Lors de son annonce à l’E3 il y a 1 an, Ubisoft avait réussi à montrer aux joueurs que le studio pouvait innover. Roller Champions se disait créer un genre nouveau avec le principe de Roller Derby. Néanmoins, pendant une très longue période, le soft n’a donné aucune nouvelle jusqu’à l’annonce ou le studio français annonçait le report de 4 jeux, dont celui-ci. Malgré ce léger contretemps, les développeurs n’ont pas abandonné le projet et ont affirmé qu’il sortira pour 2020 voir 2021. Cette nouvelle se confirme avec la venue d’une Alpha que nous avons essayé afin de nous faire une idée du jeu. Après quelques heures de jeu, voici ce que nous en avons finalement pensé.

Toujours plus vite, toujours plus loin

Pour ceux qui l’ignoreraient, Roller Champions reprend le concept du Roller Derby. Le sport consiste à circuler autour de la piste afin de récupérer un ballon et de marquer des buts. Ce qui le rend intéressant, c’est que les joueurs utilisent des rollers pour se déplacer et donnent des coups parfois brutaux afin de récupérer le ballon. Roller Champions se calque sur ce principe, votre équipe composée de 3 joueurs doit mettre le plus de points. L’astuce du jeu est que plus vous faites de tours, plus le compteur monte si vous marquez un but. Ainsi, 3 tours du circuit vaudront pour 3 points si vous venez à rentrer la balle dans la zone.

Un système de fan, semblable à celui de la réputation va vous permettre à chaque fin de partie de gagner en popularité auprès du public. En fonction de votre performance et du résultat final, vous gagnerez plus ou moins de fans. Au premier abord, Roller Champions semble proposer une customisation complète du personnage. Cela passant du casque, au roller, à la combinaison… Malheureusement, le soft n’étant pas terminé, certaines options nous étaient fermées, il est donc difficile de comprendre leur fonctionnement.

Prometteur, mais ne pas oublier les erreurs du passé.

Niveau gameplay, il est encore difficile de se faire une idée du soft, car tout le contenu n’est pas disponible. De ce que nous avons essayé, il en ressort que le jeu peut rapidement devenir amusant et addictif à plusieurs. Néanmoins et étant un jeu en ligne, Ubisoft devra trouver un moyen de pénaliser ceux qui quitteront la partie. Il faudra gérer la stabilité des serveurs afin de ne pas avoir les mêmes soucis que pour R6 à son lancement.

En fin de compte, Roller Champions nous avait intrigué lors de sa première parution à l’E3 et cette première mise en bouche a levé plusieurs de nos craintes. Reste encore à voir quelles seront les features à venir et quel système sera mis en place. Le but étant qu’il gagne en intérêt et amène les joueurs à ne pas à abandonner 3 mois après.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here