Fiche technique de Prison School – Les Dessous de Meiko :

Public : 14+
Éditeur : Soleil Manga
Date de sortie : 14 août 2019
Pagination : 202 pages
Genre : Seinen
Auteur: ReDrop
Nombre de volumes VO : 1
Nombre de volumes VF : 1
Situation de la série : Terminé

Synopsis de la série

Meiko est une étudiante dévouée à la cause du Conseil clandestin des élèves dont elle est la vice-présidente. En charge de faire régner l’ordre, elle est devenue un personnage culte de Prison School en traumatisant les élèves de la gent masculine. Peu vêtue, transpirant beaucoup, son anatomie en a fait rêver plus d’un. Quoi de plus naturel que de lui consacrer un one-shot pour exposer sa personnalité si délicieuse ?

Prison School est sans conteste l’un des mangas les plus osés et culottés dans son genre, ayant du fan service assumé à foison et à chaque page, il a réussi à se faire une place dans le monde du manga malgré son style spécial. Il n’est donc pas très étonnant de voir apparaître dans les rayons de nos librairies un spin off sur l’univers du manga. Et qui de mieux que prendre pour ce spin-off l’une des figures emblématiques de l’histoire que Meiko. Découvrons donc ensemble ce que vaut concrètement Prison School – Les Dessous de Meiko.

Prison School – Les Dessous de Meiko n’est pas réellement une histoire à part entière à l’oeuvre originale, car au fur et à mesure que les pages s’enchaînent, l’on vient à découvrir des petits moments de la vie de la jeune étudiante. Et autant le dire tout de suite et sans langue de bois, on s’ennuie vite. Comme expliqué, le manga ne raconte rien de vraiment spécial, il s’agit d’événement parfois drôle, parfois cocasse dans la vie de Meiko par exemple promener un tas de chien, passer une prise de sang alors que Meiko déteste les aiguilles, faire un plateau-repas pour Marie, etc… À cela, il faut ajouter que le mange ne possède quasiment aucune bulle de conversation, on enchaîne simplement et bêtement les péripéties de Meiko au travers de plusieurs chapitres.

Et c’est là le réel problème, outre son lien entre Prison School, le personnage de Meiko et l’intervention par-ci et par-là de quelques personnages, l’intérêt pour le livre se perd au fur et à mesure que les pages se tournent.

Alors en fin de compte, que faut-il en retirer de Prison School – Les Dessous de Meiko ? Disons simplement que nous nous contenterons de l’oeuvre de base qui réussit largement à nous divertir et à nous faire rire là ou malheureusement, ce spin-off échoue.


SITE OFFICIEL DE PRISON SCHOOL – LES DESSOUS DE MEIKO


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here