Fiche technique de Bakemonogatari Tome 3 :

Public : 12+
Éditeur : Pika Édition
Date de sortie : 11 septembre 2019
Date de sortie du prochain tome : 6 novembre 2019
Pagination : 192 pages
Genre : Shonen
Scénariste :  NisiOisiN
Dessinateur : Oh!Great
Prix : 7,20 €
Nombre de volumes VO : 6
Nombre de volumes VF : 3
Situation de la série : En cours
Critique du tome précédent : Bakemonogatari Tome 2

Synopsis de la série

Koyomi Araragi est un lycéen un peu particulier  : mordu par une vampire âgée de 500 ans, il doit composer avec des capacités hors du commun qui le rendent, malgré lui, sensible aux phénomènes surnaturels… Un jour, il rattrape Hitagi, une de ses camarades de classe, alors qu’elle chutait dans les escaliers. Quelle n’est pas sa surprise quand il découvre qu’elle ne pèse pratiquement rien  ! Très vite, Koyomi réalise qu’une entité chimérique a pris possession de la jeune fille  et qu’il va devoir lui  venir en aide…

Synopsis du livre

Épaulé par Hitagi, Koyomi entreprend de guider la petite Mayoi hors du labyrinthe dont elle est prisonnière, afin qu’elle puisse retrouver sa mère. Malheureusement, l’affaire est plus ardue qu’il n’y paraît. Impossible d’en trouver la sortie ! Mais petit à petit, Koyomi est envahi d’un terrible doute : quelque chose cloche, c’est certain. Mais quoi… ?

Nous voici dans la dernière partie de l’arc Mayoi Hachikuji et de l’anomalie de l’escargot. Nous retrouvons Araragi qui continue de passer son dimanche en compagnie de la jeune fille de 10 ans, car après une dispute avec ses deux petites sœurs, il se refuse tout simplement de rentrer chez lui pour devoir leur faire face et potentiellement devoir s’excuser. Araragi tente par tous les moyens de la ramener aux côtés de sa mère, mais pour une raison qu’il ignore encore, il ne trouve pas le chemin, ils sont tous pris dans une chimère, celle de l’escargot perdu.

Ainsi donc, l’arc sur Mayoi prend fin après deux volumes et la fin est tout simplement stupéfiante et touchante. Durant toute la lecture, nous viendrons à nous attacher très rapidement de cette jeune fille au caractère tranchant et vif qui n’hésite pas à lancer des pics en direction Araragi. Comme dans le précédent volume, l’action se passe par la parole et cette fois-ci plus que jamais, l’auteur va même jusqu’à dissimuler plusieurs indices sur l’intrigue de cet arc, mais elles sont tellement bien placées que nous n’y prêtons même pas attention. Et bien que certains personnages fassent leurs apparitions comme Hanekawa ou Oshino, le personnage principal reste Mayoi.

Ce troisième tome de Bakemonogatari continu d’ailleurs de jouer sur l’humour et la soi-disant perversité de Araragi ce qui donne encore une fois des moments cocasses et hilarants. Mais cet humour s’estompera vite vers la moitié du manga pour annoncer une vérité déchirante et inattendue. Si la nouvelle nous a surpris, elle nous a également affectés étant donné que la relation entre les deux protagonistes de l’histoire a évolué tout au long des tomes deux et trois.

Nous conclurons par saluer encore une fois le dessin qui est très beau et bien détaillé, les expressions sur les visages des personnages transcendent le dessin et cela vient directement nous impacter. Une petite mention spéciale pour la mise en oeuvre sur 6 pages d’un événement encore une fois inattendu vers la fin du tome.

Alors pour finir, qu’avons-nous pensé de ce tome trois ? Tout simplement qu’il conclut à merveille cet arc, il aura réussi à faire évoluer la relation de plusieurs personnages et aura même éclairci certaines zones d’ombres vis-à-vis des protagonistes. Nous sommes plus impatients que jamais de découvrir la suite du manga.


SITE OFFICIEL DE BAKEMONOGATARI TOME 3


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here