Fiche technique de Snack World Mordus de donjons – Gold :fiche technique de Snack World Mordus de donjons GoldÉditeur : Nintendo
Développeur: Level-5
Date de sortie : 14 février 2020 sur Nintendo Switch
Type : RPG
Multi : non
Langue : français

Il est parfois difficile pour les Européens de ne pas pouvoir essayer certains titres à ne sortir que sur le territoire nippon. C’était notamment le cas du très intrigant Snack World Mordus de donjons Gold. Ce RPG de Level-5 encore méconnu du public occidental avait eu droit à une sortie japonais sur Switch le 12 avril 2018, alors que nous commencions à peine à entendre sérieusement parler de Yo-Kai Watch, une autre production du studio. Le jeu est désormais disponible chez nous depuis la Saint-Valentin pour une petite cinquantaine d’euros seulement.

Après avoir négocié la diffusion d’une série animée dans nos contrées, Level-5 s’attache maintenant à nous convaincre de la crédibilité de son petit univers Snack Wold sur Switch. Il s’agit d’un RPG, et le joueur devra donc commencer la création du personnage. Bien qu’assez superficielle, cette personnalisation va permettre au joueur d’incarner un personnage issu de son imagination. Ceci notamment grâce au choix des proportions corporelles, la couleur des cheveux, la coiffure et autre.

Snack World, c’est une aventure immersive

Une fois validé, votre héros est directement plongé dans l’aventure et intégré malgré lui dans le scénario. Le roi de la ville de Tutti-Frutti vous retrouve inconscient près de son château. Votre personnage ne se rappelle en effet plus d’où il vient et qui il est vraiment. Une facilité scénaristique employée par Level-5 pour ne pas perdre trop de temps avec le contexte. Il faut avouer que le début du jeu n’est pas avare en informations, et il ne faut par conséquent pas encore embrouiller le joueur avec des détails futiles. Néanmoins, la trame principale est assez vite posée sur table. Elle se révèle être relativement simple. Le Royaume de Tutti-Frutti est menacé par l’horrible Sultan Vinaigre. L’objectif de cet antagoniste principal est de réveiller le dragon Smörg Åsbord, ce qui mettrait en danger les habitants de Tutti-Frutti.

Une approche scénaristique originale

Le concept de Snack World: Mordus de Donjons est assez particulier dans son approche avec le joueur. Régulièrement, les personnages brisent indirectement le quatrième mur. Dans les nombreux dialogues, il arrive que les personnages parlent du jeu en lui-même et du gameplay. Une façon peu courante de détendre l’atmosphère et rendre les personnages plus attachants vis-à-vis du joueur. De plus, l’humour est bien présent, mais reste assez discret, histoire de ne pas rendre le tout très pompeux.

Malgré son apparence enfantine, Snack World use de discours intelligents, alternant entre jeux de mots sur tout ce qui est lié à l’alimentation et discussions pourvues de sens. Durant nos sessions de jeu, nous n’avons jamais eu l’impression d’être en face d’un titre dédié à un public de bas âge. C’est donc une belle surprise de ce côté. Les développeurs de chez Level-5 ont un énorme savoir-faire avec les jeux d’aventure et tirent probablement le plus de bénéfices depuis leur développement des Aventures Layton. Le côté plutôt coloré et mignon serait quant à lui issu de l’inspiration de Yo-kai Watch.

Un gameplay copieux, mais accessible pour Snack World

Comme nous le disions, il y a beaucoup d’éléments à expliquer concernant le gameplay. Bien qu’accessible à tout type de joueur, Snack World comprend pas mal de mécaniques venant renforcer l’aspect RPG et donner aux joueurs de quoi établir des stratégies. Le jeu est basé sur l’exploration de donjons. Là, il faudra affronter plus de 200 créatures différentes pour réaliser des objectifs variés. S’en suit une progression du personnage avec un système de leveling et de compétence digeste.

À côté de ça, l’équipement est lui aussi très important. Le joueur pourra embarquer plusieurs armes au gamplay diversifié. Il sera possible de switcher entre des armes lourdes, légères ou à distance comme les bâtons magiques pour s’adapter à l’agressivité et aux points faibles des ennemis rencontrés.

Ensuite, le menu d’inventaire est l’endroit de gestion de l’équipement que porte notre personnage. S’il est bien possible d’acheter de nouvelles pièces d’armure efficaces à l’aide de la monnaie in-game, il est en revanche conseillé de farmer les ressources dans les donjons pour les fabriquer. L’argent ne coule pas à flots dans Snack World. Par conséquent, arpenter divers lieux à travers des quêtes annexes est une technique des plus bénéfiques pour le joueur.

Des défis vous attendent, cuistots ou non

Le soft sait par contre délivrer du challenge. Comme nous le précisions, l’aspect des ennemis et des personnages inspire la confiance, mais ce n’est pas pour autant qu’il faut se reposer sur ses lauriers. Il faut effectivement savoir parer, esquiver et attaquer aux bons moments pour ne pas se retrouver à terre. Précisons aussi qu’une jauge d’endurance ne permet pas d’attaquer à tout va. Dans Snack World, il faut aussi savoir temporiser et viser juste. La victoire est à portée pour celui qui sait adopter le bon comportement en fonction de l’ennemi se trouvant en face.

Pour terminer, appuyons la touche esthétique très agréable du titre de Level-5. Initialement sorti sur 3DS au Japon, le jeu affiche un univers 3D parfaitement modelé. On y retrouve pas mal de détail, que ce soit dans la ville de Tutti-Frutti ou dans les donjons. De plus, certaines rencontres et quelques moments de l’aventure se sont offert de petites cinématiques. Le jeu a également subi une traduction intégrale, tant dans les textes que les voix. Le générique ne fait pas exception à cette VF, ce qui rend le tout plus authentique pour les francophones.

Snack World, c'est aussi des rencontres de boss mémorablesLes apparences sont trompeuses

Snack World: Mordus de Donjons – Gold se révèle être une excellente surprise. Nous avons là un RPG insoupçonné qui sait délivrer un humour dosé et une aventure intrigante. Bien que le début du voyage écrase un peu le joueur d’éléments de gameplay et de dialogues explicatifs, la suite se déroule sans mal. L’aventure est prenante et le rendu visuel n’est vraiment pas désagréable. On le répète encore une fois, malgré une première apparence enfantine, le jeu est véritablement tout public et saura divertir les amateurs de RPG. Certainement la meilleure découverte de ce début d’année chez 4WeAreGamers.

Points positifs:

  • Un aspect RPG copieux
  • Des combats dynamiques et stratégiques
  • Le ton humoristique de l’aventure léger et plaisant
  • La traduction française est de qualité

Points négatifs:

  • Le début de l’aventure est chargé en informations
  • Le niveau de certaines quêtes assez inégal par rapport au nôtre
  • Les angles de vue qui viennent gêner la progression dans les donjons

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here