Remake du terrifiant Simetierre de 1989 basé sur le roman de Stephen King, cette nouvelle version « made in 2019 » a pour principe de reprendre le concept de base et d’en modifier quelques aspects pour rendre le tout plus angoissant. Il faut avouer que le film original a assez mal vieillit de nos jours et peine à effrayer les plus tendres d’entre-nous. Avec les réalisateurs Kevin Kolsch et Dennis Widmyer aux commandes, il était difficile de se faire un apriori sur cette reprise en mains mais, fort heureusement, les premières bande-annonces du film étaient assez convaincantes. Si vous ne vous souvenez pas de l’aventure originale, en voici un petit extrait destiné à rafraîchir vos mémoires:

Le docteur Louis Creed, sa femme Rachel et leurs deux jeunes enfants quittent Boston pour s’installer dans une région rurale du Maine. Près de sa maison, le docteur découvre un mystérieux cimetière caché au fond des bois. Peu après, une tragédie s’abat sur lui. Creed sollicite alors l’aide d’un étrange voisin, Jud Crandall. Sans le savoir, il vient de déclencher une série d’événements tragiques qui vont donner naissance à de redoutables forces maléfiques.

simetierre 1989 stephen king30 ans mais indémodable

L’œuvre de Stephen King avait pour particularité d’opposer deux identités parfaitement en contraste dans le couple de protagonistes. D’un côté, nous avons Louis qui dégage une vision très rationnelle des chose de par son métier de médecin très terre à terre. A l’opposé, nous avons Rachel, plutôt croyante et mentalement affectée par son enfance difficile du à sa sœur très malade lui ayant mené la vie dure dans sa jeunesse. leur déménagement va totalement renverse cette tendance alors que la famille découvre un cimetière animalier non loin de leur nouvelle habitation. Louis va alors faire d’étonnantes découvertes et un accident familial tragique va le fragiliser mentalement et le pousser à commettre la pire chose que l’on puisse faire en plein deuil: réveiller les morts. C’est alors que sa femme tentera de faire pencher la balancer afin de remettre sur pied le médecin.
Cette nouvelle version de Simetierre remet totalement les personnages au goût du jour. Si la direction artistique de 2019 aide à porter un regard neuf sur cette production cinématographique, le remaniement comportemental et le superbe jeu d’acteurs aide au spectateur à véritablement s’immerger dans cette aventure glauque. Les effets spéciaux sont eux aussi franchement réussis et parviennent à rajeunir certaines séquences en négociant beaucoup mieux avec les jeux de lumière et les variations de décors. plusieurs jours après avoir visualisé le film, nous restons encore admiratifs des performances remarquables de Jason Clarke en particulier dans le rôle de Louis Creed retranscrivant à la perfection la détresse et l’anxiété du docteur passant par plusieurs états d’esprit plutôt contrastés. La petite Jeté Laurence est elle aussi assez convaincante dans un rôle pourtant difficile à gérer et au comportement très varié.
simetierre remake 2019

Des variantes bien venues

Cette fois, on notera tout de même une évolution cruciale dans ce remake par rapport au film de 1989. En effet, les scénaristes ont opté pour une représentation physique de la barrière séparant le monde des morts et des vivants. Si la conception de celle-ci sous la forme d’un immense tas de bois posé dans la forêt pourrait faire tiquer certains esprits conservateurs, il faut avouer que l’idée est plutôt originale et incruste un monde irréaliste en pleine campagne, hors de la vue de tous ceux qui ne franchissent pas cet obstacle.
Ce remake de Simetierre est définitivement une très belle initiative qui délivre un regard neuf sur une œuvre culte de l’horreur. Les effets spéciaux actuels et le parfait jeu d’acteurs que délivre le casting permet au film de revivre et se faire connaître auprès d’un public plus jeune. Plus moderne, plus joli et plus effrayant, il ne peinera sans doute pas à convaincre les fans de la première heure et les amateurs de frissons, dans une atmosphère comparable aux autres œuvres de l’écrivain. A quand un remake de Rose Red?

Une version 4K consistante?

En 2019, rares sont les nouvelles productions à ne pas sortir en Ultra HD. La 4K s’incruste petit à petit dans nos habitudes et Simetierre propose également cette expérience visuelle moderne avec un master classique et une piste sonore française qui l’est tout autant. Si les anglophones ou amateurs de VOSTFR pourront profiter du Dolby Atmos avec les appareils compatibles, les autres se serviront d’une version Dolby Digital 5.1 traditionnelle aux doublages assez convaincants. C’est véritablement du côté des bonus présents sur le Blu-ray que l’intérêt se joue. Universal Pictures nous délivre notamment une fin (assez peu) alternative mais aussi des scènes coupées. Une section « Terreurs Noctures »  propose quant à elle quelques séquences frayeur en marge d’un making-of intéressant et d’une séquence dans laquelle le vieux Jud Crandall, personnage central de Simetierre,  nous raconte l’histoire de Timmy Baterman, un soldat revenu de guerre (Vietnam dans ce cas) et premier ressuscité dans le cimetière, une séquence du livre hélas absente du film et que l’on aurait peut être souhaité voir sous forme de flash back. Bien que visuellement pauvre, celle-ci est néanmoins intéressante pour l’enrichissement du contexte du film.


SITE OFFICIEL DE SIMETIERRE


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here