Third Editions n’en est pas à son premier coup d’essai avec les ouvrages dédiés au jeu vidéo. L’éditeur est, au fil des années, devenu un spécialiste du genre. Délivrant constamment de nouvelles publications, véritables lettres d’amour à notre cher univers vidéoludique, il nous propose dernièrement un regard détaillé sur Sekiro: Shadows die Twice, dernière production du studio From Software. C’est avec le jeune Ludovic Castro aux commandes que Sekiro: La seconde vie des Souls tâchera de nous plonger au coeur de la conception du titre signé Hidetakla Miyazaki et ses équipes.

Mais qui diable est Ludovic Castro?

Diplômé d’un Doctorat de chimie théorique, Ludovic Castro est un fan de jeux vidéo, mais avant tout de J-RPG, un style auquel il dévoua sa carrière professionnelle il y a de cela quelques années déjà. En 2015, l’auteur se plonge dans l’univers de la rédaction en participation d’abord au troisième volume de la collection « Level Up » de Third Éditions. L’année suivante, il poursuit sur sa lancée en apportant son grain de sel sur un livre de la collection « Ludothèque » du même éditeur, consacré au diptyque Shin Megami Tensei : Digital Devil Saga. Cette fois, c’est en solo qu’il réalisera Sekiro: La seconde vie des Souls, appuyé par l’aide généreuse de ses collègues éditeurs.

Sekiro: La seconde vie des Souls se présente sous un format de taille raisonnable. La couverture est très colorée et mélange différents éléments artistiques propres à Sekiro, lui-même inspiré de l’ère Sengoku. Délicatement attaché aux 272 pages de texte pur, un petit ruban orange fait office de marque-page.

5 chapitres pour tout savoir de Sekiro

L’ouvrage que nous propose Ludo est scindé en 5 parties distinctes. Le passionné de From Software décortique durant des dizaines de pages tous les aspects de Sekiro. Afin de fortifier ses propos, il n’hésite pas à mettre en avant les aspects de la série Dark Souls ou Bloodborne en les comparant à la nouvelle franchise au Shinobi. Au fil des chapitres, il est très facile de constater que l’auteur est un grand fan de toutes les productions de Miyazaki. En fait, on ressent clairement le haut degré de connaissance par rapport à ces jeux. Pas seulement dans  leur approche de joueur, mais dans leur conception profonde, depuis les premières lignes directrices jusqu’à la réalisation du moindre élément virtuel.

Une documentation qui peut dépasser le cadre de la lecture

Cela ajoute donc un fameux niveau de crédibilité. Ludovic fait très souvent allusion à divers niveaux présents dans les Souls, leur conception, l’approche donnée par leur créateur. Mais cela ne s’arrête pas là. Les chapitres constituant Sekiro: La seconde vie des Souls parcourent aussi bien le level design que la musique, la thématique et l’univers du jeu. Mais que serait une bonne analyse sans les connaissances de base de l’ère Sengoku?

L’auteur de Sekiro: La seconde vie des Souls fait aussi un détour du côté historique du Japon. Il nous explique les concepts de base ayant amené le studio From Software à réaliser l’univers du jeu en décryptant les moindres détails du monde de Sekiro: Shadows Die Twice. Le lecteur ne peut de cette manière pas être perdu dans cette analyse du soft.

Il faudrait néanmoins avoir un certain bagage de connaissances concernant la trilogie Dark Souls. Tout en montrant clairement qu’il a maintes fois poncé les jeux de la série, Ludovic oscille constamment entre les Souls et Sekiro, si bien qu’il est facile de s’y perdre lorsqu’il mentionne des noms de lieux, des personnages ou moments clés de ces jeux.

Pour le reste, tout coule de source, mais le petit manque d’images servant à illustrer certaines figures artistiques nous poussera de temps à autre à parcourir Google afin d’alimenter notre curiosité.

Sekiro: La seconde vie des Souls met en lumière certaines évidences que l’on aurait aimé connaître plus tôt

Sekiro: La seconde vie des Souls est honnêtement une franche réussite. Il s’adresse avant tout aux fans des jeux de From Software, de Dark Souls en passant par Bloodborne tout en s’adressant à un public ayant subi les assauts des nombreux ennemis de Sekiro: Shadows Die Twice. Il est clair qu’un joueur ne s’intéressant pas de près aux productions de Miyazaki sera vite perdu. Même s’il pourra tirer profit des connaissances de Ludovic sur l’ère Sengoku, le reste sera assez flou. Une chose est sûre, c’est que si tout comme lui vous êtes un amateur de J-RPG et des jeux From Software, il s’agit d’un vrai régal, un buffet royal d’éléments charnières servant à absorber avec délectation le moindre aspect artistique de Sekiro.


Fiche technique de Sekiro: La seconde vie des Souls:fiche technique de Sekiro: La seconde vie des Souls

  • Prix : 24,90 EUR
  • Date de sortie : disponible dès à présent
  • Pagination : 272 pages
  • Auteur: Ludovic Castro

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here