Fiche technique de Jormungad Tome 1 & 2 :

Public : 14+
Éditeur : Meian Edition
Date de sortie : 22 juilet décembre 2019
Date de sortie du prochain tome : 18 novembre 2019 (tome 3)
Pagination : 202 pages
Genre : Seinen
Auteur: Keitarô Takahashi
Nombre de volumes VO : 11
Nombre de volumes VF : 3
Situation de la série : Terminé

Synopsis de la série

Jonah, jeune enfant-soldat ne supporte pas les armes ainsi que ceux qui les utilisent et ceux qui les fabriquent. Pourtant, sa survie dépend d’elles, à tel point qu’il finit par rejoindre la milice privée de Koko Hekmatyar, une vendeuse d’armes au caractère atypique et enjoué. Accompagnés de soldats tous plus singuliers les uns que les autres, ils vont parcourir le monde et devoir faire face à des ennemis inattendus.

Entre les mordus de guerre, la jeune femme amoureuse de sa patronne ou encore un enfant qui tue de sang-froid, Jormungand est un sacré mélange ! Un mélange plaisant à suivre tout autour du globe. Petit à petit, vous découvrirez les origines du mal, ce monde corrompu que l’auteur nous dévoile avec subtilité au fil des pages.

Synopsis du tome 2

Koko est prise pour cible par les membres de Orchestra et s’engage dans une fusillade qui va lui valoir les foudres d’un agent américain. Durant cette bataille, les membres de son équipe vont montrer leurs plus grands talents, notamment pour venir à bout de Chinatsu, très dangereuses en cas de combat. Les ennemis de Koko s’avèrent être de plus en plus nombreux, et corsés. Son équipe devra se dépasser afin de sauver leur meneuse, et mettre tout le monde à l’abri sans s’attirer d’ennuis.

Arrivée soudaine d’une nouvelle licence dans le catalogue de chez Meian, le manga Jormungand tire directement son nom du serpent mythologique scandinave qui selon la légende, est si grand qu’il entoure le monde à lui seul, il fait d’ailleurs partie de l’un des signes qui annoncent le ragnarok, la fin du monde.

Premier tome et rapide insurrection dans l’histoire, l’auteur ne prend pas de gant ni de temps pour nous présenter son ouvrage, il nous plonge dans les méandres du trafic d’armes. On fait d’abord la rencontre du héros principal, Jonah, un jeune enfant qui a été victime avec ses parents d’armes à feu, il va vouer sa vie à les haïr et voudra tout faire pour les débarrasser de ce monde, ainsi que ceux qui tirent des profits des armes. Mais étonnement, il va faire la rencontre d’une jeune femme au caractère bien trempé qui se révèle être justement une trafiquante d’armes, elle va proposer à Jonah de rejoindre son camp et sa troupe d’élite.

Rarement un premier tome n’aura été aussi entraînant que celui-ci, tout ce passe très rapidement, peut-être même un peu trop rapidement, les éléments s’enchaînent, les personnages déboulent l’un à la suite de l’autre et le rythme global du tome 1 est assez soutenu et pourtant, ça marche. L’une des forces majeurs de ce tome, voir même de cette série est sans nul doute le personnage de Koko, la jeune trafiquante d’armes. Personnage haut en couleur par son tempérament explosif et totalement impulsif, elle parcourt le monde avec ses compagnons et Jonah afin de faire fluctuer son business quitte à éliminer tous les opposants qui se mettent sur son chemin. Nous allons également faire la rencontre de certains de ses compagnons, qui vont entièrement se dévoiler à nous pour quelques’un tandis que les autres vont rester encore dans l’ombre, attendant sûrement d’être mis en avant pour ce dévoiler. En fin de compte, ce sera Jonah qui va rester une énigme au lecteur, bien qu’il va lentement changer au fur et à mesure que les pages avance, il reste avant tout un enfant, mais ce dernier va devenir un être animé par la colère et la soif de sang.

Comme plusieurs licences qui débutent chez Meian, l’éditeur sort les deux premiers mangas afin que nous puissions pleinement les découvrir. Et ce tome 2 reste clairement dans la lignée du premier, c’est-à-dire un manga ou l’action pure et dure est le maître mot du manga. Si le tome 1 faisait une introduction par le biais de plusieurs missions, ici, Koko et Jonah vont devoir lutter pour leur survie à Dubaï après qu’ils aient été pris pour cible par un duo d’assassins aussi étrange que dangereux. Il faut avouer que même après 2 tomes, on se demande encore ou l’oeuvre souhaite nous emmener, allons-nous simplement suivre du début jusqu’à la fin les folles aventures de cette troupe de trafiquants d’armes ? Difficile à dire encore ici, car comme ex-piqué plus haut, Jormungand est un concentré d’action avec des scènes explosives et des fusillades à tout va dans les rues de grandes capitales mondiales. Encore une fois, le lecteur n’a pas une seconde pour se reposer, il est embarqué dans le monde chaotique qu’est Jormungand et les nombreux personnages du manga rendent l’oeuvre encore plus captivante.

Au niveau du dessin, c’est sûrement ça qui va rendre sceptique les amateurs d’œuvres japonaises. Bien que très dynamique, le coup de crayon du dessinateur est fin et léger, il semble vouloir donner plus d’intérêt à ses personnages et à leurs réactions faciales qu’à autre chose, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’arrière-plan est souvent peu détaillé au profit de ses héros.

En fin de compte, Jormungand est une jolie surprise, les personnages du manga font clairement la force de cette oeuvre 100% action. Nous resterons juste patients en attendant de voir les tenants et les aboutissants de cette oeuvre qui peut fièrement trôner dans votre bibliothèque sans problème.


SITE OFFICIEL DE JORMUNGAND TOME 1 & TOME 2


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here