Fiche technique de Greedfall :

Éditeur : Focus Home Interactive
Développeur: Spiders
Date de sortie : 10 septembre 2019 sur PS4, Xbox One et PC
Type : Action-RPG
Multi : Non
Langue : Anglais/VOSTFR

N’avez-vous jamais rêvé d’être le premier à fouler une terre encore inexplorée ? Y découvrir ses mystères et les nombreux dangers que ses vastes régions abritent ? Si c’est le cas, vous pourrez peut-être étancher votre soif d’exploration avec ce nouveau jeu développé par le studio français Spiders et édité par Focus Home Interactive.

Greedfall, un long voyage pour une noble cause

Votre histoire commence à Serène ou vous, membre illustre de la famille De Sartet est attendu sur un navire afin de prendre le large pour découvrir Teer Fradee et surtout allez chercher un remède pour lutter contre une maladie qui ravage votre pays. Une fois arrivée, vous allez vous rendre compte que la tâche sera légèrement plus compliquée que prévu étant donné que vous n’êtes pas seul sur cette île, vous devrez faire face au peuple local, mais également à des ennemis parfois hostiles comme les représentants de Thélème, les scientifiques orientaux, l’Alliance… Vous l’aurez compris, afin de bien coloniser, il faudra à la fois exterminer ceux qui vous gène, mais aussi faire des traités de paix, tel le bon diplomate que vous êtes.

Mais avant d’en arriver là, revenons au début. Dans Greedfall, vous commencerez par créer votre personnage, à vous de choisir si vous préférez incarner un homme ou une femme. Après avoir choisi votre sexe et vos caractéristiques physiques, vous devrez choisir quel type de personne vous êtes dans le jeu, vous aurez le choix entre l’archétype guerrier, technique ou magie. À la suite de cela, 3 autres sous-catégories s’offriront à vous, le but étant de déterminer quel personnage vous souhaitez être.

Et comme dans tout bon RPG qui se respecte, vous pourrez acquérir durant votre aventure divers points à transmettre à votre arbre de compétence. À noter que Greedfall vous conseille quelle option choisir en fonction de votre attribut, à vous de l’ignorer ou non.

En politique, tout est permis.

Comme vous l’aurez deviné, Greedfall vous imposera d’œuvrer avec ou contre les nombreuses factions qui composent le jeu. Bien évidemment, là où le titre se veut complet c’est qu’il vous mettra dans des situations ou vos choix auront une certaine importance. Ainsi, si vous souhaitez aider ou au contre manœuvrer contre une des factions citées précédemment, les autres réagiront en fonction de leur affinité. Durant toute l’histoire, vous devrez mener à bien missions et quêtes ayant pour but d’interagir directement avec les nombreuses factions de l’île et vous avez autant de choix pour les mener à bien. Une fois accomplie, vous verrez votre « réputation » grandir ou diminuer en fonction de vos actes, autant le dire tout de suite, impossible de contenter tout le monde, vous devrez à un moment ou l’autre briser des petits cœurs et de belles amitiés.

Savoir combattre c’est tout un art

Parlons maintenant combat, car même si Greedfall est un jeu ayant une grosse tendance géopolitique, vous devrez utiliser les armes pour mener à bien les négociations qui n’ont pas réussi à être conclue par la parole. Tout d’abord, vous ne serez jamais ou presque jamais seul, en règle général, vous serez accompagné d’au moins 2 alliés pour vous épauler, ses compagnons sont contrôlés par l’IA et cela peut amené à certaines occasions des petits moments gênants ou en fin de compte, vous ferez tout vous-même. Comme tout bons combattants qui se respectent, vous devrez vous trouver de l’équipement de poids pour mener à bien vos batailles, vous devrez donc améliorer et trouver des équipements toujours plus puissants que ceux que vous avez déjà, une mécanique déjà vue, mais qui a fait ses preuves depuis longtemps.

Reste à discuter de la maniabilité du personnage en combat et en zone de découverte et là c’est légèrement la dégringolade. Les combats sont dirigé de la manière à ce que vous devez esquiver et parer au bon moment les attaques ennemies, il est donc important de gérer correctement les nombreux aspects afin de ne pas être désavantagés lors du combat, mais ces derniers ses révèlent souvent brouillons lorsqu’un amas d’ennemis débarquent, nous allons nous retrouver à frapper parfois aléatoirement à condition de ne pas être gênée par les nombreux bugs de collision. À cela, il faut ajouter que la maniabilité du personnage est lourde et que par moment, l’on se demande s’il l’on ne contrôle pas un pétrolier plutôt qu’un être humain.

Pour terminer, outre les autres humains que vous affronterez, vous serez amené à combattre des créatures sur cette île mystérieuse, si leur chara-design est irréprochable, il faut admettre que le faible bestiaire fait grandement perdre l’intérêt au jeu étant donné que nous serons souvent amenés à rencontrer régulièrement le même style de créature.

Alors en fin de compte, Greedfall propose une histoire d’une certaine richesse avec des mécaniques qui rajoute un cachet au jeu, mais même s’il faut saluer l’audace du studio de nous fournir un scénario de qualité, ce n’est pas pour autant qu’il est exempt de défaut en termes de gameplay et du côté technique. Les nombreux bugs, la collision, les animations faciales et la rigidité du personnage agacent par moment au point que l’on vient à se demander pourquoi est-ce qu’on y joue encore. Selon nous, Spiders a eu d’excellentes idées sur ce titre, mais peut-être un peu trop ambitieuses pour eux.

Points positifs:

  • Un scénario original et riche en missions et quête annexe
  • Graphiquement honorable pour un AA
  • Une belle durée de vie (environ 25 heures voir plus en fonction de votre manière de jouer)
  • Une île fascinante à découvrir
  • Le système de réputation et de faction

Points négatifs:

  • Trop ambitieux pour ce studio dont on félicité quand même l’audace
  • Les bugs de collision
  • Certaines expressions faciales affreuses
  • Un personnage et un gameplay rigide

SITE OFFICIEL DE GREEDFALL


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here