Les salles d’évasion ou « escape rooms » ont plus que jamais le vent en pompe et ne cessent de se renouveler. Ce business très lucratif ne cesse d’attirer de plus en plus d’adeptes grâce à des thèmes uniques attirants petits et grands. Mais d’où vient la folie des salles d’évasion ? Quelles sont les dernières nouveautés ?

Rétrospective

Née au Japon en 2007 avant de se répandre un peu partout dans le reste du monde, l’escape room est un vrai phénomène qui séduit les fans d’énigmes et d’aventures. Enfermés dans une pièce thématique, les participants doivent résoudre des puzzles et des énigmes afin de pouvoir s’échapper et atteindre la sortie. On retrouve des casse-têtes, jeux d’adresse, charades et autres jeux de réflexion, un peu comme un Fort Boyard des temps modernes, la salle d’évasion est une tendance qui ne dément pas.

D’ailleurs, c’est aussi un marché très lucratif qui attire les entrepreneurs à la recherche d’un nouveau projet. Selon une interview de Spencer Wong, créateur d’une escape room à Los Angeles, il faut compter environ 100,000$ pour mettre en place sa salle et la sécuriser. En effet, chaque bâtiment accueillant un public doit être muni de dispositifs de sécurité notamment d’extincteurs, alarmes, une sortie de secours, des disjoncteurs, etc. Mais aussi d’un décor fidèle et minutieux qui ne décevra pas les fans.

De Harry Potter à Stranger Things

Il existe aujourd’hui des milliers d’escapes room partout dans le monde avec différents thèmes passant des plus génériques comme le sous-marin, le coffre de banque mais aussi des salles plus populaires comme Harry Potter « school of magic » à Londres ou la cabine d’Hopper de « Stranger Things » en Amérique, une nouveauté pour les admirateurs des scènes de films qui peuvent visiter la cabine du célèbre policier tout en essayant de résoudre de multiples puzzles.

En effet, les créateurs de salles d’évasions essayent d’attirer les petits comme les grands mais aussi les fans de jeux vidéo en créant un vrai sentiment d’immersion à la mode Tomb Raider/Uncharted avec des puzzles à résoudre pour les joueurs en soif d’une aventure plus réaliste qui peut être partagée avec ses amis ou sa famille.

En France, on retrouve « The Plane » où les joueurs doivent s’échapper d’un avion sur le point de s’écraser mais aussi le « Lost Asylum » situé dans un hôpital psychiatrique.

Et vous, que pensez-vous des « escape room » ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here