Suite de carrière en demi-teinte pour Supergirl. Si le démarrage de la série fut prometteur, il n’en était pas forcément de même pour les saisons qui suivirent. Faute de mauvais effets spéciaux et de scénarios plus émotionnels qu’ancrés dans l’action, Kara peinait à s’élever. Mais aujourd’hui, les choses pourraient changer avec cette quatrième saison.

Quoi de neuf pour Supergirl Saison 4?

Synopsis
Après le départ de Superman pour Argo, Kara a désormais la lourde tâche de protéger la Terre. Et ce d’autant que les extraterrestres réfugiés sur la planète bleue se sentent menacés par la haine qui monte à leur encontre chez les humains.
Nous retrouvons donc notre clan de protagonistes habituels. Alex Danvers, qui était à nos yeux le personnage le plus décevant de ces dernières saisons, se ressaisit. Elle est désormais à la tête du DEO et se montre plus forte que jamais. À ses côtés, il y a Brainiac. Et bien que son apparence ainsi que sa personnalité feront suer les fans hardcores de DC Comics, il faut avouer que le personnage ajoute un certain charme à l’aventure. Jesse Rath, qui incarne l’extraterrestre, dégage une prestance spectaculaire et des mimiques accrocheuses. C’est en ce sens un ajout bienvenu dans la série Supergirl. À côté de ça, il y a toujours Jimmy Olsen, dont le rôle semble plus important que jamais, mais qui peine à se distinguer du reste de la bande. On reproche à l’acteur Mehcad Brooks un aspect retenu qui le sort de toute extravagance et le place dès lors au deuxième rang assez facilement. Les épisodes mettant en valeur le personnage sont nombreux dans cette quatrième saison. Néanmoins, le script ne semble pas avoir été conçu pour donner au personnage un moment de gloire mémorable, mais plutôt un côté « élément perturbateur ».

Un script fondé sur l’intolérance

De son côté, Kara continue tant bien que mal d’aider la population. Son cousin Superman étant parti, cela lui laisse enfin le champ libre pour se montrer devant la caméra. Là où cette quatrième saison parvient à tirer son épingle du jeu, c’est dans son contexte. Supergirl se Supergirl Saison 4 bénéficie d'un script plus immersifretrouve plongée dans une atmosphère d’hostilité due à l’intolérance grimpante de certaines personnes face aux extraterrestres. Ce concept repose bien entendu sur les faits de racismes observés aux quatre coins du monde. Le spectateur sera donc baladé dans ce long débat de savoir si les extraterrestres ont leur place parmi les humains. Ceci dit, on reprochera au script de mettre en avant des personnages aux arguments clichés. Les « ils vont prendre notre place« , « ils vont nous tuer dans notre sommeil » et « ils sont trop différents » fusent, mais rien ne paraît très réfléchi. Les bases de ce conflit sont donc plutôt maigres. Dans un premier temps, ce n’est donc pas un super ennemi qui mènera la vie dure à Kara, mais bien les humains. Avec quelques années en compagnie de Supergirl, ils ont en effet appris ses points faibles et savent pertinemment comment la neutraliser. Mais pour combien de temps?

Terminé la discussion, place à l’action

Ceci dit, la Saison 4 de Supergirl trempe beaucoup plus dans l’action que dans la discussion. Cet aspect est un énorme pas en avant pour la série. Notre clan habituel laisse la plupart de ses problèmes personnels de côté pour être sur le terrain. Mais si vous vous demandez si la série à fait un effort avec les effets spéciaux, c’est hélas un non que vous obtiendrez. Les costumes sont de leur côté toujours impeccables, mais tout le reste est en deçà de ce qu’une série TV peut délivrer aujourd’hui. Surtout avec les moyens de la Warner. La maison d’édition avait déjà prouvé son savoir-faire avec la série Gotham, et on est par conséquent en droit de se demander pourquoi de plus gros efforts ne sont pas apportés à Supergirl malgré son gros potentiel.

Supergirl Saison 4, c’est donc globalement un gros mieux. La série bénéficie cette fois d’un script solide basé sur une problématique tirée de la vie réelle. Les arguments moyens fusent, mais l’action aussi. Beaucoup d’épisodes mettent en place des scènes plus accrocheuses et la plupart des personnages tiennent bien leur rôle. On ne regrettera encore une fois que le manque d’investissement dans la mise en scène qui parait très brouillon à cause des effets spéciaux au rabais. Ceci dit, la série vaut évidemment le coup d’œil si toutefois vous n’êtes pas accrochés fermement à l’univers des comics.

Supergirl Saison 4 est désormais disponible en DVD et Blu-ray.

1 COMMENTAIRE

  1. J ai trouvé la saison 4 de supergirl très sombre mais en adéquation avec le problème du racisme et l’ex luthor très convaincant de plus une superheroine transgenre il faut oser la prestation de la sœur de l’ex est convaincante aussi après je trouve que l actrice qui incarne supergirl à su trouver sa personnalité féminine et exerce une très bonne interprétation de la superheroine dommage juste que sa super famille ne soit pas exploite superman superboy krypto le superchat si je me souviens bien et l animal de compagnie de supergirl mais pour moi l element essentiel de la série qui fait défaut c est cat Grant voila dans l ensemble je suis un grand fan de supergirl même en étant un homme

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here