Fiche technique de The Witcher 3:

Éditeur : Nintendo
Développeur : CD Projekt RED
Date de sortie : 15 octobre 2019 sur Nintendo Switch
Type : RPG
Multi : non
Langue : français

Disponible il y a maintenant plus de 4 ans, The Witcher III: Wild Hunt reste encore à l’heure actuelle l’un des RPG les plus appréciés de cette génération. Et pour cause, le studio polonais CD Projekt RED? maintenant attelé à la réalisation du très ambitieux Cyberpunk 2077, a su renouveler beaucoup de choses au sein de la franchise et proposer un contenu à la fois dense et riche sur le plan visuel. Aujourd’hui, les développeurs ont réussit l’impensable, compacter cet énorme univers dans une petite cartouche Nintendo Switch. Mais ce portage est-il convaincant vu le manque de performances techniques de la console hybride face à ses grandes sœurs de chez Microsoft, Sony ou même les PC haut de gamme?

Nous allons tout de suite mettre les choses au clair en ce qui concerne ce portage, c’est qu’il n’est évidemment pas au niveau des autres versions. Néanmoins, c’est plutôt sur l’aspect technique que le soft parviendra à nous impressionner. Avec The Witcher III: Wild Hunt, la Nintendo Switch accueille un jeu très ambitieux collant aux basques de Zelda Breath of the Wild et, si tout n’est pas parfait, certains éléments nous feront tirer notre chapeau bien bas. Ici, les feuillages sont moins denses, la distance d’affichage est réduite par un effet de flou, les temps de chargements sont un peu plus longs et surtout, la résolution a été revue à la baisse. En, mode TV, la Nintendo Switch propose un rendu en 720p contre 540p en mode portable ou moins dans les zones les plus denses. Dans le premier cas,  le résultat peut être assez peu convaincant sur des TV 4K, par exemple mais c’est principalement en mode portable que tout parvient à nous impressionner.

Un univers dans le creux de la main

Pour les joueurs n’ayant jamais touché au dernier RPG en date de CD Projekt RED, la version Nintendo Switch est une prise de contact assez convaincante. Premièrement, on remarque immédiatement une fluidité acceptable et une intelligence artificielle identique aux autres machines. De plus, là où l’on pouvait penser que CD Projekt RED devrait faire des sacrifices pour porter leur jeu sur une cartouche de 32GB, le résultat est superbe. La densité des foules, les nombreux éléments de décors, la texture de l’eau… tout est remis presque à l’identique et, bien qu’une certaine décoloration peut se faire ressentir vis-à-vis des autres versions, cela reste très convaincant, surtout en mode portable.

Ceci dit, il faut garder à l’esprit qu’amener ce jeu sur Nintendo Switch imposait quelques contraintes, à commencer par les effets de popping qui sont assez présents durant les phases de gameplay comme pendant les cinématiques, ce qui peut dans certains cas être assez dérangeant. Au même titre, comme nous vous le disions plus haut, CD Projekt RED ont du compresser l’ensemble pour l’apporter sur la cartouche de jeu. Ainsi, les textures et le sound design a subit quelques dégradations qui restent malgré tout acceptables en mode portable.

Une prouesse technique

Globalement, The Witcher III sur Nintendo Switch semble avoir d’abord été pensé pour le mode portable. Malgré quelques sacrifices au niveau de la compression des textures, de l’audio, de la résolution et de la décoloration générale, le tout est assez convaincant lorsque l’on reste en mode nomade avec la console. Cette version est certes incomparable avec les autres, mais c’est d’avantage la portabilité de tout l’univers The Witcher III qui impressionne puisque l’expérience de jeu en elle-même reste inchangée. Tout le contenu du jeu et de ses deux énormes extensions y est et le gameplay est authentique. Pour un premier contact avec le RPG du studio CD Projekt RED, cela reste suffisant et techniquement parlant, c’est une véritable prouesse d’avoir pu ramener tout ceci sur une simple petite cartouche de jeu.

Points positifs:

  • Tout le contenu présent sur la cartouche, une belle prouesse technique
  • Un gameplay intacte
  • Le niveau visuel reste malgré tout assez convaincant

Points négatifs:

  • Assez moche en mode TV
  • La compression des textures et du son
  • Les effets de popping et l’aliasing fort présents
  • Le prix de lancement


SITE OFFICIEL DE THE WITCHER 3: WILD HUNT


 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here