Bethesda aura surpris plus d’un fan de DOOM et possesseur de Nintendo Switch avec l’annonce surprise de l’arrivée des trois premiers opus originaux sur la console hybride. C’est effectivement en cette fin de mois de juillet que l’éditeur a annoncé sa collaboration étroite avec Nintendo pour nous proposer les trois premiers FPS de id Software pour un prix dérisoire sur le eShop de la console.

DOOM est éternel

Bethesda et Nintendo ont entamé une véritable histoire d’amour avec la Nintendo Switch. Le reboot de la franchise a en effet eu droit à un portage sur switch et, quelques années plus tard, ce n’est autre que le tout nouveau DOOM Eternal qui est attendu en version nomade par les adeptes de dézinguage de démons. Peu étonnant alors de voir s’étoffer le catalogue de la série sur la console.

DOOM, initialement sorti en 1993 et né d’un concept révolutionnaire qui inspirera la presque totalité des FPS que nous connaissons actuellement, est en effet proposé à environ 5€ et ne pèserait que quelques 385 Mo puisqu’il embarque le contenu original du jeu mais aussi le fameux quatrième acte « Thy Flesh Consumed » ainsi que des fonctionnalités multijoueur locales pour que les fans puissent s’aventurer en coop dans les couloirs sinueux du jeu ou s’affronter en match à mort. Nintendo nous gratifie ensuite de sauvegardes sur le cloud. DOOM II, suivant de près son prédécesseur puisque sorti en 94, comprend sur switch l’ensemble du contenu original, les mêmes fonctions multijoueur que l’opus original mais également les niveaux bonus « The Master Levels« . Enfin, DOOM 3 est quant à lui plus récent (2004), proposé à presque 10 euros et demandera plus de 9 Go d’espace de stockage pour nous réjouir d’une campagne plus charnue et scénarisée ainsi que de ses extensions « Resurrection of Evil » et « The Lost Missions« , le tout pour la première fois chez Nintendo.

Des gunfights soutenus, équipez-vous!

Voilà donc que notre Nintendo Switch se transforme en arme de guerre avec l’arrivée de shooters indétrônables et ayant marqué l’industrie à jamais. Il faut avouer que jouer aux premiers DOOM dans leur version originale à un certain charme et que le tout étant appréciable à plusieurs, on ne peut que se réjouir. Soulignons par ailleurs la sage décision de Bethesda d’avoir retiré l’obligation de connexion en ligne aux serveurs en ligne pour accéder aux jeux, même uniquement à la campagne solo, grâce à une mise à jour survenue quelques heures à peine après le lancement de la trilogie. Une fois qu’une foule de fans de DOOM est en colère, il vaut mieux l’écouter…

Comme tous les FPS, nous précisons tout de même que les Joy-Con de la Nintendo Switch ne se prêtent pas vraiment à merveille pour ce style de jeu, n’offrant pas suffisamment de réactivité au niveau des joysticks. Nous ne pouvons donc que vous conseiller de vous munir d’un pad Nintendo Switch Pro Controller ou l’équivalent afin de trouver de bonnes sensations de jeu ou de se rediriger vers les versions Xbox One/PS4 également disponibles. Il n’y a pas à dire, écorcher des démons à vif avec une bande-son inoubliable à du bon, où que l’on soit, en attendant les prochaines aventures qui promettent d’être diaboliques.

Proposés à un prix défiant toute concurrence, al trilogie DOOM débarque enfin sur Nintendo Switch pour venir compléter un catalogue Bethesda en constante expansion. Il faut dire qu’après avoir goûté au reboot et en attendant la sortie de l’opus Eternal fin d’année, il n’y a rien de mieux que de se replonger dans ces trois expériences FPS incontournables et à l’origine de bon nombre de shooters que nous connaissons actuellement. L’expérience DOOM ne semble pas avoir pris une ride grâce à un gameplay incisif et une bande-son très symbolique. Une fois munis d’une manette pro Nintend ou l’équivalent, la nostalgie fait tout son effet et les enfers trembleront devant vous et cet arsenal d’armes dévastatrices. Dézinguer des démons était, est et restera jouissif au possible!

Points positifs:

  • Le prix de vente
  • Les fonctionnalités multijoueur
  • Le split-screen local à 4
  • DOOM 3 pour la première fois chez Nintendo

Points négatifs:

  • L’absence de nouveautés inédites propres à la switch
  • Les Joy-Con ne se prêtent pas vraiment à ce style de jeu
  • On aurait peut-être aimé une composante online et communautaire avec un tableau mondial de records, par exemple…

APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
7,5
Article précédentTEST – Collection of Mana sur Nintendo Switch
Article suivantFinal Fantasy VIII Remastered fête sa sortie avec un dernier trailer
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here