abaissé.

Un confort certain, une utilisation particulière

Comme nous le disions plus haut, le casque EPOS | SENNHEISER GSP 670 englobe la tête du joueur et le place dans un confort véritablement optimal. Les coussinets comportent du similicuir sur l’extérieur et une suédine très douce sur l’intérieur. L’ensemble est rembourré avec de la mousse à mémoire de forme, qui s’adapte à la tête de l’utilisateur et au port de lunettes. L’avantage principal du similicuir en extérieur est de garantir une certaine isolation passive des bruits dérangeants, alors que la suédine évite la transpiration ou l’irritation de la peau. Le bandeau, lui aussi, est renforcé à l’aide d’une mousse épaisse pour annuler le point de contact avec la tête et ainsi utiliser le casque plusieurs heures sans gêne. Il comprend également deux curseurs servant à régler la tension du bandeau pour le resserrer afin qu’il s’appuie mieux sur le haut du crâne.

Le EPOS | SENNHEISER GSP 670 est véritablement conçu pour immerger le joueur dans le jeu. Cela se passe donc par une isolation optimale, et est donc un modèle fermé. Cela est à prendre en compte lors de l’achat, puisque ce modèle entre en parfait contraste avec les modèles Arctis de SteelSeries par exemple. De son côté, la gamme Arctis propose en effet quelque chose de plus aérien au niveau du son, mais aussi des oreillettes avec beaucoup moins d’isolation passive pour bénéficier d’un rendu sonore plus vif. La EPOS | SENNHEISER GSP 670 joue davantage sur la précision du surround et l’impact des graves pour un son très chaleureux et massif.

Une isolation optimale pour le epos sennheiser GSP 670EPOS Gaming Suite

Le logiciel du casque est le EPOS Gaming Suite. Il permet de gérer séparément les paramètres du micro et de l’audio, ainsi que les mises à jour logicielles du casque. Concernant l’audio, EPOS | SENNHEISER met à disposition une table d’égalisation du son pour en approfondir la personnalisation. Mais dans la plupart des cas, les joueurs se rabattront certainement sur les réglages prédéfinis mis à disposition. Ainsi, l’utilisateur peut ainsi choisir un son calibré pour les films, la musique, l’e-Sport (accentuation des aigus) ou totalement neutre.

Il est aussi possible d’activer le son surround 7.1, pour une immersion totale. Mais il est évidemment déconseillé de l’utiliser lors du visionnage d’un film ou de l’écoute de musique puisque le rendu sera totalement faussé. Ceci dit, comme précisé plus haut, il est possible de basculer d’un mode de son à l’autre ou d’activer le surround en un simple clic. Ceci grâce au bouton situé sous l’oreillette droite. Il faudra pour cela y attribuer la fonction désirée dans le logiciel EPOS Gaming Suite.

Le logiciel EPOS Gaming Suite permet un réglage de son optimalPour le micro, EOPS | SENNHEISER pousse le vice aussi loin que le rendu audio. Le logiciel permet d’ajuster non pas l’égalisation, mais le gain, le retour micro, la suppression de bruit et même le noise gate. Un tas d’options généralement permises par des logiciels audio indépendants. Mais ici, le fabricant a tenu à ce que l’utilisateur ait le contrôle sur tous les aspects de son micro-casque. Comme pour les paramètres sonores, le micro possède deux préréglages pour un son chaleureux ou pour des discussions claires. Une différence intéressante dans le cas de chat d’équipe pur ou d’enregistrement vidéo / streaming.

Un audio polyvalent

Le micro-casque EPOS | SENNHEISER GSP 670 se veut donc très polyvalent. La marque met en avant son savoir-faire dans le domaine de l’audio. L’aspect technique de ce modèle haut de gamme est très convaincant. La précision du son est à un niveau élevé, et le micro offre un rendu limpide. Ce n’est peut-être qu’au niveau de poids du casque sur de longues sessions de jeu que la contrainte se montrera. En dehors de ça, il faudra être intéressé par les casques fermés puisque le périphérique enveloppe totalement le joueur de ses coussins pour que le rendu soit profond. Évidemment, le résultat est discutable sur la musique et les films, puisqu’il existe des modèles de casques spécialement conçus pour ce type d’utilisation. Mais pour le visionnage vidéo, ce modèle offre tout de même un niveau de basse impressionnant, tâchant d’atteindre le rendu d’une barre-son.

Un rendu massif et redoutable

En définitive, le EPOS | SENNHEISER GSP 670 s’adresse aux joueurs hardcores en recherche d’un son immersif sans être dérangé par des nuisances extérieures. Grâce à son surround 7.1 et sa plage fréquentielle plus étendue que la moyenne, il offre une précision dingue et une grande polyvalence. On adore tout particulièrement sa faculté à pouvoir délivrer des basses impressionnantes pour des effets d’explosion démesurés, sans pour autant recouvrir les fréquences plus aigües. Il est rare, à l’heure actuelle, de trouver un casque gaming aussi performant que celui-ci. Si les casques massifs et fermés ne vous dérangent pas, nous ne pouvons que vous conseiller de foncer. Dans le cas contraire, SteelSeries propose une belle alternative plus légère, moins isolée, mais avec un son fatalement moins massif. A voir en fonction de l’environnement de jeu, bien sûr.

Points positifs:

  • Un rendu sonore massif et précis
  • Le software Gaming Suite complet et ergonomique
  • Un confort optimal au niveau de l’arceau et des coussinets
  • Une qualité de fabrication globalement très satisfaisante
  • Le réglage de volume chat séparé du volume général

Points négatifs:

  • Pas d’assistant vocal en français
  • Le poids du casque peut poser problème à certains pour de longues sessions de jeu
  • Impossible de ranger le dongle USB sur le casque

RÉSUMÉ DU TEST
NOTE GLOBALE
9,5
Article précédentRumeurs : Microsoft abandonnerait l’abonnement payant pour jouer en ligne
Article suivantEPOS: Une bande-annonce pour la campagne promo axée sur le jeu vidéo
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here