Décidément, Bandai Namco ne semble pas vouloir abandonner l’idée de réaliser des jeux basés sur des mangas. Après avoir fait Dragon Ball Z : Kakarot et One Punch Man : A Hero Nobody Know, c’est au tour de My Hero Academia d’être de nouveau adapté. Pour rappel, ce n’est pas le premier cou d’essai de l’éditeur avec cette licence. 2 ans plus tôt, nous avions eu droit au premier My Hero One’s Justice. Malheureusement, ce dernier a sombré dans l’oubli notamment du à cause de nombreux défauts techniques. Regardons ensemble si les studios ont appris de leurs erreurs pour ce second opus.

Toujours PLUS ULTRA

Si vous suivez un peu le manga ou l’animé de MHA, vous savez que My Hero One’s Justice 2 se centre sur la fin de la saison 4. Cela explique donc pour commencer le poster massif du titre. En effet, le premier opus nous proposait seulement 20 combattants alors que le second nous en offre 41. Juste 3 d’entre eux seront à débloquer en réalisant l’aventure principale du titre.

Le soft vous propose donc de revivre dans son entièreté la saison 4 de l’animé au travers de l’onglet histoire. Le mission quant à lui vous propose de gérer une agence ou vos personnages combattront des vilains afin d’augmenter votre réputation. Il vous reste également la possibilité de livrer des combats en local ou en Online si l’envie se présente. Il faut donc admettre que ce deuxième opus est plus généreux en termes de contenu que le premier.

Un Gameplay au niveau du premier

Si vous avez joué au premier jeu, vous aurez remarqué sans nul doute que le gameplay n’a quasiment pas changé. On retrouve le même système de combat, mais aussi d’acolyte, de coups Plus Ultra et une caméra un poil fébrile dans certains moments. En termes de combat, My Hero One’s Justice 2 se veut être très générique et très pauvre en proposition. Le combat se résumera à materner son adversaire avec un choix de coups très restreint, cela va faire augmenter votre jauge PLUS ULTRA ce qui, une fois pleine, vous donnera l’occasion de réaliser une attaque ultime.

Nous allons donc nous retrouver à sauter partout dans l’arène, attendre le bon moment pour spammer nos boutons et ainsi de suite jusqu’à avoir gagné le round. Par ailleurs, vous pourrez choisir 2 acolytes avant le début de la partie. Ceux-ci pourront vous porter assistance si vous vous retrouvez dans une situation délicate. Le côté technique est inexistant ce qui se veut être assez frustrant quand vous essayer sans relâche de faire des combos un tant soit peu épiques. On notera malgré tout la qualité graphique des attaques ultimes et du large choix d’attaques en fonction du héros ou méchant sélectionné. Cependant, il est clair que ce titre n’est pas destiné aux amateurs de combats qui cherchent des versus ou la maîtrise et la technique sont les maîtres-mots.

All Might l’invincible

On vous parlait au début du test qu’il est possible de jouer en ligne tout comme sur le premier jeu. Si My Hero One’s Justice 2 partage un autre élément avec son prédécesseur, c’est bien l’équilibrage. Car une fois en ligne ou en local, vous vous rendrez compte que certains personnages sont simplement plus puissants et ont une palette de coups bien plus efficaces que d’autres. Ce problème était déjà présent dans le 1 et il est triste de voir qu’il n’a toujours pas été réglé.

C’est beau au moins ?

Disons simplement que le titre respecte bien l’oeuvre de base. Les personnages sont fidèles au manga et rendent assez bien en image. Les différentes arènes sont des lieux marquants de la saga et disposent de la même mécanique de destruction en termes de mobilier. Pour ce qui est des arènes sans limites de terrain, vous ricocherez contre un mur invisible si vous allez un peu trop loin par rapport aux limites de ring. Nous revenons simplement sur la qualité des ultimes. Une fois enclenchée, vous aurez droit à une saynète dont votre personnage mettra une pluie de coups à son adversaire. Les scènes sont bien évidemment des moments assez emblématiques du manga comme avec All Might et son United Smash.

Notre conclusion sur My Hero One’s Justice 2

En fin de compte, est-ce que My Hero One’s Justice 2 est mieux que le premier jeu ? Disons que oui, uniquement, car le roster est mieux fournit, du contenu supplémentaire a été ajouté, les temps de chargement paraissent moins long et parce que certains bugs ont été corrigés. Néanmoins, il serait exagéré de dire que ce titre est un nouveau, bon nombre de mécaniques ont été reprises et nous déplorons le manque de créativité et de diversité qu’il offre. Il est clair que le public visé est la communauté fan de My Hero Academia même s’il se peut que cette dernière passe clairement son chemin sur cette production.

Points positifs:

  • Un mode histoire fidèle au manga
  • Un poster mieux fourni que le précédent
  • Des animations jolie et réussie
  • Une personnalisation des héros toujours au top

Points négatifs:

  • Une caméra toujours un peu fébrile
  • Des éléments du décor destructible qui viennent obstruer notre vision
  • Toujours aucune technicité pour les combats
  • Un gameplay mou et générique
  • Un mode mission qui aurait pu s’étoffer
  • Répétitif à souhait
  • Ajouter les OST officielles pendant les combats pour les rendre plus intéressants


Fiche technique de My Hero One’s Justice 2 :

My Hero One's Justice 2Éditeur : Bandai Namco
Développeur : Byking
Date de sortie : 13 février 2020 sur PS4, Switch, Xbox one et PC
Type : Combat
Multi : Oui
Langue : VOSTFR
Site officiel du jeu : My Hero One’s Justice 2

RÉSUMÉ DU TEST
NOTE GLOBALE
6.5
Article précédentPrince of Persia revient dans For Honor
Article suivantControl dévoile le trailer de son DLC The Foundation
Immense fan de jeux vidéo, manga, cinéma et comics. Le jeu vidéo a pris une place importante dans ma vie plus qu'un simple passe-temps, une véritable passion c'est grâce à 4WAG que je peux enfin réaliser un rêve de gosse. Joueur sur Playstation 4, les meilleurs jeux à mes yeux sont Assassin's Creed, Last of us, God of war et uncharted.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here