Des plaintes pour harcèlement sexuel ont récemment fait surface pour Chris Avellone. L’homme participait activement au développement narratif de Dying Light 2, mais Techland a pris la décision de se passer des services de l’ex-fondateur du studio Obsidian suite à ses problèmes avec la justice.

Dans un communiqué officiel, l’équipe de Techland a donc affirmé que Chris Avellone ne sera plus de la partie pour la suite du développement de Dying Light 2:

« Nous traitons les questions de harcèlement sexuel et de manque de respect avec le plus grand soin, et nous n’avons aucune tolérance pour de tels comportements – cela s’applique à la fois à nos employés ainsi qu’à nos consultants externes, dont Chris fait partie. »

Voilà encore un nouveau coup dur pour le développement de ce prochain survival-horror. Après avoir été présenté à la Gamescom 2019, le jeu a vu son développement remis en question début d’année, décalant à nouveau sa sortie à une date qui reste pour l’heure inconnue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here