Fiche technique de Monster Energy Supercross 3 :Éditeur : Milestone
Développeur: Milestone
Date de sortie : 04 février 2020 sur PS4, Xbox One, Nintendo Switch et PC
Type : simulation / course
Multi : oui
Langue : français

Un gameplay plus aérien et naturel

Dans Monster Energy Supercross 2, nous avions toujours l’impression que des forces additionnelles et contre nature propulsaient la moto dans les airs si le timing était bon, de même qu’il était difficile appréhender les atterrissages. Cette fois, le jeu délivre de meilleures sensations avec un sens accru du poids de la bécane. On ressent par ailleurs une plus grande difficulté à prendre de la vitesse dans les montées, le rythme de la montée étant d’office plus lent. Juste avant un saut, le joueur peut par exemple tourner sa moto dans un sens à l’aide du stick analogique pour bloquer le flux d’air et retomber plus rapidement pour mieux négocier le virage serré qui suit.

Monster Energy Supercross 3 propose un gameplay plus aboutiLe développement de la physique est  généralement bien réalisé mais il est toujours possible de faire appel à des aides au pilotage. De meilleures sensations de maîtrise à ce niveau rendent véritablement un jeu de simulation meilleur. Milestone semble l’avoir compris et c’est bon  signe pour l’évolution de la série. Quoi qu’il en soit, les néophytes devront prendre leur mal en patience avant de régner sur le classement des 250 ou 450 puisque le côté simulation faisant tout son effet, il faudra coupler la maîtrise des motos avec le dénivelé et les imperfections du terrain sur lequel on entre en compétition.

Là où le bât blesse à nouveau, c’est au niveau de l’IA qui semble rester à un niveau rétrograde. Les opposants donnent trop souvent l’impression de rester en retrait de la dispute pour la première place et sont cette fois rendus sous forme de fantôme afin d’éviter les accident, ce qui ne plaira pas à tout le monde.

Les équipes officielles sont de mise

Pour la première fois dans l’histoire de la nouvelle série de Milestone, Monster Energy Supercross 3 reprend les équipes officielles du championnat de motocross américain dans le mode carrière. Ce n’est qu’après avoir effectué le choix entre les 250 East et 250 West et avoir accompli une première épreuve au cœur du camp d’entraînement que le joueur recevra des propositions de sponsors et team officielles. Il fera par la suite son choix, et débloquera des éléments de customisation officiels s’il choisit une équipe déjà existante. Ceux-ci peuvent par après être utilisés en dehors du mode carrière, que ce soit en ligne ou en solo. Le mode carrière permet cette fois d’incarner une femme. Étant donné qu’elles sont de plus en plus nombreuses dans les catégories mineures, il est possible dans Monster Energy Supercross 3 de conduire un pilote féminin au stade de Champion des World Supercross. Dans le titre précédent, la campagne se présentait sous forme d’un calendrier d’événements et proposait d’entrecouper les épreuves avec d’autres challenges afin de remporter davantage d’expérience. Cela provoquait un effet à double tranchant avec pour risque de couper l’immersion dans la compétition.

Pour palier à ce problème, le studio Milestone pris la décision de supprimer cela dans le mode carrière de Monster Energy Supercross 3. Néanmoins, celui-ci incorpore encore une ou deux courses additionnelles en dehors du championnat. Celles-ci ne sont que de simples courses en extérieur et ne poussent pas vraiment le joueur à s’y intéresser.

Les équipes officielles enfin dans Monster Energy Supercross 3Certaines épreuves destinées à tester les compétences du pilote sous plusieurs facettes sont toujours bien présentes, les développeurs ont conscience que varier les plaisirs est un point essentiel dans un jeu de simulation pouvant vite paraître linéaire, mais celles-ci sont désormais rassemblées dans un mode à part.

Des serveurs dédiés mais imparfaits

Après avoir subit les foudres des fans dans les deux précédents titres vis-à-vis du multijoueur bancal, Milestone ajoute enfin des véritables serveurs dédiés à Monster Energy Supercross 3. Cela permet avant tout d’éliminer au maximum les lags et latences en partie, en tout cas sur le papier. Durant nos quelques courses face à d’autres joueurs en ligne, nous avons constaté que notre gameplay était fluide mais les opposants n’arrêtaient pas de laguer et faire des manœuvres très robotiques, un soucis qui, on l’espère, sera corrigé au plus vite. Notons ceci dit que les joueurs peuvent maintenant se rejoindre plus facilement et partir en course ou tout simplement rôder librement dans le complexe en coopération. Ce dernier a d’ailleurs été inspiré du complexe officiel dans lequel les différents constructeurs de moto viennent s’entraîner.

Du fun entre potes ou en ligne sur Monster Energy Supercross 3Enfin, le mode multijoueur accueille cette fois de nouvelles expériences de jeu comme la Chasse au trésor dans le complexe, le Point de contrôle ou la sortie, c’est à dire une course à l’envers durant laquelle les points sont attribués en fonction de notre position lorsque le compte à rebours tombe à zéro. Malgré tout, on regrettera l’absence d’un mode écran splitté pour apprécier ces petits défis en local avec des amis. Avec les grands écrans plats vendus à des prix attractifs, il est dommage de ne pas en profiter pleinement.

Monster Energy Supercross 3 est objectivement une évolution naturelle de la série sans pour autant parvenir à délivrer l’expérience de jeu ultime. On ressent pourtant toute la bonne volonté du studio de proposer un gameplay au plus proche du réalisme. Attentif à sa communauté, Milestone a su retirer certains éléments gênants et en créer d’autre, mais rien ne semble aboutir à quelque chose de solide. On attend surtout de lourdes améliorations au niveau de l’expérience en ligne, un mode écran splitté et une carrière plus immersive à la façon de ce que peut proposer les séries WRC ou F1. Le tout reste néanmoins très fun, et on se plait à parcourir le complexe entre amis ou créer des serveurs privés pour une bonne dose de fun entre potes.

Points positifs:

  • Les équipes officielles intégrées
  • Le camp d’entraînement plus complet
  • Une maîtrise aérienne plus naturelle des motos
  • Plusieurs modes de jeu multijoueur
  • Une campagne plus concentrée sur la compétition officielle…

Points négatifs:

  • … mais qui manque encore d’intérêt
  • Une IA encore fort limitée
  • Des serveurs dédiés qui ne sont pas au top
  • Pas de grosse nouveauté


SITE OFFICIEL DE MONSTER ENERGY SUPERCROSS 3


RÉSUMÉ DU TEST
NOTE GLOBALE
7,5
Article précédentTEST – Souris Corsair Scimitar RGB PRO
Article suivantLes Sims 5 pourrait se diriger vers du online cross-plateforme
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here