Dans la famille des casques haut de gamme PS4, nous retrouvons le Turtle Beach Stealth 700. Évolution naturelle du modèle Stealth 600, ce casque comprend quelques améliorations essentielles pour les joueurs exigeants. Proposé aux environs de 150€, vaut-il pour autant le financement vis-à-vis de ce que propose la concurrence?

Une allure sobre, mais un peu trop plastique

Le casque sans-fil présente des proportions vraiment raisonnables. Mais cette fois, le modèle évolué possède un arceau plus large, au même titre que les charnières de ce dernier paraissant plus robustes. Cela dit, on aurait aimé que la marque fasse un effort pour cacher les visses et points d’assemblages puisqu’il s’agit tout de même d’un casque vendu à un certain prix.

Tout comme les coussinets, l’arceau embarque un bandeau en Cuir synthétique avec mousse afin de limiter les effets du point d’appui au-dessus de la tête. Les oreillettes comportent également une couche de mousse supplémentaire brevetée spéciale lunettes « ProSpecs » pour que sa surface soit douce et moelleuse afin de ne pas ressentir ses branches de lunettes derrière les oreilles.

Le design dans son ensemble reste sobre et efficace. Teinté de noir et de bleu « PlayStation, il reprend par-ci et par-là le nom de la marque et du modèle. On adore tout particulièrement la petite touche argentée au niveau des charnières mentionnant « Ear Force Stealth 700 ».

Des ajustements en un clic sur le Stealth 700

Sur l’oreillette droite se situe le micro unidirectionnel à bascule. Comme pour la majorité des autres casques du fabricant, il suffit de relever la tige pour couper le son du micro. Juste en dessous, nous retrouvons trois boutons. Le premier sert à l’allumage, le second à l’activation du Bluetooth, tandis que le troisième se charge de l’activation du mode Superhuman Hearing. Ce dernier est une sorte de son survitaminé signé Turtle Beach afin d’améliorer les perceptions sonores 3D par le joueur.

Enfin, deux molettes situées à l’arrière permettent le réglage du volume global du jeu, du micro et même du chat, séparément du volume général à condition que le jeu le permette. Sur ce point, le Turtle Beach 700 perdra malheureusement des points puisque nous avons constaté qu’il n’était pas possible de gérer l’audio de la party et du jeu séparément. Nous parlons ici de chat en jeu, une chose assez peu utile. Pour la gestion de ces deux éléments séparés, il faudra se diriger vers les casques PlayStation Platinum.

Au niveau du branchement à la console, cela se fait à l’aide d’un dongle USB. De celui-ci possède d’ailleurs une entrée optique afin de le relier sur les PS4 compatibles (la Silm ne possédant pas de port optique, seules les PS4 « fat » et Pro le sont). Brancher le casque en optique peut présenter l’avantage d’obtenir un son encore plus riche, tout comme ce que proposaient des modèles très haut de gamme comme le Razer Thresher Ultimate PS4. De plus, le son peut ainsi être capté par l’optique et la sortie HDMI, pratique pour les créateurs de contenu.

Ça fait « BOOM! »

Côté son, le Turtle Beach Stealth 700 s’en tire plutôt bien. Nous noterons malgré tout une petite surcompensation des basses avec un certain étouffement des aigus et médiums. Les explosions en jeu sont spectaculaires, tout comme les sons d’engins massifs et autre. Mais le tout n’est à notre sens pas assez cristallin, et il est possible de manquer quelques éléments sonores lorsque d’autres effets de grave viennent surplomber le tout.

L’application mobile Turtle Beach ou le logiciel gratuit disponible sur PC permet d’ajuster l’équilibrage de ce son. Via une interface simple, nous pouvons sélectionner des sons déjà créés, mais nous aurions plutôt aimé un son plus polyvalent au lieu de faire des concessions sur telle ou telle section de plage fréquentielle.

Une spatialisation sonore très correcte

La perception 3D reste cela dit très convaincante. Le Surround DTS Headphone:X incrusté dans les écouteurs de 50 mm avec aimants en néodyme font l’affaire. Cela donne réellement un avantage dans les jeux stratégiques, et cet aspect n’est vraiment pas négligeable pour prendre le dessus.

Des erreurs de conception perceptibles

Globalement, le casque Turtle Beach Stealth 700 est plutôt satisfaisant. Malgré une apparence assez plastique, il offre une bonne spatialisation du son, et envoie la sauce quand il s’agit de spectacle à coups d’explosions (coucou Just Cause!). Le micro est facile d’utilisation et efficace. Le joueur peut s’entendre grâce au système de retour et couper son chat en un clin d’œil. Hélas, le casque perdra des points au niveau d’une suppression de bruit active(ment utilisées pour le marketing) imperceptible, une batterie un peu faiblarde (10 heures d’autonomie)  et une balance sonore pouvant être plus polyvalente. Nous précisons tout de même qu’il est difficile de trouver un casque PS5 beaucoup mieux que celui-ci pour ce budget. Seuls les Steelseries Arctis 5, PlayStation Platinum Headset et Razer Thresher pourraient lui faire de l’ombre.

Points positifs:

  • L’audio 3D est bon
  • Le casque est confortable
  • L’utilisation du micro impeccable
  • Les réglages chat/volume de jeu séparés

Points négatifs:

  • Une batterie de 10 heures seulement
  • Des basses un peu trop présentes
  • Une suppression de bruit active inexistante
  • L’aspect plastique du squelette


Fiche technique du Turtle Beach Stealth 700 PS4:Caractéristiques techniques du Turtle Beach Stealth 700

  • Branchements: PlayStation 4 Pro, PlayStation 4 et PC : transmetteur USB sans fil / PSVR et autres casques pour réalité virtuelle : câble de 3,5 mm (vendu séparément) / Appareils mobiles/tablettes : Bluetooth ou câble de 3,5 mm (vendu séparément)
  • Réponse en fréquence: 20 Hz – 20 kHz
  • Réponse en fréquence de l’émetteur: 5 GHz
  • Puissance du Casque: Batterie Rechargeable
  • Batterie: 1 000 mAh, lithium-polymère rechargeable
  • Écouteurs: 50 mm avec aimants en néodyme
  • Vie de la Batterie: Jusqu’à 10 heures
  • Microphone: multidirectionnel à bascule
  • Bandeau / Matériau de l’oreillette: Cuir synthétique avec mousse
  • Matériaux des coussinets: Cuir synthétique avec mousse
RÉSUMÉ DU TEST
NOTE GLOBALE
7
Article précédentPokémon Épée/Bouclier – Clash des Rebelles: nos meilleures cartes piochées
Article suivantTEST – 51 Worldwide Games sur Nintendo Switch
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here