S’inscrivant dans la continuité de ce qu’a su proposer la série des Souls de From Software, Nioh 2 débarque en ce mois de mars en exclusivité chez PlayStation. Ce nouvel opus s’inscrit directement dans l’univers du premier, mais représente plutôt un prequel. Notre personnage principal, créé de toutes pièces par le joueur, est immédiatement plongé au Japon en 1555, durant l’ère Sengoku. Un peu à l’instar de son prédécesseur, Nioh 2 opte pour des paysages assez poétiques. Autrefois riches, fleuris et colorés, les voilà aujourd’hui ravagés par les guerres sans fin. Le monde est peuplé de démons et guerriers assoiffés de sang. C’est le contexte dans lequel le joueur devra se frayer un chemin et, autant vous dire que la difficulté est à nouveau au rendez-vous. Et même plus que jamais.

Nioh 2 est un grand pas en avant pour la franchise

Le jeu est également beaucoup plus scénarisé que le précédent. On retrouve plusieurs fois de très belles animations en audio japonais sous-titré français. Celles-ci se présentent en général lorsque l’on rencontre un personnage important de l’histoire. L’aspect le plus important par le fait de cette scénarisation plus présente est la disparition de ce sentiment de solitude. Dans Nioh 2, notre personnage n’est pas seul. On rencontrera des PNJ surprenants, aux mimiques amusantes ou inquiétantes, mais aussi des antagonistes mémorables. Chaque personnage bénéficie d’une véritable identité propre. Cela donne enfin à Nioh une dimension narrative plus efficace. Le premier était en effet décevant de ce côté, puisant davantage dans son contenu que dans sa forme. Ici, Nioh 2 a su trouver un équilibre parfait entre un scénario intriguant et un gameplay féroce.

Une suite digne et plus riche

À travers ce deuxième opus, les développeurs de la Team Ninja repartent avec les bases du gameplay de Nioh, premier du nom. Nous avons ici affaire à un Action RPG classique dans sa maniabilité. Néanmoins, un deuxième opus méritait plusieurs nouveautés. Comme nous l’avions vu dans notre test du premier opus, l’approche tactique est assez différente des Souls. Sans pour autant reprendre la verticalité d’un certain Sekiro, Nioh 2 prône la stratégie de combat plutôt que l’audace. Il est ici inimaginable de penser rusher un ennemi à coups d’épée et de roulades. Non, le joueur devra par contre apprendre à attaquer au juste moment et parer les coups de son adversaire. L’élément principal du système de combat reste bien évidemment l’endurance. Mais il existe dans Nioh 2 bon nombre de bonus, consommables et… stratégies pour éviter d’en perdre trop ou trop vite.

Le bazar Kodama, un passage obligatoireComme nous le disions, la difficulté du soft est bien présente. C’est d’ailleurs pour cela que Nioh 2, comme son aîné, n’est pas un jeu accessible à tous. Chaque ennemi rencontré est susceptible de nous faire basculer et perdre l’expérience récoltée depuis le dernier point de sauvegarde. Il faut dès lors temporiser, observer et déterminer les schémas d’action de chacun d’eux. Ce n’est pas chose facile. D’ailleurs, nous avons totalement cessé de compter notre nombre de défaites.

La transformation Yokai, un outil stratégique époustouflant

Mais là où Nioh 2 se distingue du premier opus de la franchise, c’est par l’intégration de la forme Yokai. Notre personnage peut en effet se transformer en une bête sanguinaire et dévastatrice. Une fois la jauge adéquate remplie, une simple pression sur Y+B ou Triagle+rond transforme notre guerrier en une bête féroce. Ces moments sont assez jouissifs. Ils nous délivrent des sensations de puissance incroyable durant quelques secondes et s’avèrent indispensables dans une stratégie de combat contre un boss, par exemple. Cette transformation peut totalement renverser l’issue d’un combat.

La forme yokai de Nioh 2 est totalement jouissive
Choisissez votre forme Yokai en fonction de leur style de combat

Dans la pratique, le joueur peut choisir la forme qu’il adoptera lors de sa transformation. Celle-ci est déterminée par l’esprit protecteur qu’il choisira dès le début de son aventure. Chacun d’eux possède un style de combat qui lui est propre. Au cours de l’aventure, d’autres esprits se joindront à nous, histoire de varier les plaisirs. Nous précisons aussi que, dans l’éditeur de personnage, il est possible de customiser l’apparence de cette transformation Yokai en changeant la forme des cornes et d’autres éléments esthétiques. Plutôt classe!

