Fiche technique de Batman Last Knight on Earth:Couverture du livre Batman Last Knight on Earth

  • Prix : 16,59 EUR
  • Public : 12+
  • Collection : DC Black Label
  • Date de sortie : 05 juin 2020
  • Pagination : 176 pages
  • Scénariste: Scott Snyder
  • Dessinateur: Greg Capullo
  • Contenu vo: Batman: Last Knight on Earth #1-3

Batman: Last Knight on Earth est le nouveau One Shot de l’incontournable duo Capullo/Snyder. Les deux artistes nous ont habitués à des univers très particuliers, souvent glauques et à la narration puissante. DC Comics sait pertinemment que le public est friand de ce genre de récits et n’a pas hésité à mettre les bouchées doubles pour l’aspect marketing accordé à cette nouvelle histoire sur le chevalier noir.

Lancé dans un mystérieux jeu de piste à travers Gotham, Batman est neutralisé puis se réveille dans l’Asile d’Arkham où Alfred lui apprend qu’il en est en réalité le patient depuis des années et que sa croisade contre le crime n’est que le délire de son esprit malade ! Mais ce n’est que le début d’une épopée qui va conduire le héros à traverser un monde désolé peuplé de visages familiers à jamais traumatisés par une apocalypse dont Batman ignore les origines ! La dernière croisade du Chevalier Noir a commencé.

L’histoire commence directement avec une situation énigmatique plaçant le lecteur dans une situation inconfortable. Plusieurs questions sont soulevées, et cela nous oblige indéniablement à poursuivre notre lecture pour déterminer le contexte exact. Mais Snyder n’est pas du genre à donner toutes les réponses tout de suite. Durant une bonne centaine de pages, nous assistons alors à un voyage très étrange avec notre détective et le Joker… du moins sa tête.

Mais si nous avons l’impression que l’histoire de Batman: Last Knight on Earth ne mène nulle part durant les premiers chapitres, les dialogues sont malgré tout très travaillés et dévoilent petit à petit quelques éléments permettant au lecteur de se placer vis-à-vis de cette nouvelle problématique. Les talents d’écriture de Scott Snyder sont tout simplement exquis, mais nous avons tout de même trouvé que la narration allait un peu trop vite.

Omega, nouveau vilain de Batman Last Knight on EarthLa nouvelle menace, nommée Omega, un guerrier comparable à Batman, mais plus agressif, est très vite introduite. Le contexte reste assez peu étoffé et beaucoup d’éléments scénaristiques auraient pu faire l’objet d’un chapitre à part entière. Le bouquin survole assez rapidement un univers qui, à notre sens, aurait même mérité plusieurs tomes. Ce nouveau vilain est craint de tous et a rallié plusieurs ennemis jurés de Batman à sa cause. Mais il en a aussi tué un bon paquet, tout comme plusieurs alliés du justicier. Rien que cet aspect aurait mérité un ouvrage à part entière.

Côté dessins, Greg Capullo offre encore une fois du grand spectacle. Tant au niveau du character design que des décors ou l’interprétation des concepts abstraits de Scott Snyder, le duo fonctionne à merveille et en symbiose. Très régulièrement, le dessinateur nous gratifie de superbes créations s’alliant parfaitement à l’ambiance générale de l’ouvrage.

Tornade de force véloceBatman: Last Knight on Earth, proposé par Urban Comics, c’est donc un One Shot très particulier qui embarquera le lecteur dans un univers sombre et malaisant dont le duo Capullo/Snyder a le secret. Si vous êtes un fan des créations de ces deux artistes, l’ouvrage s’adresse à vous. Batman: Last Knight on Earth n’est évidemment pas le meilleur run des deux hommes, mais n’est pas le pire pour autant. La narration tient tout à fait la route et fait souvent des allusions à l’univers Batman créé par le même duo. Mais il aurait vraiment mérité le double de planches. On a trop souvent l’impression d’être passé à côté de certaines informations tant elles sont rapidement diffusées, souvent accompagnées d’un contexte beaucoup trop maigre. Avec un tel univers, il y a matière à faire, mais son exploitation n’est pas optimale. Cet ouvrage nous laisse donc un petit gout de trop peu, mais vaut clairement le détour, ne fût-ce que pour l’exercice réalisé par deux monuments de DC Comics.

RÉSUMÉ DU TEST
NOTE GLOBALE
7,5
Article précédentAVIS – Kingdom Tome 35
Article suivantTEST – Bioshock : The Collection sur Nintendo Switch
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here