Fiche technique de Joker L’homme qui rit:

  • Prix : 15,5 EUR
  • Public : 12+
  • Collection : DC Deluxe
  • Date de sortie : 27 septembre 2019
  • Pagination : 168 pages
  • Scénariste: Ed Brubaker
  • Dessinateurs: Michael Lark, Doug Mahnke
  • Contenu vo: Batman: The Man Who Laughs + Gotham Central: Soft targets #12-15

Avec la sortie du film Joker de Joaquin Phoenix au cinéma, comment passer à côté d’une si belle opportunité de parader avec un beau catalogue de livres sur le criminel le plus rusé et sanguinaire de Gotham? Urban Comics a ainsi préparé son coup depuis des mois avec l’arrivée de quelques ouvrages alléchants dont Joker L’homme qui rit, un récit hommage à Frank Miller, icône de l’industrie des comics et idole de Ed Brubaker, écrivain de cette nouvelle histoire venant s’enrichir de quelques numéros de Gotham Central (Coll. DC classiques) pour enrichir son contexte.

Un nouveau criminel hante les rues de Gotham City, ornant le visage de ses victimes d’un sourire crispé et indélébile.Le meurtrier lève bientôt le voile sur son identité, en passant en direct à la télévision. Il menace alors de polluer les réservoirs d’eau de la ville, promettant à tous les téléspectateurs qu’ils ne tarderont pas à « mourir de rire ». Mais celui qui se fait appeler le Joker va devoir faire face au justicier de Gotham et rencontrer pour la première fois celui que l’on appelle le Batman…

Cette nouvelle histoire se met donc en place de la plus belle des façons, avec une première rencontre entre le Joker et le plus grand détective de tous les temps, Batman. La trame est assez simple, prévisible mais les dessins Doug Mahnke parviennent à capturer tout le mal que représente le joker. Que ce soit des scènes où le criminel s’adresse à Gotham avec un visage respirant la folie ou l’image de ses victimes tuées avec un poison hilarant, le tout délivre une ambiance très oppressante qui donne véritablement la sensation que Bruce Wayne a de quoi s’en faire à propos de ce personnage, et que notre brave Gordon est dépassé par les événements.

Pour ce titre, le plus impressionnant reste donc le travail effectué sur les planches, que ce soit au niveau des dessins ou de la colorisation. Le scénario est quant à lui très classique mais respecte totalement la facette diabolique du joker. Tout en s’inspirant de Frank Miller, Ed Brubaker exploite énormément le côté psychologique de Batman et Gordon pour que le lecteur puisse pleinement s’immerger dans ces deux personnages et ressentir au mieux l’ambiance qui règne au fil des pages. Joker L’homme qui rit ne manque toutefois pas d’action mais c’est avant tout l’identité même du criminel et son audace qui sont explicitement mis en avant.

Cet ouvrage est au final un bon classique à savourer si vous êtes fan du Joker. Le scénariste parvient sans aucun mal à nous délivrer sa vision d’un clown maléfique, très rusé et que même Batman peut avoir du mal à anticiper. Comme le dit le justicier lui-même, il est difficile de prévoir ce que compte faire un maniaque de ce genre et cela apporte au récit une touche d’incertitude très plaisante. Accompagnez cela de dessins capturant parfaitement l’ambiance oppressante régnant sur Gotham et on assiste à quelque chose de très concret et efficace. Histoire de compléter la chose, certains épisodes de Gotham Central (Coll. DC classiques) publiés en 2002 ont été ajoutés histoire que le bouquin ne soit pas trop maigrelet.

En somme, si vous êtes un fervent admirateur du Joker, ce nouvel épisode « L’homme qui rit » est sympa à découvrir mais il faudra garder à l’esprit que la seconde moitié du livre est assez différente sur le plan artistique et fera peut-être office de doublon si vous avez suivi la saga des Gotham Central.


SITE OFFICIEL DE JOKER L’HOMME QUI RIT


APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
7,5
Article précédentAvis – Teen Titans Rebirth Tome 1 (Urban Comics)
Article suivantFortnite Chapitre 2: tout ce qu’il faut savoir
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here