Après avoir su convaincre bon nombre de fans de RPG sur consoles et PC, The Outer Wolrds débarque dès aujourd’hui sur la petite Nintendo Switch. Ce travail de portage est réalisé par Virtuos, ayant déjà travaillé sur de nombreux portages du genre, dont Dark Souls Remastered, Bioshock: The Collection et XCOM 2.

Mais la vraie question est de savoir si tous les jeux peuvent réellement être sculptés pour la Nintendo Switch. De manière générale, les portages de générations précédentes ont plutôt souri à la Switch. Mais The Outer Wolrds, malgré sa direction artistique discutable, reste un titre ambitieux et riche.

Cette version portable de The Outer Wolrds reprend l’intégralité du contenu de la version standard. Cela représente beaucoup de missions, de dialogues, de paysages et de mécaniques de gameplay. Concernant l’aspect visuel, la Nintendo Switch nous rappelle hélas d’entrée de jeu qu’elle constitue un hardware très limité. Visuellement, The Outer Wolrds n’est pas une expérience agréable.

Un aspect visuel dégradé

Nous assistons clairement à une version pauvre du jeu de 2019. L’aliasing est très présent, les textures sont baveuses et le champ de vision est très réduit. Les détails lointains paraissent extrêmement flous. Les ombres et certains éléments apparaissent petit à petit lorsque nous avançons. Il est souvent difficile de distinguer clairement les ennemis, car ceux-ci apparaissent dépourvus d’une bonne partie de détails.

Un gameplay presque intact

Cela dit, si vous ne possédez qu’une Nintendo Switch et que vous souhaitez essayer le dernier RPG d’Obsidian (Fallout: New Vegas), cela reste une option acceptable. The Outer Wolrds sur Switch offre tout le contenu original, comme nous vous le disions. Cela comprend un scénario complexe et rempli de choix influençant son déroulement. Les quêtes, principales ou annexes, sont également très variées. Nous rappelons toutefois que le titre n’est pas doublé en français. Dès lors, il faudra se farcir des lignes de texte traduit afin de comprendre tous les retournements de situation.

The Outer Worlds sur Switch ne rend pas hommage au jeu d'origineCôté combats, les Joy-Con ne permettent pas d’avoir les réflexes nécessaires pour un FPS, comme tous les autres jeux Switch du genre. Il faudrait idéalement passer par la manette Pro ou une équivalente afin d’obtenir un parfait contrôle de son personnage.

Quand le hardware peine à suivre

La fluidité globale du jeu reste de son côté satisfaisante. Bien que nous aurions préféré (mérité?) 60fps sur PS4 Pro et Xbox One X, les développeurs ont préféré miser sur un 30fps constant sur l’ensemble du contenu. La Nintendo Switch tâche de suivre l’exemple, mais la fluidité oscillera très souvent entre 20 et 30 images par seconde. Cela reste jouable, mais couplé au manque de qualité graphique, cela commence à entrer en défaveur de ce portage.


Ce portage de The Outer Wolrds n’est qu’une bonne raison d’essayer le RPG d’Obsidian que l’on ne possède que la console hybride de Nintendo. Visuellement dégradée par rapport aux versions de 2019, cette vision Nintendo Switch du soft ne fait que délivrer un contenu riche avec de très bonnes mécaniques, au détriment d’un rendu correct. Nous pouvons bien entendu accepter un downgrade des jeux au vu de l’aspect technique de la console. Mais jusqu’ou peut vraiment aller ce sacrifice? Le divertissement y est en revanche bien présent, mais nous ne pouvons que vous conseiller de vous diriger, dans la mesure du possible, sur les versions PS4, Xbox One et PC qui lui rendent mieux hommage.

Points positifs:

  • Un contenu riche et varié
  • De nombreuses heures de jeu
  • Un scénario qui évolue selon les choix

Points négatifs:

  • Très pauvre, visuellement
  • Une framerate qui pourrait être améliorée
  • Le prix de vente


Fiche technique de The Outer Worlds :fiche technique de the Outer Worlds sur Nintendo Switch

Éditeur : Private Division
Développeur: Obsidian / Virtuos
Date de sortie : 05 juin 2020 sur Nintendo Switch
Type : Action-RPG
Multi : Non
Langue : Anglais sous-titré

RÉSUMÉ DU TEST
NOTE GLOBALE
6
Article précédentProject Cars 3 se confirme en vidéo
Article suivantLa Xbox One X Cyberpunk 2077 est disponible
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here