Il existe aussi des capacités tirées de cette transformation. Celles-ci peuvent être utilisées plus fréquemment. Elles sont elles-mêmes régies par une plus petite jauge et infligent des dégâts inférieurs aux attaques de la transformation, Yokai, mais tout de même supérieures aux armes standard. Elles sont aussi très variées. C’est en combattant une créature de l’enfer qu’il sera possible d’en débloquer des variantes.

Nioh 2 propose des mécaniques RPG bien ficelées

En outre, le système RPG de Nioh 2 embrasse à la fois les statistiques du personnage, mais aussi ces capacités Yokai. De façon classique, le jeu met en place un arbre de compétences dont les embranchements sont représentés par la maîtrise des armes, de magie, de samouraï et hybride. Cette dernière est destinée à améliorer ses compétences sous forme Yokai comme la durée de la transformation. Ainsi, selon ses préférences de combat, le joueur peut améliorer ses combos et « faciliter » les combats.

 

L’équipement n’est pas à négliger non plus. Quitte à changer l’apparence de notre samouraï hybride, autant que ça lui serve aussi dans l’action. Nioh 2 comprend un nombre important d’armes et de pièces d’armure. Le loot est lui aussi très abondant, peut-être un peu trop. C’est ce que l’on reprochait déjà au premier opus. Ici, vaincre un ennemi ou ouvrir un coffre peut nous donner plusieurs éléments d’armure ou des armes de stats bien inférieures à ce que l’on possède déjà. Pour ce qui est des armes, elles seront utiles pour être converties en monnaie in-game afin d’acheter divers bonus. Mais les pièces d’armures sont trop nombreuses à notre goût. Nous nous retrouvons rapidement et régulièrement avec un inventaire plein à craquer pour au final jeter les trois quarts de la marchandise.

Mais il est tout de même intéressant d’observer les statistiques des armures et armes de plus haut niveau. S’ils offrent fatalement plus de défense et d’attaques, ces éléments cachent aussi des boost dans certaines catégories de combat. Tout ceci compilé aux compétences de guerrier et de Yokai fait des mécaniques RPG de Nioh 2 un ensemble solide qui donne aux joueurs tous les outils nécessaires pour adapter le jeu à leur façon de jouer.

Est-ce que je suis masochiste, docteur?

Nioh 2 est la suite que l’on espérait pour la franchise. Il reprend les bases du gameplay incisif du premier opus et lui incorpore un nouveau côté stratégique avec les transformations Yokai. Cela rend les combats plus impressionnants et diffère l’expérience des autres jeux du genre. La narration est également plus présente et ne laisse jamais le joueur dans le flou. On assiste à un défilé de personnages charismatiques, attachants dans un ensemble proprement scénarisé. Ne vous attendez pas à avoir des heures de cinématiques, Nioh 2 sait parfaitement choisir le moment idéal pour nous en fournir et marquer les moments clés de l’histoire. Préparez vos nunchakus et la balle anti stress, car l’aventure ne sera pas de tout repos. Mais quoi de plus gratifiant que de vaincre un boss qui nous a poussé dans nos derniers retranchements?

Certains ennemis de Nioh 2 sont surprenantsPoints positifs:

  • Une campagne plus scénarisée
  • Des personnages charismatiques
  • La forme Yokai est un véritable défouloir pouvant renverser l’issue d’un combat
  • L’arbre de compétences très complet
  • Le combat design aux petits oignons

Points négatifs:

  • Trop de loot inutile
  • Des graphismes qui ont peu évolué par rapport au précédent
  • La grosse difficulté peut en refroidir plus d’un


Fiche technique de Nioh 2 :Découvrez notre avis sur le jeu PS4 Nioh 2

Éditeur : Sony Interactive Entertainment
Développeur: Team Ninja
Date de sortie : 13 mars 2020 sur PS4
Type :  Action/RPG
Multi : oui
Langue : VOSTFR

RÉSUMÉ DU TEST
NOTE GLOBALE
8,5
Article précédentTEST – The Division 2: Warlords of New York
Article suivantL’E3 2020 serait annulé à cause du Coronavirus
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here