Un nouveau pouvoir s’éveille débarque dès aujourd’hui dans Dragon Ball Z: Kakarot. Cependant, il ne s’agit pour le moment que d’une partie sur les deux prévues. Par après, une seconde aventure sera proposée par Bandai Namco.

Un nouveau pouvoir s’éveille embarque directement les joueurs sur la planète où réside le Dieu de la Destruction, Beerus. Là, Whish, mentor de Beerus, attend Goku et Vegeta pour élever leur puissance à des stades jamais égalés. Cela sonne bizarre aux oreilles de nos saiyens, mais néanmoins très attractif.

Un nouveau pouvoir s'éveille téléporte les joueurs dans le royaume de BeerusWhis proposera d’entrée de jeu deux séries d’entraînement pour ce premier DLC. Il est important de préciser qu’il n’est pas nécessaire de terminer la campagne de base pour accéder à ce contenu. Ces missions vont du niveau 5 au niveau 200 et peuvent donc se faire par échelons. Un point de la map permet de revenir sur Terre pour achever les missions de l’histoire principale à tout moment. En marge de ces combats, deux nouveaux emblèmes d’âme seront remportés, ceux des deux dieux.

Deux nouveaux amblèmes d'âme à gagner dans DBZ KakarotEntraînement rupture de limite

Ces deux séries sont destinées à donner un coup de boost à la progression du joueur. La première servira à obtenir les différentes transformations de Goku et Vegeta. Elles ne présentent que peu d’intérêt pour les joueurs qui ont terminé le jeu, mais sont une source d’XP à ne pas négliger. Seule la dernière mission, de niveau 100, permettra d’obtenir le Saint Graal, la transformation Super Saiyan Divin. Mais ce n’est pas à l’issue de l’affrontement qu’elle s’obtiendra. Le joueur pourra en profiter dès le début du combat et la remporter définitivement en cas de victoire. Encore une fois, pour les joueurs ayant terminé le jeu, cette mission ne représente pas un gros défi.

Le stade Super Saiyan Divin n’apporte pas qu’une apparence à la chevelure rouge. En plus de ce nouveau stade de puissance, Son Goku et Vegeta gagneront chacun une toute nouvelle attaque dont l’animation est brillamment réalisée. Il s’en suit également une belle montée en puissance des coups et une jolie animation lorsque la surcharge est activée.

La nouvelle transformation est du bon fan service pour tous les adeptes de la série animée ou des mangas. De plus, c’est l’occasion de voir Vegeta en pleine action avec ce stade Saiyan, chose qu’il n’était hélas pas possible de voir dans l’animé. Ceci dit, ces nouveaux pouvoirs sont un peu trop faciles à acquérir pour un joueur ayant complété l’aventure de DBZ Kakarot. Il en est de même pour son introduction, brièvement scénarisée par les développeurs. Globalement, tout ceci est sorti du contexte initial et n’a pas réellement de contexte, ce qui enlève tout le charme à son acquisition.

Entraînement super montée de niveau

La seconde série d’entraînement proposée par Un nouveau pouvoir s’éveille sert plutôt à remporter des eaux sacrées. Répartie sur différent palier d’efficacité, ces nouveaux consommables permettent d’obtenir un supplément d’XP pour passer plus rapidement au niveau ultime de 250. Chaque affrontement proposé par Whis comporte une série de défis. Chaque défi remporté durant le combat octroiera un supplément d’eau sacrée. Il s’agit tout simplement d’une astuce des développeurs pour pimenter ces combats. Au nombre de 7, ces combats sont de niveau 5, 25, 45, 70, 100, 150 et enfin 200. Pour ce dernier, il n’est pas utile d’être niveau 200 spécifiquement. Compléter les affrontements précédents et atteindre un niveau de 100 à 120 est amplement suffisant. Du moins si la technique des combats est maîtrisée par le joueur.

l'eau divine, un moyen d'atteindre le niveau 250 dans Dragon Ball Z KakarotÀ l’issue de toutes ces missions, une quête annexe sera accessible par personnage auprès du Poisson-oracle, mêlant forcément Beerus et son humeur bipolaire au tout. Le but ultime de cette extension est de pousser les joueurs à affronter Beerus à son niveau 250. Inutile d’atteindre un tel niveau avec son personnage pour autant. Il est effectivement possible de s’entraîner sans relâche pour y arriver, mais le Dieu de la Destruction reste à portée de coup lorsque l’on est dans les environs du niveau 120 – 150. Néanmoins, nous ne pouvons que conseiller d’utiliser des Haricots Senzu en combat et d’esquiver les attaques, car elles font très mal. Ceux-ci peuvent être obtenus auprès de Maître Karine sur Terre, depuis la campagne de Dragon Ball Z: Kakarot. A chaque fois que le joueur affrontera Beerus, il remportera de l’eau sacrée ultime, le consommable donnant le plus d’XP. La montée en niveau devrait ainsi se dérouler assez rapidement mais devient très répétitive à force.

Un ajout intéressant à Dragon Ball Z: Kakarot ?

Le DLC Un nouveau pouvoir s’éveille n’est hélas pas un ajout incontournable à Dragon Ball Z: Kakarot. Faute d’un gros manque de scénarisation et l’acquisition presque gratuite du stade Saiyan Divin. L’extension propose tout de même son petit lot de défi, mais le seul intérêt pour un joueur qui a terminé l’aventure principale, n’est autre que l’affrontement ultime avec Beerus. Tout le reste n’est que feux d’artifice pour délivrer aux fans d’agréables moments visuels rappelant la saga Super.

Points positifs:

  • De très belles animations
  • La transformation Saiyan Divin donne de bonnes sensations de puissance
  • Le défi niveau 250 pimenté

Points négatifs:

  • La nouvelle map très petite et peu intéressante
  • Beaucoup de défis sans intérêt pour les joueurs ayant terminé la campagne
  • La transformation Saiyan Divin pratiquement donnée
  • Un scénario très maigre et séparé à tort de l’univers manga


Fiche technique de Dragon Ball Z Kakarot :Dragon Ball Z : Kakarot

Éditeur : Bandai Namco Entertainment
Développeur: CyberConnect2
Date de sortie : 17 janvier 2020 sur PS4, Xbox One et PC
Type : action/aventure
Multi : non
Langue : anglais ou japonais sous-titré français

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here