Fiche technique de Call of Duty Modern Warfare :

Éditeur : Activision
Développeur : Infinity Ward
Date de sortie : 25 octobre sur PS4, Xbox One et PC
Type : FPS
Multi : Oui
Langue : français

Call of Duty fait partie d’une des franchises qui s’est vendues le plus dans le monde, Modern Warfare 2 a d’ailleurs été l’un des plus lucratifs de la boite. Et après un troisième épisode en deçà de ce que nous avait offert le deux, puis un Infinite Warfare en 2016 que tout le monde essaye d’oublier, la promesse audacieuse du studio était de ramener la franchise sur les rails tout en offrant une expérience différente de ce qui a été fait par le passé. Ainsi, après des mois et des mois de vidéos de gameplay, images, teasing, nous avons enfin la possibilité d’y jouer, voici notre avis sur le titre.

Une campagne qui se cherche

L’un des chevaux de bataille de la licence Modern Warfare est d’offrir une expérience et une histoire à la fois convaincante, mais aussi marquante. De nombreux trailers étaient d’ailleurs axés sur cette nouvelle campagne qui se voulait être plus percutante, plus sombre et surtout plus mature. Si dans l’ensemble, Infinity Ward a tenu sa promesse, cette nouvelle campagne laisse un amer goût de trop peu. Les fans y verront sûrement leur compte grâce à certaines missions qui s’axe sur la stratégie, la discrétion, mais il faut tout de même avouer qu’elle manque de panache et de la touche Modern Warfare. Vous incarnez à tour de rôle plusieurs personnages qui se trouvent mêlés à un conflit bien qu’on se demande qu’elle est la place des Américains là-dedans, mais surtout, les héros ne dégagent rien, les missions sont vides et vous n’avez aucun frisson comme c’était le cas avec les trois premiers jeux par exemple. Pour les plus sceptiques, il suffit de se rappeler les scènes mythiques comme l’incursion de Price à travers Prypiat, la scène de l’aéroport, ou l’explosion de l’avion. 3 scènes marquantes, 3 jeux à la campagne excellente et surtout avec une certaine profondeur dans le scénario sans pour autant diaboliser les ennemis. Car ce Call of Duty Modern Warfare rend finalement les Russes très manichéens, ils sont méchants parce qu’ils sont méchants, ils n’ont d’ailleurs aucune honte à envahir un village et tuer hommes, femmes et enfants, c’est bien connu. Nous n’irons pas jusqu’à dire que le jeu fait une campagne anti-russe, mais le scénario est finalement là pour introduire le futur opus qui espérons, sera un poil moins américanisé.

Une IA qui nage entre une huître et un terminator

L’un des très nombreux problèmes des Call of Duty en campagne et autre mode ou c’est l’ordinateur qui gère les alliées comme les ennemis, c’est l’IA. Et que serait COD sans cette fameuse intelligence artificielle aux fraises ? Durant la campagne, vous serez très certainement avec les frères d’armes les moins utiles du monde, sauf quand c’est scripté ou par de rares moments ou ils arrivent à toucher l’ennemi. Il ne faut donc absolument pas compter sur eux, car si vous osez vous reposer un petit peu, c’est la mort assurée qui vous attend. Même si vous êtes dans un étroit couloir et que 3 Navy Seals surentrainés vous suivent, si vous avez le malheur d’être en première ligne et pas assez attentif, vous tomberez.

Par contre, lorsque vous aurez terminé la campagne, vous serez peut-être tenté de faire les opérations spéciales ou Spec Ops afin de progresser dans le mystère qui entoure le jeu. Vous tomberez par terre quand vous verrez à quel point la difficulté est ridiculement atroce. Les ennemis arrivent par centaine, ils savent directement ou vous vous trouvez et si vous souhaité vous reposer, ils vous jetteront pile à l’endroit ou vous êtes des grenades, cocktails Molotov et autres engins explosifs tels que des mortiers.

Nous clôturerons en parlant assez brièvement du monde multi. Cette année, Activision a opté pour un jeu sans DLC, ainsi, chaque joueur est logé à la même enseigne, tout le monde aura droit au même contenu que cela touche l’ajout de nouveaux modes ou l’implantation de map inédite, ce qui reste un geste devenu rare en 2019 même si Call of Duty Modern Warfare dispose de 21 cartes au lancement. Chacune d’entre-elle pourra contenter le joueur qui est en vous, elles sont agencés de manière à ce qu’elle propose une expérience de jeu toujours différente, cela allant de vaste étendue de terre, à des zones beaucoup plus restreintes favorisant ainsi le combat rapproché et en passant même par des cartes qui se déroulent uniquement durant la nuit et favorisant ainsi le mode vision nocturne. Petite mention pour celle-ci qui ressemble bien plus à la vision que produisent de véritables lunettes plutôt qu’un simple filtre vert sur l’écran comme c’était le cas dans les anciens jeux de la saga.

Le mode Online en lui-même est assez similaire à ce qui était visible dans les précédents Call of Duty, on retrouve les mêmes modes qui sont MME, R&D, Domination, Ground War ou vous pourrez faire du 32 vs 32… Il est clair que pour certains aspects, Activision s’est inspiré de son concurrent direct, Battlefield, cela favorisera en toute logique des maps plus grandes, un plus large choix de spawn et bien évidemment, quelques joueurs qui iront se loger aux 4 coins en attendant patiemment qu’un autre passe dans son viseur. Le mode online est donc amusant et plaisant sans pour autant être frais, une feature plutôt sympathique est la customisation quasi totale des armes, vous pourrez les modifier au grès de vos envies en passant du canon à des pièces plus précises.

Alors finalement, est-ce que ce Call of Duty est dans le même ADN que les trois premiers ? À nos yeux, clairement pas, l’histoire est bien moins exploitée, moins riche et surtout moins marquante que ce que nous avais proposé ne serais-ce que le deuxième épisode sur PS3 et XBox 360. Et même si l’épisode 2019 est un Remake avec de nouveaux enjeux et un scénario différent, on sent qu’il souhaite s’imprégner de l’ADN des MW. Néanmoins, le jeu n’est clairement pas à jeter à la poubelle, pour ce qui est du mode campagne, certains points sont à revoir, mais on ne peut en aucun cas critiquer les qualités graphiques et architecturales du jeu.

Points positifs:

  • Une nouvelle conception du gameplay intense, nerveuse et réaliste
  • Un Tay-tracing impressionnant
  • Le bruit des armes
  • Les missions de nuit qui requiert la vision nocturne
  • Le crossplay pour le mode online
  • Des modes de jeux pour tous les goûts
  • La customisation des armes
  • Les missions supplémentaires Spec Ops
  • Le fan service et Cpt Price

Points négatifs:

  • Une IA atroce et aux fraises
  • Une campagne qui a une durée de vie ridicule même pour un COD
  • Un scénario manichéens ou les russes sont diabolisés et ou les américains sont les saints sauveurs
  • Il manque la petite touche MW

SITE OFFICIEL DE CALL OF DUTY MODERN WARFARE


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here