Electronic Arts viennent de confirmer que l’avenir de la franchise Need for Speed reviendrait au studio britannique Criterion. La nouvelle a été officialisée en même temps que le retour de Ghost Games, le studio en charge des derniers opus de la franchise, au nom de EA Gothenburg. Ce nom était initialement utilisé par ces équipes de développement avant d’être rebaptisées Ghost Games en 2012 pour la réalisation de Rivals.

Criterion, acteur principal des NFS nex-gen

Dans un entretient avec les journalistes du site gamesindustry.biz, EA explique que vouloir concentrer le l’aspect ingénierie des équipes chez EA Gothenburg afin de contribuer à l’élaboration d’un plus large panel de jeux. Après tout, certains membres du studio derrière les récents NFS étaient des concepteurs du moteur graphique Frosbite. L’éditeur avait pour habitude d’exploiter ce moteur graphique dans les jeux de ses différents studios.

Pour ce qui est du personnel artistique, Electronic Arts assure que la plupart sera transféré au studio britannique de Criterion pour travailler sur la franchise Need for Speed. Petit aparté, il fut mentionné que la série a encore un bel avenir devant elle. Nous pouvons donc aisément compter sur sa présence sur la prochaine génération de consoles.

Cependant, ces transferts d’équipe ne s’appliquent pas à tous. Hélas, il semblerait que plus de 30 emplois soient menacés. « En dehors des ingénieurs et de ceux que nous prévoyons de transférer à d’autres postes, il y aurait 30 employés supplémentaires à Göteborg, et nous espérons en affecter autant que possible à d’autres postes dans l’entreprise« .

Un bon présage pour l’avenir de la franchise?

Cela ne veut certainement pas dire que Ghost Games a fait un mauvais travail sur la série. Leur projet le plus récent, Need for Speed Heat, s’était révélé être un grand succès. Le jeu est désormais le titre NFS le plus vendu de cette génération, devant Payback et l’opus éponyme de 2015.

Criterion Games ont de leur côté un grand savoir-faire dans les jeux de course. Depuis sa création en 1995, le studio a travaillé sur de nombreux jeux Burnout ayant façonné le paysage du genre arcade mais aussi sur de bons opus Need for Speed comme Hot Pursuit en 2010 et Most Wanted en 2012. Par la suite, Criterion a progressivement laissé sa place à Ghost Games en collaborant sur Rivals pour finalement laisser le champs libre aux suédois deux ans plus tard.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here