Les fans de la franchise Street Fighter savent pertinemment que le jeu ne sort jamais dans sa version définitive la première fois. Capcom a pris l’habitude de nous délivrer du contenu au fil des mois. A l’époque, ces mises à jour se présentaient sous forme d’éditions différentes.

Aujourd’hui, il est possible d’acheter ces mises à jour en digital histoire de ne pas repasser par la caisse plusieurs fois. Mais dans un désir de conserver la tradition des différentes itérations d’un même jeu, la Champion Edition débarque dans nos rayons. Supposée être la version la plus aboutie du jeu de baston sorti en 2016, cette version s’adresse principalement à ceux qui ont manqué le coche avec la version Day One ou l’Arcade Edition.

Un contenu massif pour Street Fighter V: Champion Edition

Street Fighter V: Champion Edition comprend donc toutes les mises à jour gratuites et payantes survenues dans le jeu depuis sa sortie. Cela comprend entre autres un copieux roster de 40 personnages jouables. Seth, le boss final de Street Fighter IV dans sa version féminine, a été incorporé en dernière minute comme bonus de célébration pour cette nouvelle sortie. En outre, Street Fighter V: Champion Edition c’est également 34 arènes et plus de 200 costumes, soit le contenu de 4 saisons entières. Autant vous dire que le jeu ne manque pas de quoi faire.

Mais ce n’est évidemment pas tout. Les joueurs bénéficient bien entendu de l’équilibrage peaufiné au fil des mois et des années. Ainsi, les combattants trouvent enfin une certaine équité dans les arènes, une chose primordiale pour un titre de baston.

Plusieurs modes de jeu pour varier les plaisirs

Si le titre original n’avait pas su vous convaincre à sa sortie, c’est sans doute à cause du gros manque de contenu. On avait notamment souligné l’absence totale d’un mode Arcade, ce qui fut corrigé par la suite avec une seconde édition du soft. Aujourd’hui, Street Fighter V jouit de ce mode incontournable, et même décliné en plusieurs versions. On retrouve à côté de ça un mode histoire scénarisé.

Dans ce genre de jeux, le mode campagne n’est jamais vraiment l’argument de vente principal. Néanmoins, dans le cas de Street Fighter V, c’est un excellent moyen de replonger dans le background de chaque personnage et de se mettre à jour sur leur situation dans le Fighterverse. Enfin, un mode versus et un mode Team battle viendront s’ajouter aux activités.

Street Fighter V comprend maintenant de nombreux modes de jeuCe qui permet de maintenir une certaine constance dans le temps passé sur le jeu, c’est très certainement les défis. disponibles pour un ou plusieurs jours, ils mettent en avant un ensemble du contenu que propose Street Fighter V: Champion Edition dans le but de faire varier les plaisirs du joueur. Cela va de missions classiques à des combats supplémentaires ou de la survie.

Côté gameplay, peu de choses semblent avoir changé depuis 2016. On retrouve bien entendu d’excellentes sensations de jeu, même si les vétérans de la franchise trouveront probablement des choses à redire. Ceci dit, le jeu fait désormais fureur dans le domaine de l’eSport, grâce à une réactivité aux petits oignons et des possibilités stratégiques infinies.

Street Fighter V: Champion Edition, indispensable?

Street Fighter V: Champion Edition est clairement l’expérience que l’on aurait souhaitée à la sortie initiale du soft il y a maintenant 4 ans. Il reprend désormais les modes les plus classiques de la franchise agrémentés d’un mode en ligne dont le netcode reste encore à parfaire. Ceci dit, de gros efforts ont été faits de ce côté, mais nous nous rabattrons toujours sur le bon vieux versus en local. Pour le petit aparté, un système de partie avec classement est lui aussi présent, histoire de monter dans les rangs des meilleurs joueurs.

Le mode histoire, bien qu’anecdotique, ajoute un certain cachet au tout. Il donne véritablement de la substance au jeu. Côté roster, nous avons une liste de personnages complète. Ceux-ci sont personnalisables à souhait, même si certains costumes restent payants tout comme certaines arènes.

Les 4 stages du Capcom Pro Tour sont en effet mis en vente séparément de cette nouvelle édition. Cerise sur le gâteau, il faudra compter 9,99€ pour chacun d’eux, ce qui n’est vraiment pas donné. Le jeu reste donc malgré tout accroché à un système de paiement de micros DLC qui en fera tiquer plus d’un. Mais rassurez-vous, rien de ce qui n’est pas inclus dans Street Fighter V: Champion Edition n’est indispensable. Pour conclure, nous préciserons que cette nouvelle édition n’est absolument pas nécessaire aux possesseurs de l’une des deux précédentes. Un pack d’upgrade est en effet disponible sur le PS Store et Steam pour 25€ environ.

Points positifs :

  • Un roster complet
  • Beaucoup de modes de jeu
  • Un équilibrage très satisfaisant dans l’ensemble
  • Les différents stages
  • Le prix juste au lancement

Points négatifs :

  • L’aspect micros DLC qui persiste malgré les éditions toujours plus complètes
  • Des serveurs en ligne à peaufiner


Fiche technique de Street Fighter V Champion Edition :Fiche technique de Street Fighter V Champion Edition

Éditeur : Capcom
Développeur: Capcom
Date de sortie : 14 février 2020 sur PS4 et PC
Type : Combat
Multi : Oui
Langue : Français

RÉSUMÉ DU TEST
NOTE GLOBALE
9
Article précédentCONCOURS – Remportez One Punch Man sur PS4
Article suivantGod of War : Un joueur découvre une scène cachée et inconnue de tous
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here