Fiche technique de Oninaki:Oninaki box art PS4 review

Éditeur : Square Enix
Développeur : Tokyo RPG Factory
Date de sortie : 22 août sur PS4,, PC et Nintendo Switch
Type : Action RPG
Multi : non
Langue : japonais sous-titré français

Après nous avoir délivré deux JRPG rendant parfaitement hommage aux origines du style et totalement inoubliables avec I Am Setsuna et Lost Sphear, voilà que le studio japonais et filiale de Square Enix Tokyo RPG Factory change de registre pour nous délivrer, avec la même empreinte artistique, le jeu d’action Oninaki et son système de combat en temps réel. Mais cela signe-t-il la fin d’une ère pour le studio et l’aspect très tactique de ses jeux? C’est ce que nous allons vérifier.

Vous incarnez Kagachi, un garçon calme et pondéré devenu membre des Gardiens du Voile vingt ans après la mort de ses parents. Oninaki use d’un concept original plaçant la mort au coeur du scénario. Ces Gardiens du Voile maintiennent l’ordre entre le Monde des vivants et des morts. Kagachi devra alors sauver les égarés  qui ont quitté le chemin en voyageant entre ces deux mondes. Les croyances des petits personnages Chibis de Oninaki racontent que si les personnes pleurent la mort d’un proche, ce dernier se remplit de regrets et perds alors le chemin vers la réincarnation.

Une accroche prometteuse

Kagachi, comme tous les Gardiens, est accompagné au début de l’aventure par son démon Aisha. Celle-ci était autrefois une personne et abrite encore de lointains souvenirs, ce qui rend ce compagnon plutôt mystérieux et fascinant à la foi. Aisha peut se balader librement sur la zone de combat et frappe les ennemis de ses épées dévastatrices. Durant le combat, un niveau d’affinité avec le démon peut augmenter lorsque les compétences ne sont pas utilisées. Cela confère au personnage un boost d’attaque si ce niveau dépasse les 150%, la défense de Kagachi sera réduite. Il faut donc trouver une bonne balance entre l’utilisation des attaques basiques et des compétences. Dans le cas où les 100% sont atteint ou plus, le joueur peut Manifester et entrer dans un état de combat qui ne les fait pas vaciller. La Manifestation consomme la jauge d’Affinité et s’estompe une fois le zéro atteint.

Les pierres d’âme sont les points de compétences du démons de Kagachi. Ceux-ci sont récoltés durant les combats lorsque le démon est utilisé. Plus il l’est, plus le joueur a de chances d’obtenir des pierres d’âmes. Il est possible d’équiper jusqu’à 4 compétences sur un démon. Chaque nouvelle compétence est acquises dans l’arbre de compétences puis attitrée par le joueur à l’une des gâchettes de droite, triangle/X et rond/A. Bien que dévastatrices, elles sont également soumises à un cooldown et ne peuvent par conséquent pas être utilisées à n’importe quel moment dans le combat. La barre de cooldown des compétences du démon est affichées en bas à gauche de l’écran. Ainsi, le joueur peut la surveiller et opter pour une stratégie adaptée en fonction de la situation.

Attrapez-les tous!

Comme il est possible pour le héros de rencontrer et s’approprier plusieurs démons au cours de son aventure, chacun d’eux possède son propre style de combat. L’un favorisera de petites attaques rapides alors que d’autres se focaliseront sur le combat à distance à l’aide d’arbalètes ou armes à feu. L’un d’eux opte également pour des attaques lentes mais plus dévastatrices. Le joueur pourra donc s’équiper de 4 démons différents et alternet en temps réel entre chacun d’eux à l’aide du joystick de droite. Evidemment, en fonction des schémas offensifs des boss et de la situation dans laquelle on se retrouve face aux ennemis, chaque invocation aura son avantage et son inconvénient. Il est ainsi conseiller d’éveiller son sens stratégique et analyser chaque situation. Oninaki est une véritable évolution dans les jeux du studio Tokyo RPG Factory. Bien que cette fois il ne soit pas question de tour par tour classique, les combats en temps réel n’entachent en rien cet esprit de stratégie. Dès lors, la difficulté peut être corsée si les actions ne sont pas réfléchies.

Côté artistique, on assiste à une véritable explosion de couleurs. Le basculement entre le monde des vivants et l’au-delà varie la palette de couleurs des paysages. Sur PS4 Pro, le rendu est très net et le level-design, bien que souvent basique, retranscrit pour chaque zone explorée, une ambiance totalement différente. Ce n’est véritablement qu’au niveau du character design que cela coince un peu. Les équipes semblent avoir nettement plus travaillé l’esthétique des personnages principaux et secondaires alors que les villageois ne parviennent pas à tirer leur épingle du jeu. Il nous est arrivé plusieurs fois d’avoir la sensation de parler à un personnage rencontré auparavant alors qu’il n’en est rien. C’est dommage car cela prête à confusion de temps à autre.

Oninaki est donc une franche réussite. Le troisième jeu du studio s’offre un gameplay charnu au côté stratégique collant à merveille avec le combat en temps réel. L’histoire est elle aussi originale et bercée par une bande-son magnifique renforçant l’immersion. On ne peut que souligner la fascinante mise en scène lors des rencontres avec les autres personnages principaux du scénario, au même titre que les objectifs très honorables de chaque mission. Tout tourne autour d’un sujet qui nous a tous touchés un jour où l’autre, et nous nous sentons immédiatement concerné par cette problématique du trépas et de ce qu’il y a après la mort. Voilà que Square Enix s’enrichit d’un nouveau RPG niche, certes, mais incontournable pour l’expérience de jeu qu’il délivre.

Points positifs:

  • Une bande-son excellente
  • Un concept scénaristique original
  • Les personnages principaux sont très attachants
  • Des combats de boss tous uniques
  • L’utilisation des démons donne de bonnes sensations de puissance
  • Une parfaite balance entre dialogue textuel et progression

Points négatifs:

  • Des villageois qui se ressemblent tous
  • Un bestiaire qui peine à se diversifier
  • Il manque un ciblage d’ennemis qui aurait rendu les attaques plus précises


SITE OFFICIEL DE ONINAKI


 

APERÇU DE REVUE
NOTE GLOBALE
8,5
Article précédentTEST – Wreckfest sur PS4 et Xbox One
Article suivantLe film Metro 2033 trouve enfin une date de sortie en salles
Fan des jeux vidéo depuis la première Playstation, et plus particulièrement depuis la sortie de Metal Gear Solid 1, j'ai maintenant décidé d'être un acteur à part entière de ce monde fascinant des jeux vidéo en créant 4WeAreGamers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here